CKBL-TV

CKBL-TV, Matane

Société Radio-Canada

1957

 

La Compagnie de Radiodiffusion de Matane Ltée. a obtenu une licence pour une station de télévision à Matane. Les actionnaires de la société étaient: René Lapointe à hauteur de 36,2% (président de la société, il servait également de directeur de la station), Octave Lapointe à hauteur de 30,6% (vice-président de la société), et deux autres personnes. La société détenait également CKBL-AM. La nouvelle station diffuserait sur le canal 9 avec une puissance apparente rayonnée maximale de 280 000 watts vidéo et 170 000 watts audio. Yvon Fortier était directeur des opérations et directeur de l'ingénierie. La date cible pour le lancement était prévue pour juillet 1958.

 

 

 

 

                                                                  Mise à jour par Bill Dulmage - juillet 2012

1958

 La date cible pour le lancement a été remise au 1er août et ensuite au 16 août. CKBL-TV est entré en ondes finalement le 19 août (certains prétendent que la première transmission remontait au 1er août). La station servait de semi-satellite de CJBR-TV Rimouski, de station de base du réseau français de la SRC et de station supplémentaire du réseau anglais de CBC. CKBL-TV diffusait à partir d'une tour de 621 pieds avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 160 000 watts vidéo et 95 000 watts audio (maximum de 280 000 vidéo et 170 000 audio). CKBL-TV devenait la 30e station de télévision canadienne équipée par RCA. À cette époque, les plus importants produits de marque de RCA exploités au Canada comprenaient l'antenne Wavestack 18 ainsi que l'émetteur de 10 000 watts RCA TT10AH. CKBL-TV mettait l'accent sur le talent local et desservait cinq comtés: Matane, Matapédia, Rimouski, Gaspé Nord et Saguenay. Son marché initial atteignait 10 000 ménages. Ainsi, CKBL-TV devenait la 10e station de télévision au Québec.

Slogan de publicité: CKBL-TV Matane vous met dans le boom! CKBL-TV couvre le marché ... mettez votre message de vente là où ça compte!       Le 15 novembre, CKBL-TV s'est branché sur le réseau de micro-ondes de Radio-Canada.

 

1960

Slogan de publicité: MATANE - Cette combinaison de radio et de télévision vous aidera à vendre votre produit dans les comtés importants de Matane, Matapédia, Gaspé Nord, et la partie en plein essor de la région du Saguenay. CKBL télévision 280 000 watts - Radio CKBL 5000 watts. / Matane. CKBL-TV est une force de vente puissante dans les comtés importants de Matane - Matapédia - Gaspé Nord - et la partie en plein essor de la région du Saguenay - Desservant un public de plus de 100 000 personnes. Quatre-vingt-dix pour cent des annonceurs locaux de la région du Saguenay ... achètent régulièrement de la publicité à la radio et la télévision de CKBL. CKBL-TV Canal 9 Matane - 280 000 watts - Matane, au Québec. La deuxième station la plus puissante dans la province de Québec.

 

 

 

1963

Le 1er octobre, CKBL-TV-2 Murdochville est entré en ondes.

1965

 

CKBL-TV avait maintenant une puissance apparente rayonnée de 153 000 watts vidéo et 92 000 watts audio.

CKBL-TV a reçu l'approbation d'exploiter un émetteur de relais à Mont-Louis.

René Lapointe a proposé d'acquérir les actions de CKBL-TV détenues par le Dr Charles H. Houde, actionnaire majoritaire de CHAU-TV New Carlisle.

 

1967

 Entre 1962 et 1967, CKBL-TV a ajouté des réémetteurs à Lac-au-Saumon (Mont-Climont), Murdochville, Grande-Vallée, Mont-Louis, Causapscal et Grand Détour.

1972

Le 9 juin, la Société Radio-Canada a reçu l'autorisation d'acquérir les parts de René Lapointe, Octave Lapointe et Yvan Fortier dans la Compagnie de Radiodiffusion de Matane Ltée. (CKBL-AM, CKBL-TV, CKBL-TV-1 Mont-Climont, CKBL-TV-2 Murdochville, CKBL-TV-3 Grande-Vallée, CKBL-TV-4 Mont-Louis, CKBL-TV-5 Causapscal, CKBL-TV-6 Grand Détour et CKGN Sainte-Anne-des-Monts).

Le 1er septembre, la SRC a effectué le transfert des stations de radio et télévision CKBL. Dorénavant CKBL-TV utiliserait l'indicatif CBGAT-TV.

Le 21 septembre, CBGAT-1 Mont-Climont est entré en ondes, en remplacement de CKBL-TV-1.

1973

À l'époque, CBGAT-TV exploitait les réémetteurs suivants: CBGAT-TV-1 Mont-Climont, CBGAT-TV-2 Murdochville, CBGAT-TV-3 Grande-Vallée, CBGAT-TV-4 Mont-Louis, CBGAT-TV-5 Causapscal, CBGAT-TV-6 Matane.

1977

 

Des changements apportés à CBGAT permettaient une réduction de sa puissance de 3200 watts sur le canal 6, avec un changement de site de l'antenne, et la fermeture de CBGAT-6. Le CRTC a approuvé l'augmentation de la puissance de quatre réémetteurs: Mont-Climont, Murdochville, Grande-Vallée et Causapscal. De nouveaux réémetteurs ont été approuvés pour Mont-Louis-en-Haut (3350 watts) et Ste-Anne-des-Monts.

 

1978

Le 29 novembre, CBGAT s'est déplacé du canal 9 au canal 6.

 Le 5 décembre, des réémetteurs ont été installés à Mont-Louis-en-Haut et à Ste-Anne-des-Monts.

 Le 6 décembre, des réémetteurs ont été installés à Marsoui et à Gros-Morne.

1981

Le 17 mars, un réémetteur de CBGAT est devenu opérationnel au Cap-Chat.

 

1982

Le 30 août, un émetteur est entré en service à la Rivière-à-Claude.

1983

Le 18 décembre, un réémetteur est entré en service à Percé.

 

 

 

 

1984

Le 11 janvier, le CRTC a renouvelé la licence de CBGAT-TV jusqu'au 30 septembre 1985.

 

Le 24 janvier, le CRTC a approuvé la demande de licence de radiodiffusion pour une station de télévision de langue française aux Méchins, sur le canal 10, avec une puissance d'émission de 10 watts, pour retransmettre les émissions du réseau de télévision de langue française de la SRC, provenant de CBGAT Matane. Cette licence ne serait valide que jusqu'au 30 septembre 1985, ce court délai permettant au Conseil d'étudier le renouvellement de cette licence en même temps que celle de CBGAT Matane.

Les réémetteurs de Carleton, Cloridorme, Gaspé, L'Anse-à-Valleau, Lac-Humqui et de Rivière-au-Renard sont entrés en ondes le 18 février.

Le 1er mai, les réémetteurs de Chandler et de Port-Daniel sont devenus opérationnels.

1986

Le réémetteur des Méchins est entré en service le 28 février.

 

1989

A cette époque, CBGAT exploitait les émetteurs suivants: CBGAT-1 Mont-Climont, CBGAT-2 Murdochville, CBGAT-3 Grande-Vallée, CBGAT-4 Mont-Louis, CBGAT-5 Causapscal, CBGAT-6 Cap-Chat, CBGAT-7 Saint-René-de-Matane, CBGAT-8 Marsoui, CBGAT-9 Gros-Morne, CBGAT-10 Mont-Louis-en-Haut, CBGAT-11 Sainte-Anne-des-Monts, CBGAT-12 Mont-Saint-Pierre, CBGAT-13 Rivière-à-Claude, CBGAT-14 Carleton, CBGAT-15 Chandler, CBGAT-16 Cloridorme, CBGAT-Gaspé 17, CBGAT-18 L'Anse-à-Valleau, CBGAT-19 Lac-Humqui, CBGAT-20 Percé, CBGAT-21 Port-Daniel, CBGAT-22 Rivière-au-Renard et CBGAT-23 Les Méchins. Lors de sa demande de renouvellement de licence, la SRC s'est engagée à diffuser deux heures et 30 minutes par semaine d'émissions produites localement sur CBGAT.

 

1990

Le 5 décembre, la SRC a annoncé son intention de mettre en œuvre, avec effet immédiat, diverses réductions de services et d'autres mesures destinées à combler un déficit budgétaire estimé à environ 108 millions de dollars. Ces réductions ont entraîné la fermeture de CBGAT, qui est devenu réémetteur de CBVT Québec.

 

.

 

 

1991

En raison de compressions budgétaires à Radio-Canada, CBGAT Matane, CJBR-TV Rimouski et CBST Sept-Îles sont devenus des réémetteurs de CBVT Québec. La SRC a déclaré son intention de conserver la capacité d'identifier chacune de ces stations séparément, d'y diffuser des messages d'intérêt public locaux et d'y présenter des messages publicitaires locaux de façon autonome

1994

Le 23 novembre, CBVT a reçu l'autorisation de supprimer l'émetteur CBGAT-12 à Mont-Saint-Pierre.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires