CIMT-DT

CIMT-DT, TVA, Riviere-Du-Loup

Tele Inter-Rives Inc.

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CIMT-DT
2011
9.1 (9)
TVA
Tele Inter-Rives Inc.
CIMT-TV
1978
9
TVA
Tele Inter-Rives Inc.
1977

Le 24 mai, Marc Simard, au nom d’une société devant être constituée, obtenait l’autorisation de principe d’exploiter une nouvelle station de télévision à Rivière-du-Loup. Le CRTC avait quelques inquiétudes au sujet de la partie technique de la demande (l’utilisation du canal 9 à Rivière-du-Loup et du canal 5 à Edmundston). En effet, il fallait d’abord répondre à ces inquiétudes afin d’obtenir la licence. Simard était propriétaire de CKRT-TV, la filiale de Radio-Canada exploitée dans ce marché.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

1978

Le 10 avril, Simard recevait le feu vert pour exploiter une nouvelle station de télévision à Rivière-du-Loup, avec un réémetteur à Edmundston, au Nouveau-Brunswick. La puissance apparente rayonnée de l’émetteur principal (canal 9) serait maintenant de 14 100 watts (vidéo) plutôt que de 49 000 watts. L’émetteur Edmundston diffuserait désormais sur le canal 4 plutôt que le canal 5, et sa puissance apparente rayonnée diminuait de 2000 à 1200 watts (vidéo).

 

CIMT-TV canal 9, station affiliée au réseau TVA, est entrée en ondes le 17 septembre.

1979

CIMT recevait l’approbation pour un réémetteur à Trois-Pistoles, au canal 8 avec une puissance de dix watts.

CIMT-TV-2 Trois-Pistoles fut autorisée à se déplacer du canal 8 au canal 13.

1982

Le 15 avril, Télé Inter-Rives ltée fut autorisée à augmenter la puissance apparente rayonnée de CIMT-TV de 14 100 watts à 24 900 watts. L’approbation fut également donnée pour l’ajout d’un émetteur à Baie St-Paul (10 watts sur le canal 13).

 

1984

Le 11 janvier, le CRTC renouvelait la licence de CIMT-TV jusqu’au 30 septembre 1985.

 

1986

A cette époque, le nom de l’entreprise était Télé-Inter Rives ltée et CIMT exploitait les réémetteurs suivants: CIMT-TV-2 Trois-Pistoles, CIMT-TV-4 Baie-Saint-Paul et CIMT-TV-1 Edmundston.

En plus d’être une station affiliée au réseau TVA, CIMT faisait maintenant partie du réseau Pathonic, appartenant à Télé-Capitale.

1988

Le 22 janvier, le CRTC approuvait la demande de licence pour une entreprise télédiffusion de langue française à Saint-Urbain, diffusant sur le canal 5 avec une puissance d’émission de 1 watt afin de rediffuser la programmation de CIMT-TV. La licence viendrait à échéance le 30 septembre 1990, ce délai permettant au Conseil d’examiner le renouvellement de cette licence en même temps que celui de CIMT-TV, la station source.

CFTF-TV, station affiliée au réseau TQS, est entrée en ondes.

1992

Le 13 août, Télé-Métropole inc. recevait l’autorisation d’acquérir les 75% du Réseau de télévision TVA inc. appartenant à l’époque à Radio Nord inc. (25%), Télé-Inter Rives ltée. (25%) et Télévision de la Baie des Chaleurs inc. (25%). Cette acquisition permettait à Télé-Métropole de contrôler 100% du réseau.

 

1995

Le 15 février, le CRTC approuvait la demande de modification de la licence de CIMT-TV en ajoutant à la licence la condition de licence suivante: en plus des 12 minutes de matériel publicitaire visées au paragraphe 11 (1) du Règlement sur la télédiffusion, 1987, la titulaire ne pouvait diffuser plus de 12 minutes de matériel publicitaire par heure d’horloge dans une journée de radiodiffusion, afin de diffuser des infopublicités définies dans l’avis public CRTC 1994-139, et ce, conformément aux critères énoncés dans cet avis public, tel que modifié.

 

1997

Le CRTC donnait l’autorisation à CIMT d’augmenter sa puissance apparente rayonnée de 24 900 à 172 200 watts.

 

1999

L’approbation fut donnée pour l’ajout d’un émetteur de faible puissance à Cabano.

CIMT fut autorisée à ajouter un émetteur de faible puissance à Rivière-du-Loup, afin de compenser le faible signal de la station principale à plusieurs endroits dans la basse ville.

2001

Télé Inter-Rives ltée fut autorisée à ajouter un émetteur de rediffusion de CIMT-TV aux Escoumins.

 

2004

À cette époque, CIMT exploitait les émetteurs suivants: CIMT-TV Rivière-du-Loup, CIMT-TV-1 Edmundston, CIMT-TV-2 Trois-Pistoles, CIMT-TV-4 Baie-Saint-Paul, CIMT-TV- 5 Saint-Urbain, CIMT-TV-6 Rivière-du-Loup, CIMT-TV-7 Les Escoumins et CIMT-TV-8 Cabano. Le nom de l’entreprise était toujours Télé Inter-Rives ltée.

 

2009

Le 27 août le CRTC renouvelait jusqu’au 31 août 2016 la licence de CIMT-TV et de ses émetteurs (Québec: CIMT-TV-2 Trois-Pistoles, CIMT-TV-4 Baie-Saint-Paul, CIMT-TV-5 Saint-Urbain, CIMT-TV-6 Rivière-du-Loup, CIMT-TV-7 Les Escoumins et CIMT-TV-8 Cabano; Nouveau-Brunswick: CIMT-TV-1 Edmundston). Parmi les conditions de licence, on peut noter que la titulaire devait diffuser pas moins de deux heures et 24 minutes de programmation locale par semaine de radiodiffusion.

 

2010

Le 19 février, le CRTC approuvait en partie la demande présentée par Télé Inter-Rives ltée en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise de programmation de télévision numérique de transition. Conformément à la politique réglementaire de radiodiffusion 2010-69, le 10 février 2010, le Conseil déclarait qu’il ne délivrerait plus de licences distinctes à la télévision numérique. Le Conseil prévoyait plutôt autoriser l’exploitation d’émetteurs numériques en modifiant la licence de services existants afin de permettre la diffusion simultanée sur l’émetteur numérique de la programmation diffusée par la station associée. Le nouvel émetteur serait exploité au canal 41B avec une puissance apparente rayonnée de 132 watts (hauteur effective de l’antenne au-dessus du sol moyen de 54,8 mètres).

 

2011

Le 6 janvier, le CRTC approuvait la demande présentée par Télé Inter-Rives ltée en vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de télévision CIMT-TV Rivière-du-Loup (Québec) afin d’ajouter des émetteurs numériques post transition suivants : Edmundston (Nouveau-Brunswick), CIMT-DT-1, exploité au canal 4 avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 1 062 watts (PAR maximale de 2 220 watts) avec une hauteur effective d’antenne au-dessus du sol moyen (HEASM) de 117,2 mètres ; Trois-Pistoles, CIMT-DT-2, exploité au canal 13 avec une PAR moyenne de 9 watts (PAR maximale de 50 watts avec une HEASM de 50,6 mètres) ; Baie-Saint-Paul, CIMT-DT-4, exploité au canal 13 avec une PAR moyenne de 7,5 watts (PAR maximale de 40 watts avec une HEASM de 4,2 mètres) ; Saint-Urbain, CIMT-DT-5, exploité au canal 38 avec une PAR moyenne de 70 watts (PAR maximale de 394 watts avec une HEASM de 27,8 mètres) ; Les Escoumins, CIMT-DT-7, exploité au canal 35 avec une PAR moyenne de 64 watts (PAR maximale de 312 watts avec une HEASM de 87,9 mètres) ; et Cabanon, CIMT-DT-8, au canal 23 avec une PAR moyenne de 39 watts (PAR maximale de 101 watts avec une HEASM de 125,5 mètres).

Le CRTC approuvait la demande présentée par Télé Inter-Rives ltée en vue de modifier la licence de CIMT-TV-6 Rivière-du-Loup, afin d’ajouter un émetteur de télévision numérique post-transition desservant Rivière-du-Loup et Mont-Bleu, Québec. L’émetteur serait exploité au canal 9 avec une puissance apparente rayonnée maximale de 27 500 watts et une PAR moyenne de 17 200 watts. La hauteur effective de l’antenne serait de 362,2 mètres, directionnelle. Le site actuel de la tour Télé Inter-Rives serait utilisé. L’émetteur recevrait la programmation par relais micro-ondes.

Le 31 août était fixé comme date limite pour la conversion des canaux de télévision analogiques vers le numérique dans les marchés obligatoires. Ainsi, le 1er septembre CIMT-TV canal 9 devenait CIMT-DT canal 9 (canal virtuel 9.1). Les émetteurs de retransmission de CIMT n’étaient pas dans les marchés obligatoires, mais la station les convertissait au numérique à la même date. CIMT-TV-1 Edmundston (N.-B.) continuait à diffuser sur le canal 4 en tant que CIMT-DT-1 ; CIMT-TV-2 Trois-Pistoles continuait à diffuser sur le canal 13 en tant que CIMT-DT-2 ; CIMT-TV-4 continuait à diffuser sur le canal 13 en tant que CIMT-DT-4 Baie-Saint-Paul ; CIMT-TV-5 Saint-Urbain fut déplacé du canal 5 au canal 38 en tant que CIMT-DT-5 ; CIMT-TV-7 Les Escoumins fut déplacé du canal 57 au canal 35 en tant que CIMT-DT-7 ; et CIMT-TV-8 Cabano fut déplacé du canal 3 au canal 23 en tant que CIMT-DT-8.

Le CRTC approuvait l’ajout par Télé Inter-Rives ltée d’un émetteur numérique post transition pour CIMT-TV Rivière-du-Loup.

Le 6 octobre, le CRTC approuvait la demande présentée par Télé Inter-Rives ltée à l’égard de la
licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de télévision de langue française CIMT-DT Rivière-du-Loup (Québec) en vue de modifier les paramètres techniques de son émetteur de rediffusion numérique CIMT-DT-6 Rivière-du-Loup en réduisant la puissance apparente rayonnée (PAR) moyenne de 95 watts à 90 watts, en augmentant la PAR maximale de 132 watts à 150watts, en abaissant la hauteur effective au-dessus du sol moyen de l’antenne de 64,1 mètres à 50,7 mètres et en déménageant le site de l’antenne. Selon la titulaire, des tests effectués à l’aide de l’émetteur de transition avaient démontré que la couverture était inadéquate
dans la basse ville de Rivière-du-Loup et dans Notre-Dame-du-Portage. La titulaire indiquait
que le transfert de l’émetteur au même site que celui des stations apparentées CKRT-DT-
3 et CFTF-DT-6 Rivière-du-Loup devrait corriger la situation.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires