CJNT-DT

CJNT-DT, City, Montréal

Rogers Broadcasting Ltd.

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CJNT-DT
2012
62
Independent
Rogers Broadcasting Ltd.
CJNT-DT
2011
62.1 (49)
Independent
2190015 Ontario Inc.
CJNT-TV
2009
62
Independent
2190015 Ontario Inc.
CJNT-TV
1997
62
Global/multicultural
Canwest Global Communications Inc.
1995

Le 18 août, CTEQ Télévision Inc. obtenait une licence en vue d’exploiter une station de télévision multilingue à Montréal, diffusant sur le canal 62 avec une puissance vidéo rayonnée effective de 11 000 watts. Ce nouveau service devait remplacer le service de programmation spécial à caractère ethnique distribué par câble à Montréal, produit en collaboration avec des producteurs ethniques indépendants exploités sous le nom de Télévision ethnique du Québec (TEQ).

1997

Le 8 septembre 1997, CJNT-TV entrait en ondes. Au départ, la station ne commençait sa journée de radiodiffusion qu’à 16 heures.

1998

La station étendait sa journée en ondes, en commençant à émettre dès midi.

1999

Le 25 mars, CF Télévision Inc. (titulaire de CFCF-TV) fut autorisée à acheter la compagnie à numéro qui contrôlait CTEQ Télévision inc.

2000

En avril, CTEQ fut mise sous séquestre. Raymond Chabot inc., en qualité de syndic de faillite de CTEQ, se voyait confier le pouvoir temporaire de gestion de la station.

Le 29 novembre, CanWest Global Communications Corp. fut autorisée à acquérir CJNT-TV de Raymond Chabot inc., syndic de faillite de CTEQ Télévision inc. CanWest déclarait que CJNT continuerait de desservir divers groupes ethniques en diffusant des émissions destinées  à au moins 18 groupes ethniques distincts dans 15 langues différentes chaque mois et à au moins 25 groupes ethniques distincts dans 25 langues différentes chaque année.

2001

Le 8 septembre, Global changeait l’image de marque de CJNT, qui arborerait désormais la marque « CH Horizon » (les lettres « CH » représentant « Canal Horizon »). La station s’affiliait aux stations détenues en propriété conjointe CHCH-TV Hamilton et CHEK-TV Victoria (toutes deux arborant la marque « CH » également). En plus de la programmation anglaise « CH », CJNT continuerait à offrir des émissions multilingues.

Global nommait John Kuyk au poste de directeur principal de CJNT-TV, sous la responsabilité de Maureen Rogers, directrice générale de Global Québec. Gilbert Crepeau occupait le poste de directeur des opérations. CJNT-TV mettait également sur pied un comité consultatif dirigé par Bev Oda, anciennement de CTV et du CRTC.

2002

CJNT arborerait en ondes la marque plus courte « CH ».

2007

Le CRTC autorisait le transfert de la propriété de CanWest MediaWorks Inc. par le transfert de la propriété effective de CanWest Global Communications Corp., société mère de CMI, de Mme Ruth Asper à David, Gail et Leonard Asper, qui, réunis ensemble, détenaient 88,95% des droits de vote de CGCC.

Le 7 septembre, CJNT-TV changeait d’image de marque, devenant ainsi « E! » Ce changement correspondait à celui des autres affiliés du réseau CH au Canada et suivait une entente de partage de contenu signée plus tôt dans l’année avec les réseaux « E! » basés aux États-Unis. La station conserverait une grande partie de la programmation aux heures de grande écoute, tout en offrant un mélange de nouvelles portant sur des célébrités et des émissions consacrées au style de vie. L’un des plus importants changements fut d’arborer l’image de marque « CJNT News » lors des bulletins de nouvelles, renouant ainsi avec l’indicatif d’appel historique de la station.

2009

Au début de l’année, CanWest se trouvait dans l’obligation de renégocier plusieurs de ses ententes de prêt afin d’éviter de devoir recourir à la protection contre les créanciers, car l’économie canadienne se trouvait affaiblie et des économies devaient être réalisées. Le 5 février, CanWest annonçait qu’elle explorait la possibilité de vendre certaines de ses stations, y compris CJNT.

Le 27 avril, le CRTC entamait des audiences afin d’examiner les demandes de CanWest pour divers renouvellements de licences de diffusion en direct, ainsi que des demandes similaires de plusieurs autres grandes entités de radiodiffusion.

Le 15 mai, le CRTC annonçait qu’il renouvelait les licences pour une durée d’une année à compter du 1er septembre 2009, de toutes les stations en direct détenues par CanWest incluant CJNT-TV, « ... afin de donner une certaine flexibilité aux radiodiffuseurs pendant la période actuelle d’incertitude économique ». Les renouvellements de licences par groupe seraient alors abordés au printemps 2010. Le Conseil déclarait en outre qu’il reconnaissait l’impossibilité d’imposer des conditions relatives aux ratios de 1 à 1 entre la programmation canadienne et non canadienne au cours de l’année suivante, compte tenu des engagements de programmation déjà en place. 

Le Conseil continuerait toutefois à explorer diverses mesures de réglementation «... en vue de s’assurer que les télédiffuseurs de langue anglaise consacrent une part appropriée de leurs dépenses à la programmation canadienne ».

Le 30 juin, il fut annoncé que Canwest Television Limited avait conclu une entente visant à vendre CHCH-TV Hamilton et CJNT-TV Montréal à une société affiliée détenue par Channel Zero, sous réserve de l’approbation du CRTC et de la volonté de l’unité de négociation collective des employés de CH-TV de fournir une certaine stabilité aux nouveaux propriétaires pendant au moins un an. Cela impliquerait des discussions avec le Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier. L’offre d’achat comprenait des engagements de maintenir 13,5 heures de programmation locale à caractère ethnique par semaine à Montréal et 36,5 heures par semaine de programmation locale à CHCH-TV Hamilton.

Channel Zero détenait les chaînes spécialisées Movieola et Silver Screen Classics.

Le 6 juillet, le CRTC renouvelait la licence de CJNT-TV pour une année, soit du 1er septembre 2009 au 31 août 2010. Mais le Conseil refusait d’autoriser la demande de Canwest visant à réduire la quantité d’émissions à caractère ethnique différentes que la station devait diffuser.

Le 28 août, le CRTC approuvait l’acquisition de CJNT-TV, ainsi que de CHCH-TV, par le groupe Channel Zero, par l’intermédiaire d’une compagnie à numéro, 2209005 Ontario Inc., tout en renouvelant la licence de la station jusqu’au 31 août 2016. Ce renouvellement fut assujetti « à la condition que la titulaire se présente à une audience prévue pour 2012 afin de discuter de l’inclusion d’émissions de langue française au cours des périodes consacrées à la programmation non ethnique ». En annonçant son approbation, le Conseil concluait que la valeur de la transaction était négative (le prix convenu pour les deux stations n’étant que de douze dollars). Il ajoutait en outre qu’aucun avantage tangible ne serait payable dans ces circonstances.\

2011

Le CRTC approuvait la modification de la licence de CJNT-TV visant à ajouter un émetteur de télévision numérique post-transitoire sur le canal 49 avec une puissance apparente rayonnée de 4 000 watts (non directionnelle). La tour existante appartenant à CTV serait utilisée avec une hauteur effective de 219 mètres. La programmation serait reçue par fibre optique.

La date limite pour la conversion de la télévision analogique en numérique sur les marchés obligatoires fut fixée au 31 août. CJNT-TV effectuait sa transition avant cette date. Le 27 août, CJNT-TV sur le canal 62 analogique fut supprimé et remplacé par le canal CJNT-DT sur le canal 49 numérique (canal virtuel 62.1).

2012

Brian Kenemy fut recruté par Rogers (Citytv / OMNI) et chargé de travailler en ventes. Il avait précédemment occupé le poste de directeur général de l’ancienne station 940 AM / Q92 Montréal et venait de passer une année en ventes à la station CJNT-TV (Metro 14). Rogers s’attendait à ce que le CRTC approuve sous peu l’acquisition.

Le 20 décembre, le CRTC approuvait la demande présentée par Diffusion Rogers Ltée en vue d’obtenir l’autorisation d’acquérir de 2209005 Ontario Inc. les actifs de CJNT-DT, une entreprise de programmation de télévision à caractère ethnique à Montréal, et d’obtenir une licence de radiodiffusion lui permettant de poursuivre l’exploitation de la station. Le Conseil approuvait également la conversion de CJNT-DT en une station de télévision conventionnelle de langue anglaise.

À l’automne, CJNT (Metro 14) commençait à arborer l’image de marque « Citytv on Metro 14 » lors de la diffusion de la programmation Citytv.

2013

À compter du début de la nouvelle année, « Citytv » faisait tranquillement disparaître le mot « télévision » de son image de marque, partout au pays. Les stations furent désormais simplement connues sous le nom de « City ». Notant que ce changement était requis car il ne s’agissait plus que de la seule télévision, Rogers réorganisait les images de marque, la publicité et les logos en ondes.

Bob Babinski fut nommé producteur exécutif / responsable du contenu local de City Montréal. Il avait plus de 25 années d’expérience à la télévision, devant et derrière la caméra.

Le 4 février, CJNT adoptait officiellement l’image de marque « City Montréal ». À partir de ce moment, elle diffuserait la programmation complète de Citytv. L’image de marque « Metro 14 » disparaîtrait complètement quelques semaines plus tard.


2017

Il fut annoncé en juin qu’à compter de l’hiver, City Montréal commencerait à produire deux versions quotidiennes de CityNews d’une heure (à 18h00 et à 23h00).

2018

Au cours de l’été, City Montréal annonçait qu’à partir du 3 septembre, elle inaugurerait « CityNews at Six » et « CityNews at 11 p.m. 

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires