CHAN-DT

CHAN-DT, Global, Vancouver

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CHAN-DT
2016
8.1
Global
Corus Entertainment Inc.
CHAN-DT
2011
8.1 (22)
Global
Shaw Media
CHAN-TV
2001
8
Global
Global Television Network
CHAN-TV
2000
8
CTV
CanWest Global Communications
CHAN-TV
1989
8
CTV
WIC Television
CHAN-TV
1983
8
CTV
Western Broadcasting
CHAN-TV
1963
8
CTV
Frank Griffiths
CHAN-TV
1961
8
CTV
Vantel Broadcasting
CHAN-TV
1960
8
Independent
Vantel Broadcasting
1960

Le gouvernement fédéral autorisait Vantel Broadcasting Co. à offrir un deuxième service de télévision dans la région de Vancouver. Arthur Jones occupait le poste de président (il était également président d’Artray Ltd., une entreprise de production de films de Vancouver). Norman Aldred occuperait le poste de directeur des opérations. Parmi les autres membres de l’équipe de Vantel : le colonel et Mme Edward J. Eakins, W.J. Ferguson père (président de Transport France Co.), Peter Paul Saunders, Andrew Saxton et Joseph Chutter (tous de Imperial Investments Ltd.), Arthur Andrews et Price Waterhouse Co. La programmation en direct, y compris les productions réalisées par le personnel, représenterait 47% de l’horaire de la station. Le contenu canadien hebdomadaire représenterait 47,8% de l’horaire et les films souscrits provenant du Commonwealth, 7,8%. Le contenu canadien diffusé entre 18h00 et 01h00 représenterait 48,3%, en incluant une allocation de 50% pour des émissions provenant du Commonwealth. Le contenu canadien diffusé entre 0800 et 23h00 atteindrait 62%. La station de Vantel diffuserait au canal 8 avec une puissance apparente rayonnée de 180 000 watts vidéo et 90 000 watts audio. La hauteur de l’antenne serait de 998 pieds (hauteur au-dessus du sol moyen) en utilisant une antenne directionnelle. Les requérantes suivantes échouaient dans leur tentative d’établir une nouvelle station : Metropolitan TV Ltd. (dirigée par Frank Griffiths, président de CKNW Radio), British Columbia TV Broadcasting Corp. (G.G. Chandler, directeur général de CJOR Radio), Pacific TV Co. et Coast Television Ltd.

Conformément à la recommandation faite par le Conseil d’administration de Radio-Canada, le cabinet fédéral autorisait Vantel Broadcasting Co. Ltd. à exploiter une station de télévision privée à Vancouver.

D’après une publicité imprimée de RCA, CHAN devait entrer en ondes en novembre. Les équipements commandés comprenaient un émetteur RCA TT-11AH 11 kW et une antenne RCA Wavestack à 18 fentes avec un gain maximum de 30, montés sur une tour de 200 pieds.

Arthur F. (Art) Jones, président et directeur général de Vantel Broadcasting Co. nommait J.R. (Ray) Peters au poste de directeur des ventes de CHAN, à compter du 1er août. Peters avait déjà occupé le poste de directeur commercial de CHCH-TV Hamilton et il emmenait avec lui le directeur du routage Lloyd Colthorp et le directeur de la production Bill Elliott.

À cette époque, le personnel et cadres supérieurs de la station comprenaient : Ted Eakins (vice-président), Ken Bray (directeur des opérations), M.F. (Tosh) MacDonald (promotion commerciale), Ernie Ross (ingénieur en chef), Dale Donaldson (ingénieur en chef adjoint), Mervin Stone (directeur des émissions), Lucille Cameron (directrice artistique), Terry Hardcastle (assistant de production), et Bob Freedman (chef comptable).

CHAN-TV diffusait selon l’horaire suivant : de midi à 02h08 (du lundi au vendredi), de 09h00 à 2h08 (samedi) et de 11h00 à 1h 08 (dimanche). La station se présentait comme « la station de télévision qui appartient au Grand Vancouver ».

Les membres des deuxièmes stations de télévision nouvellement autorisées formaient l’Independent Television Organization dans l’espoir de lancer un deuxième réseau de télévision en concurrence avec Radio-Canada. Parmi les officiers de l’ITO : Richard E. Misener de CFCF-TV (président), Ralph Misener de CJAY-TV (vice-président), Charles Baldour de CFTO-TV (secrétaire) et E. L. Bushnell de Bushnell Broadcasting (trésorier). Parmi les administrateurs élus: Finlay MacDonald (président de CJCH), Paul L’Anglais (vice-président de CFTM-TV), Gordon Love (président de CFCN), G.R.A. Rice (président de CFRN) et Art Jones (président de CHAN-TV).

La station CHAN-TV 8 entrait en ondes le 31 octobre à 16h45. Il s’agissait de la première station de télévision indépendante de Vancouver. Des studios furent temporairement établis à l’angle des rues Richards et Davie, en attendant que la construction des studios principaux à Burnaby soit terminée. L’émetteur se trouvait à Burnaby Mountain. Initialement, le signal laissait à désirer. Il atteignait tout le centre-ville de Vancouver, mais était inférieur aux signaux provenant de CBUT (détenue par Radio-Canada) et de KVOS-TV Bellingham (Washington), de l’autre côté de la frontière, aux États-Unis.

D’après une publicité imprimée de novembre : La nouvelle station de télévision du Grand Vancouver est désormais en ondes. Canal 8 CHAN-TV Greater Vancouver ... 11 000 pieds carrés d’espace de studios, neuf caméras, unités mobiles (pour les nouvelles en direct et la couverture sportive) ... 135 employés ... des émissions telles que : « Dan Raven », « Adventures in Paradise », « Route 66 », « Naked City », « Two Faces West », « Assignment Underwear » et « Play of the Week ».

1961

Le 1er octobre, CHAN-TV se joignait au nouveau réseau de télévision CTV. Ray Peters, auparavant gérant de la station, fut nommé directeur général de CHAN-TV.

1962

Le complexe de studios CHAN fut enfin inauguré à Burnaby.

1963

Frank Griffiths, un entrepreneur local, achetait une participation dans Vantel Broadcasting Co. Ltd., titulaire de CHAN-TV et de CHEK-TV Victoria.

 

1964

Le 1er mai, Lloyd Colthorp remplaçait Merv Stone en tant que directeur des émissions. Stone quittait la station afin de travailler pour Radio-Canada.

1967

179 000 actions de Western Broadcasting Co. furent vendues. Frank Griffiths vendait 85 000 actions à l’« United Accumulated Mutual Fund ». Il n’est pas possible d’établir qui achetait les 94 000 autres actions.

Andy Marquis occupait le poste de directeur du service des nouvelles, et Ray Peters celui de président.

1968

Selkirk Holdings Ltd., Famous Players Canadian Corp. et Saturna Properties Ltd., une filiale de Western Broadcasting Co. Ltd, firent une offre visant l’achat de toutes les actions en circulation de BCTBSL que ces entreprises ne détenaient pas déjà. Cette offre, sous réserve de l’approbation réglementaire, fut acceptée par les autres actionnaires. La transaction accorderait des actions de catégorie A sans droit de vote dans les proportions suivantes : à Selkirk 43,71%, à Saturna 32,95% et à Famous Players 23,44%. Quant aux actions à droit de vote de catégorie B, Selkirk en détiendrait 51%, Saturna 28,68% et Famous Players 20,32%. Quant aux actions privilégiées, Selkirk en détiendrait 40,70%, Famous Players 33,67% et Saturna 25,63%.

Famous Players Canadian Corporation demandait au CRTC l’autorisation de vendre sa participation dans CFCM-TV / CKMI-TV (50%) Québec et CKCO-TV-CFCA-FM-CKKW-AM (48%) Kitchener à Famous Communications Ltd. une nouvelle société publique devant être constituée. Par une autre transaction déjà en cours, Famous Players acquerrait une petite participation supplémentaire dans CHAN-TV Vancouver et CHEK-TV Victoria.

Le 13 juin, le CRTC refusait une demande présentée par British Columbia Television Broadcasting System Ltd. (CHAN-TV, CHAN-TV-1 Chilliwack, CHAN-TV-2 Bowen Is., CHAN-TV-3 Squamish) visant à transférer 371 887 actions de catégorie B, 447 000 actions de catégorie A sans droit de vote et 46 738 actions privilégiées. Le Conseil n’autoriserait aucun transfert qui augmenterait la participation d’une personne ou d’une partie à la propriété, à la gestion ou au contrôle de plus d’une entreprise autorisée à exploiter une entreprise affiliée à CTV. Famous Players Canadian Corp. Ltd. détenait des actions dans deux stations membres de CTV (CHAN, ainsi que CKCO Kitchener). Si cette application avait été approuvée, Famous Players aurait augmenté sa participation dans BCTV.

1968-69

Le directeur du service des nouvelles, Andrew Marquis, quittait la station afin de présenter les nouvelles Pulse à CFCF-TV Montréal.

1969

Le 21 mars, British Columbia Television Broadcasting System Ltd. fut autorisée à transférer 1 900 actions ordinaires de catégorie A et 2 actions ordinaires de classe B à Derston Investment Co. Ltd. (actionnaire de British Columbia Television Broadcasting System Ltd.) à Western Broadcasting Co. Ltd.

Le 17 avril, le CRTC refusait la demande présentée par Famous Players en vue de transférer ses activités de radiodiffusion dans une nouvelle société – Teltron Communications Ltd. Famous Players Canadian Corp. était une filiale contrôlée de Paramount International Films inc. Le CRTC refusait cette demande parce que la propriété effective de Teltron serait demeurée essentiellement la même qu’auparavant. Famous Players détenait des participations dans Télévision de Québec Ltée, Central Ontario Television Ltd., British Columbia Television Broadcasting System Ltd. et de nombreuses sociétés de câblodistribution.

Le 23 juillet, le CRTC approuvait le transfert de 20 905 actions ordinaires de Canastel Broadcasting Corp. Ltd. d’Associated Television Corp. Ltd. à Selkirk Holdings Ltd. et de 25 655 actions ordinaires de Canestel d’Associated à Western Broadcasting Co Ltd. Canestel détenait des participations importantes dans CHAN-TV Vancouver, CHEK-TV Victoria et CJCH-TV Halifax. La partie de la demande concernant CHAN et CHEK fut approuvée. La partie de la demande concernant CJCH fut différée à une date ultérieure.

En 1969 et 1970, CHAN élargissait sa couverture à la vallée du Fraser en installant des réémetteurs. En 1970, CHAN-TV commençait à desservir la vallée de l’Okanagan.

Bien que la station ait été un membre fondateur du réseau CTV et qu’elle ait diffusé toute la gamme de ses émissions, la réputation de CHAN-TV dans toute la province provenait de ses émissions de nouvelles. CHAN-TV avait pris la décision audacieuse de consacrer une heure complète aux nouvelles locales à la fin des années soixante.

1972

Le CRTC approuvait de nouveaux émetteurs pour CHAN-TV à Prince George (CIFG-TV), à 100 Mile House (CITM-TV), à Williams Lake (CITM-TV-1) et à Quesnel (CITM-TV-2). CHAN commençait à desservir la région de Cariboo également.

Ce fut grâce aux connaissances en ingénierie et au travail acharné d’Ernie Rose que la station réussissait à atteindre la plus grande partie de la région peuplée de la Colombie-Britannique continentale, ce qui lui valut l’honneur d’entrer au Temple de la renommée de l’ACR.

 

1973

Don Smith, ancien vice-président de All-Canada Television, se joignait à l’équipe de CHAN en tant que vice-président des ventes.

1974

Lloyd Colthorp, Bill Eilliott, Art Collins et Ernie Rose furent nommés vice-présidents.

1975

CHAN installait des réémetteurs en vue de desservir la côte du Nord-Ouest.

CHAN-TV adoptait l’indicatif d’appel non officiel de « BCTV ».

Le CRTC félicitait BCTV pour sa production d’émissions et l’élargissement de sa zone de desserte à de nombreuses régions de la province, mais le Conseil s’attendait maintenant à ce que la station présente des demandes de réémetteurs dans les secteurs est et ouest des Kootenays. L’entreprise fournirait le service de CTV sur l’île de Vancouver par l’entremise de CHEK-TV à Victoria, station désormais affiliée à Radio-Canada, une fois que la SRC ouvrirait sa propre station à l’île de Vancouver. Le CRTC autorisait CHEK à installer deux réémetteurs sur l’île de Vancouver.

1976

La région des Kootenays commençait à recevoir le signal de BCTV.

1976-77

Comme Radio-Canada commençait à exploiter des réémetteurs dans la même région, onze réémetteurs installés à l’île de Vancouver permettraient à CHAN-TV de remplacer CHEK-TV comme source du service de CTV. Ces réémetteurs reviendraient à CHEK-TV lorsque cette dernière station s’affilierait à CTV.

1977

Don Smith fut nommé vice-président exécutif.

Les réémetteurs de faible puissance de BCTV furent autorisés à Cranbrook / Kimberley, au mont Thompson, ainsi qu’à Creston, Moyie et Fernie.

 

 

1979

BCTV nommait Tak Negoro au poste de vice-président adjoint de l’ingénierie, à compter du 1er octobre. Il avait précédemment travaillé pour Hoyles, Niblock à Vancouver et à Montréal pendant 15 ans. Negoro succédait à Ernie Rose qui prenait sa retraite.

En décembre, la programmation complète de CHAN-TV était maintenant transmise par satellite Anik B à toute la Colombie-Britannique, à la région du fleuve Mackenzie dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon.

1982

Western Broadcasting obtenait le contrôle de BCTV. Les nouvelles continuaient d’être la pierre angulaire de la station. La station convertissait la salle des nouvelles en studio. Pendant une décennie, au cours des années 80, les effectifs du département des nouvelles passeraient de 6 à 86. Il n’y avait rien d’étonnant à ce que les cotes d’écoute bondissent en conséquence. Le bulletin des nouvelles de 18h00, « News Hour » atteignait 640 000 téléspectateurs, ce qui en faisait le bulletin de nouvelles locales le plus regardé au Canada, le deuxième en Amérique du Nord. Comme elle faisait partie du Westcom TV Group, BCTV produisait également un bulletin de nouvelles national intitulé « Canada Tonight », bulletin diffusé par les stations de Westcom en Alberta et en Ontario.

Don Smith fut nommé président du groupe Westcom.

1984

Le 11 janvier, le CRTC renouvelait la licence de CHAN-TV jusqu’au 30 septembre 1985.

Le 8 mars, le CRTC approuvait la demande de modification de la licence de CHAN-TV-4 Courtenay en augmentant la puissance de l’émetteur de 930 watts à 1300 watts et migrant du canal 13 au canal 11.

1987

Jack Webster, animateur d’émissions de radio et de télévision depuis longtemps, réalisait sa dernière émission quotidienne le 1er mai en offrant aux téléspectateurs un reportage de 90 minutes sur ses neuf années passées à la télévision. L’homme de 68 ans continuerait à travailler pour BCTV, se consacrant aux nouvelles, affaires publiques et événements spéciaux. Le 2 mai, M. Webster fut intronisé au Temple de la renommée des nouvelles du Canada.

Après une carrière de 27 ans passée à CHAN / BCTV, Lloyd Colthorp prenait sa retraite.

Don Smith occupait le poste de président de BCTV.

1989

Le 28 septembre, le CRTC autorisait Maclean-Hunter Ltd. à acheter Selkirk Communications au coût de 606 millions de dollars ainsi que le transfert subséquent de la participation de Selkirk dans BCTV à Westcom TV Group (WIC), donnant à Westcom 100% de BCTV. En effet, Westcom acquerrait de MH Acquisitions inc. les 41% de BCTV qu’elle ne détenait pas déjà. 

Tony Parsons fut nommé directeur du service des nouvelles. Il continuerait à présenter « The Early News » et « News Hour » également.

1992

BCTV concluait une entente à l’amiable avec le journaliste Robert Malcolm, un employé de 20 ans qui avait été remplacé en septembre 1991 à titre de présentateur des nouvelles  du bulletin de 23h30. Il quitterait la station en février de cette année, à la suite d’une crise cardiaque.

Après une carrière de trente-deux ans à CHAN / BCTV, Bill Elliott, vice-président de la production, prenait sa retraite.

1994

Le 7 avril, Frank Griffiths décédait à l’âge de 77 ans... le jour même où il devait être intronisé au Temple de la renommée de l’entreprise canadienne.

1995

Le 23 janvier, le CRTC approuvait la demande de modification de la licence de CHAN-TV en ajoutant à la licence la condition de licence suivante : En plus des 12 minutes de matériel publicitaire autorisées par le paragraphe 11 (1) du Règlement sur la télédiffusion, 1987, la titulaire pourrait diffuser plus de 12 minutes de matériel publicitaire par heure de radiodiffusion au cours d’une journée de radiodiffusion afin de diffuser des infopublicités telles que définies dans l’avis public CRTC 1994-139 et conformément aux critères énoncés dans cet avis public, tel que modifié.

Le 17 mars, le CRTC renouvelait les licences de CHAN-TV Vancouver, CHEK-TV Victoria et leurs émetteurs respectifs ailleurs en Colombie-Britannique pour une période d’une année, jusqu’au 31 août 1996. Cette période reflétait les graves préoccupations du Conseil concernant plus particulièrement les pratiques suivies par la titulaire dans la comptabilisation de ses dépenses de programmation canadienne. Le Conseil s’attendait à ce que la titulaire prépare et dépose de nouvelles demandes de renouvellement pour CHAN-TV et CHEK-TV au plus tard le 1er septembre, ces demandes devant répondre pleinement aux préoccupations du CRTC.

BCTV devenait le premier radiodiffuseur de l’Ouest canadien à migrer de l’analogique au numérique.

1996

Don Smith prenait sa retraite. WIC nommait Barry Duggan au poste de président et chef de la direction de BCTV. Duggan avait été directeur général de RDTV Red Deer (détenue par WIC) depuis 1992 et avait été le dernier président de CITV-TV Edmonton (également détenue par WIC).

1997

Emily Griffiths, présidente de Western Broadcasting et actionnaire majoritaire de WIC, prenait sa retraite à l’occasion du troisième anniversaire du décès de son mari Frank. Elle disait qu’elle avait toujours eu l’intention de prendre sa retraite à l’âge de 75 ans. Mme Griffiths demeurerait au sein de l’entreprise à titre de présidente émérite. Edmondo Giacomelli lui succédait au conseil d’administration.

Barry Duggan démissionnait de son poste de président et chef de la direction de BCTV Vancouver, où il avait, peu de temps auparavant, succédé à Ron Bremner. Art Reitmeyer, l’ancien directeur de CITV Edmonton et CKRD-TV Red Deer, succédait à Duggan, alors que Jim Bagshaw, responsable de CICT-TV Calgary, fut nommé président et chef de la direction de toutes les activités de WIC en Alberta.

Dorothy Steward, directrice chevronnée de la programmation depuis 28 ans à BCTV, prenait sa retraite à la fin de février.

Westcom TV annonçait son intention de supprimer 95 emplois dans le cadre d’une « restructuration » consécutive à l’attribution de licences à de nouvelles titulaires concurrentes en Colombie-Britannique et en Alberta. Suite à l’élimination de 46 postes, 51 nouveaux postes seraient supprimés à BCTV Vancouver et Victoria ; 44 autres seraient supprimés dans les  quatre stations détenues par WIC en Alberta. Le président et chef de la direction Art Reitmayer déclarait que les emplois seraient progressivement supprimés. Il espérait que les travailleurs les plus touchés prendraient une retraite anticipée ou accepteraient des indemnités de départ.

BCTV Vancouver remplaçait son équipe sportive, comprenant Bernie Pascall, John McKeachie et Barrie Houlihan, par une nouvelle équipe comprenant Squire Barnes, Barry Deley (ancien journaliste sportif à RDTV Red Deer), Keith Wells (ancien journaliste sportif à ITV Edmonton et CHEK Victoria) et Jay Janower (journaliste à BCTV). Selon le président de BCTV, Art Reitmayer, la station ferait tout pour obtenir les mêmes cotes d’écoute pour les sports que pour les nouvelles.

1998

La famille Griffiths vendait ses actions dans WIC Western International Communications Ltd. à Shaw Communications et CanWest Global Communications Corp., sous réserve de l’approbation du CRTC.

1999

Suite à des mois de négociation, des ententes furent conclues avec le CRTC sur la répartition des actifs de WIC entre CanWest Global, Corus Radio Company (anciennement Shaw Radio) et Shaw Communications.

Geoff Fisher, 36 ans, qui opérait un camion micro-ondes de BCTV, perdit la vie, alors qu’il s’affairait aux préparatifs de transmission d’une émission en direct de l’édition des nouvelles « Noon News ». Le pionnier de Talk Radio, Jack Webster, décédait d’une insuffisance cardiaque à l’âge de 80 ans. Webster avait été l’un des radiodiffuseurs les mieux connus et les mieux payés au Canada. Il avait travaillé pour BCTV pendant plusieurs années. Steve Wyatt occupait le poste de directeur du service des nouvelles, et Deborra Hope celui de journaliste.

Peter Classon fut nommé PDG de WIC Western International Communications, succédant à Thomas Peddie. Classon avait siégé au conseil d’administration de WIC, mais fut probablement mieux connu à titre d’ancien président / chef de la direction du club de football les BC Lions. Brett Manlove fut nommé directeur général adjoint de BCTV Vancouver. Il continuerait à assumer le rôle de directeur des ventes. Le vice-président et directeur général Jim Nicholl quittait la station et fut remplacé par Warren Olson, ancien vice-président et directeur financier de BCTV.

À la suite d’une audience tenue à Vancouver en avril, le CRTC annonçait l’approbation de l’acquisition par CanWest Global de WIC Television, incluant BCTV Vancouver, à la condition que CanWest Global se départisse de CKVU-TV Vancouver.

Ce changement de propriétaire entraînerait un remaniement sans précédent dans le monde télévisuel de Vancouver : CHAN-TV se joindrait au réseau Global, CIVT-TV se joindrait au réseau CTV et CKVU-TV deviendrait une station indépendante de CHUM à compter du 1er septembre 2001.

2001

Le 30 janvier, il fut annoncé que Kevin Newman quitterait le bulletin de nouvelles de la chaîne américaine ABC « World News Tonight » afin de revenir s’installer au Canada, où il présenterait un tout nouveau bulletin national diffusé à l’heure du souper en provenance des studios de CHAN-TV.

Le 16 mai, on annonçait que le présentateur de nouvelles de CHAN-TV, Bill Good, quitterait la station en vue de présenter les nouvelles diffusées à l’heure du souper sur la station concurrente CIVT-TV à compter du 1er septembre. Good avait travaillé pour BCTV depuis 24 ans. Il continuerait d’animer sa propre émission-débat quotidienne à l’antenne de CKNW 980.

Le 3 juillet, on apprenait que Pamela Martin, présentatrice de nouvelles de longue date, allait se joindre à l’équipe de CIVT-TV, où elle co-présenterait les nouvelles aux côtés de Bill Good.

Le 17 août, la station annonçait son intention de nommer la populaire présentatrice de nouvelles Jill Krop comme présentatrice d’un nouveau bulletin devant être diffusé à 23h00. Ce bulletin – « News Hour Final » remplacerait le bulletin de nouvelles « CTV News avec Lloyd Robertson » qui serait désormais diffusé (comme le reste des émissions de CTV) par CIVT-TV. La station annonçait également une extension du bulletin « Morning News » de 05h30 à 09h00.

À minuit le 1er septembre, CHAN-TV Vancouver et sa station sœur CHEK-TV Victoria s’affiliaient officiellement au réseau Global TV. Ce changement affecterait également deux autres stations de télévision sur le marché de Vancouver, soit CIVT-TV (qui s’affilierait à CTV) et CKVU-TV (qui deviendrait une station indépendante CHUM). CHAN-TV adoptait la nouvelle image de marque « Global B.C. » tout en continuant à identifier ses bulletins de nouvelles sous la marque « BCTV News on Global ».

Barry Dodd quittait BCTV Vancouver afin de travailler pour CIVT-TV.

Le président de BCTV Vancouver Art Reitmayer fut nommé vice-président, projets spéciaux de CanWest Global Communications. Il fut remplacé à BCTV par Jack Tomik, vice-président principal de CanWest Media Sales, qui assumerait ces deux rôles à la tête de l’entreprise.

2002

Le 17 janvier, un article signé par Barrett Hooper dans le National Post annonçait que dans l’espace de quatre mois seulement, le journal télévisé diffusé à l’heure du souper « Global National » avec Kevin Newman, produit par BCTV Vancouver, avait établi un auditoire national près du double de celui de journal télévisé de CBC, « Canada Now ».

2005

Le 21 avril, le CRTC approuvait la demande de Global Communications Limited visant à obtenir une licence d’exploitation d’une entreprise de télévision numérique transitoire en association avec CHAN-TV Vancouver. La nouvelle station numérique fut autorisée à diffuser au canal UHF 22 avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 4 300 watts. À l’exception de 14 heures par semaine, la requérante proposait que la station diffuse simultanément le service de programmation analogique actuel.

2007

Le CRTC autorisait le transfert de la propriété de CanWest MediaWorks Inc. par le transfert de la propriété effective de CanWest Global Communications Corp., société mère de CMI, de Mme Ruth Asper à David, Gail et Leonard Asper, qui, réunis ensemble, détenaient 88,95% des droits de vote de CGCC.

Le 6 mars, le CRTC autorisait CHAN-TV à retarder jusqu’au 21 avril 2008 l’entrée en ondes de l’entreprise de programmation de télévision numérique transitoire CHAN-DT.


2008

Le week-end du 12 avril, les essais en ondes du nouvel émetteur numérique commençaient. Des sources chez Global indiquaient que la date officielle de l’entrée en ondes serait le 18 avril. Le 24 avril, le signal numérique fut ajouté au système Shaw Cable de Vancouver, au canal 217.

2009


Le 15 mai, le CRTC annonçait qu’il renouvelait les licences pour une durée d’une année à compter du 1er septembre 2009, de toutes les stations en direct détenues par CanWest y compris CFRE-TV, « ... afin de donner une certaine flexibilité aux radiodiffuseurs pendant la période actuelle d’incertitude économique ». Les renouvellements de licences par groupe seraient alors abordés au printemps 2010. Le Conseil déclarait en outre qu’il reconnaissait l’impossibilité d’imposer des conditions relatives aux ratios de 1 à 1 entre la programmation canadienne et non canadienne au cours de l’année suivante, compte tenu des engagements de programmation déjà en place.

Le Conseil continuerait toutefois à explorer diverses mesures de réglementation «... en vue de s’assurer que les télédiffuseurs de langue anglaise consacrent une part appropriée de leurs dépenses à la programmation canadienne »

2009-10

Charlie White décédait à l’âge de 84 ans. Un pionnier de la radiodiffusion, White avait été l’un des fondateurs de C-FAX Victoria et de CHEK-TV Victoria. Il avait également occupé de longue date le poste de directeur général de BCTV (désormais Global).

Après une carrière de 40 ans de service à Global B.C., Brian Coxford prenait sa retraite.

2010

Robyn Rudolph fut promue au poste de directrice de la création, Global News Colombie-Britannique, chargée de la publicité, de la promotion et de l’image de marque des bulletins de nouvelles « Global National » et « Global BC ».

Après avoir examiné une plainte déposée contre Global BC, à l’effet que la station avait un parti pris contre la police, le Conseil canadien des normes de la radiotélévision décidait que Global BC n’avait pas fait preuve de discrimination à l’égard de la police en diffusant les trois premières histoires d’un journal télévisé qui ne leur plaisaient pas. 

Le 22 octobre, le CRTC approuvait la demande déposée par Shaw Communications inc. (Shaw), au nom de Canwest Global Communications Corp. (Canwest Global), visant à obtenir l’autorisation de modifier le contrôle effectif des filiales de radiodiffusion autorisées de Canwest Global qui serait dorénavant exercé par Shaw.  Cette modification serait effectuée par l’intermédiaire de sa filiale à part entière connue sous le nom de 7316712 Canada Inc. À la clôture de la transaction proposée, Shaw deviendrait l’unique propriétaire de Canwest Réorganisée et de CWI par le biais de sa filiale à part entière 7316712 Canada et détiendrait le contrôle de toutes les entreprises de radiodiffusion actuellement contrôlées par Canwest Global. Shaw fixait à 2,005 milliards de dollars la valeur totale de l’acquisition de la totalité de l’actif de radiodiffusion contrôlé par Canwest Global et proposé au départ un bloc d’avantages tangibles de 23 millions de dollars.

Des événements ayant mené à cette décision du 22 octobre : Le 6 octobre 2009, Canwest Global ainsi que sa filiale opérationnelle Canwest Media Inc. (CMI) et d’autres filiales s’étaient placées sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, L.R.C. 1985, c. C-36 (LACC), compte tenu des modifications successives. Au début de novembre 2009, Canwest Global avait lancé avec l’aide de RBC Marchés des Capitaux un processus de demandes de participation pour trouver d’éventuels nouveaux investisseurs canadiens. Le 19 février 2010, à la suite de négociations menées dans des conditions normales de concurrence entre Shaw, Canwest Global et un comité spécial (composé des détenteurs de plus de 70 % des 8 % d’effets subordonnés de premier rang émis par Canwest Investments Co. (CWI) payables en 2012), le conseil d’administration de Canwest Global avait approuvé l’offre de Shaw. Le 31 mars 2010, Shaw avait soumis au Conseil une demande visant à acquérir le contrôle effectif des entreprises de télévision traditionnelle et spécialisée indirectement détenues par Canwest Global. En vertu de cette offre initiale, Shaw devrait souscrire des actions avec droit de vote de catégorie A représentant une participation de 20 % et à 80 % des intérêts avec droit de vote dans une Canwest « Réorganisée », pour un total d’au moins 95 millions de dollars. Le 3 mai 2010, Shaw avait acquis des filiales de Goldman Sachs & Co. (les filiales de Goldman Sachs) 29,9 % des actions avec droit de vote et 49,9 % des actions ordinaires sans droit de vote du capital-actions de CWI. Le Conseil notait que Shaw, conformément au Règlement de 1990 sur les services spécialisés, avait l’obligation de l’aviser de cette transaction. Le 4 mai 2010, Shaw avait avisé le Conseil que, conformément à une modification à la demande du 31 mars 2010, sa participation indirecte serait de 100 % dans Canwest Réorganisée. Shaw avait précisé qu’elle achèterait d’une part les actions de CWI indirectement détenues par Canwest Global, et d’autre part, sous forme d’option, le reste des actions du capital de CWI détenues par les filiales de Goldman Sachs dès que le Conseil aurait approuvé sa demande. Le 18 mai 2010, Canwest Global avait déposé une demande (2010-0854-0) visant à obtenir l’autorisation d’effectuer une réorganisation intrasociété en plusieurs étapes pour restructurer, tel qu’envisagé dans le document Plan of Compromise, Arrangement and Reorganization, les filiales de radiodiffusion autorisées de Canwest en vertu de la LACC, avec pour corollaire l’attribution de nouvelles licences de radiodiffusion. Le 28 juillet 2010, à la fin des procédures associées à la LACC, la Cour supérieure de justice de l’Ontario avait rendu une ordonnance approuvant le Plan.

Le 27 octobre, Shaw Communications annonçait qu’elle avait atteint la dernière étape de son acquisition des activités de télévision de Canwest. Il y aurait un changement graduel de l’image de marque à Shaw Media, l’entreprise supprimant graduellement le nom de Canwest. Shaw fermerait également le siège social de Canwest à Winnipeg. Shaw annonçait qu’une nouvelle équipe de gestion serait mise en place pour gérer la division de radiodiffusion. Elle serait dirigée par Paul Robertson, qui avait auparavant occupé le poste de président de la division de télévision de Corus Entertainment, contrôlée par Shaw. Robertson avait supervisé l’acquisition des actifs de Canwest. 

Le 31 octobre marquait le 50e anniversaire en ondes de CHAN-TV. Une émission spéciale d’une heure fut diffusée ce soir-là, afin de commémorer les cinquante ans d’histoire de la station.

Brett Manlove, vice-président de Global British Columbia et directeur général de Global BC (Vancouver) quittait l’entreprise.

Kenton Boston occupait désormais les postes de directeur principal des nouvelles nationales et directeur général de station pour Global BC, Ian Haysom fut nommé directeur régional des nouvelles pour la Colombie-Britannique et la Saskatchewan (basé à Vancouver, où il avait déjà été directeur du service des nouvelles depuis neuf ans), et Gerry Belec fut nommé directeur, conception des nouvelles et de la technologie à Vancouver.

Robert Park Malcolm décédait à l’âge de 69 ans. Il avait fait partie des équipes de CFUN et CKNW et avait présenté les nouvelles à BCTV pendant plus de 19 ans.


2011

Le 29 mars, le CRTC renouvelait administrativement les licences d’un certain nombre de stations de télévision conventionnelle et de télévision numérique transitoire jusqu’au 31 août 2011.

Le 29 juin, CHAN-DT augmentait sa puissance apparente rayonnée post-transitoire de 8 300 watts à 40 000 watts.

Don Smith, nommé vice-président des ventes de BCTV Vancouver en 1973 et président en 1982, décédait à l’âge de 80 ans. Il avait fait partie de l’équipe de BCTV après avoir passé 22 ans à All-Canada Radio & Television. Smith avait pris sa retraite en 1996, continuant par la suite en tant que consultant.

Le 27 juillet, le CRTC renouvelait la licence de CHAN-DT et de ses émetteurs CHAN-TV-1 Chilliwack, CHAN-TV-2, Bowen Island, CHAN-TV-3 Squamish, CHAN-TV-4 Courtenay, CHAN-TV-5 Brackendale, CHAN-TV-6 Wilson Creek, CHAN-TV-7 Whistler, CITM-TV 100 Mile House, CITM-TV-1 Williams Lake, CITM-TV-2 Quesnel, CIFG-TV Prince George, CHKL-TV Kelowna, CHKL-TV-1 Penticton, CHKL-TV-2 Vernon, CHKL -TV-3 Revelstoke, CISR-TV Santa Rosa, CISR-TV-1 Grand Forks, CKKM-TV Oliver, Sentier CKTN-TV, CKTN-TV-1 Castlegar, CKTN-TV-2 Taghum, CKTN-TV-3 Nelson, CKTN-TV-4 Creston, CHKM-TV Kamloops et CHKM-TV-1 Pritchard, jusqu’au 31 août 2016.

La date limite pour la conversion au numérique dans les marchés obligatoires avait été fixée au 31 août. CHAN migrait vers le numérique à cette date. La chaîne analogique 8 fut supprimée et remplacée par la chaîne numérique 22 (en ondes depuis 2008), alors que le canal virtuel était 8.1. Vancouver était le seul marché obligatoire pour CHAN, mais la titulaire, Shaw Communications, avait pris l’engagement de convertir tous les émetteurs en direct de la station en numérique d’ici 2016.

2012

Le 27 juillet, le CRTC approuvait les demandes de Shaw Television G.P. inc. (l’associée commanditée) et Shaw Media Global inc. (l’associée commanditaire), faisant affaires sous le nom de Shaw Television Limited Partnership (Shaw), en vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de télévision conventionnelle CHAN-DT Vancouver afin d’ajouter des  émetteurs numériques post-transitoires de pour remplacer ses émetteurs analogiques existants CHKL-TV-1 Penticton et CHKL-TV-2 Vernon.

Changements chez les cadres supérieurs de Global News : Kenton Boston, directeur principal, nouvelles nationales et directeur général de la station de Global à Vancouver, fut promu au poste de vice-président aux nouvelles pour la Colombie-Britannique et nationales ; Mike Omelus, directeur régional de l’Est responsable de Global dans les Maritimes, de Global Montréal et de Global Winnipeg, fut promu au poste de directeur principal, pour le sud de l’Alberta ; Tim Spelliscy, directeur régional, nouvelles pour l’Alberta et directeur général de la station de Global à Edmonton, fut promu directeur principal, pour la région d’Edmonton et des Prairies ; et Ward Smith, directeur du service des nouvelles / directeur général de la station de Global à Toronto, fut promu au poste de directeur principal, Région de l’Est. Boston continuait d’assumer la responsabilité de toutes les opérations de nouvelles nationales et étrangères, y compris le bureau d’Ottawa et l’édifice de l’Ouest (du Parlement fédéral), ainsi que toutes les opérations d’information en C.-B., y compris CHBC / Global Okanagan ; Omelus déménageait à Calgary et fut chargé de toutes les opérations de Global News à Calgary et à Lethbridge, tout en travaillant avec Shaw sur les stratégies d’engagement communautaire et en développant des modèles pour fournir des nouvelles de Global à de nouveaux marchés ; Spelliscy continuait de superviser les opérations du centre de production d’Edmonton et fut chargé de nouvelles responsabilités pour Global Saskatoon, Global Regina et Global Winnipeg ; Smith demeurait responsable de Global Toronto, de Global Montréal et de Global Maritimes, ainsi que du « Network Resource Centre » (Centre de ressources du réseau) à Toronto. Jeff Bollenbach, directeur général de la station / directeur du service des nouvelles de Global Calgary, déménageait à Vancouver et relevait de Boston. Il travaillerait à la préparation de la nouvelle chaîne d’information régionale de la Colombie-Britannique (BC-1), dont l’entrée en ondes devait avoir lieu le 1er mars.

Wayne Cox, journaliste météo à l’émission « Global BC’s News Hour », quittait la station en décembre. Il avait travaillé pour l’entreprise durant 44 ans, à la fois à la télévision et à la radio.

2013

 Ian Haysom, directeur des nouvelles de Global BC News ainsi que directeur régional des nouvelles , Colombie-Britannique et Saskatchewan, démissionnait à la fin du mois de mai. Son successeur en tant que directeur du service des nouvelles de Global BC fut Jeff Bollenbach, qui était également directeur du service des nouvelles de BC1, une chaîne d’information spécialisée, lancée le 14 mars à 09h00.

Alan Clapp décédait à l’âge de 83 ans. Au début des années 70, il avait été le pionnier de l’émission d’information du soir à l’antenne de BCTV, lorsque la station lançait un journal télévisé de 60 minutes diffusé à l’heure du souper.

Le 9 mai, le CRTC approuvait les demandes de Shaw Television visant à modifier la licence de CHAN-DT Vancouver afin d’ajouter des émetteurs numériques pour remplacer ses émetteurs analogiques actuels CHKM-TV Kamloops et CIFG-TV Prince George. L’émetteur de Kamloops serait exploité au canal 22 avec une puissance apparente rayonnée maximale de 30 000 watts (PAR moyenne de 15 800 watts avec une hauteur effective au-dessus du sol moyen de 150 mètres). L’émetteur de Prince George serait exploité au canal 29 avec une puissance apparente rayonnée maximale de 30 000 watts (PAR moyenne de 15 800 watts avec une HEASM de 482 mètres).

Le 9 octobre, le CRTC approuvait les demandes de Shaw Television Limited Partnership visant à modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de télévision conventionnelle de langue anglaise CHAN-DT Vancouver afin d’ajouter des transmetteurs numériques en remplacement de ses émetteurs analogiques CHAN-TV-1 Chilliwack (canal 31, puissance apparente rayonnée maximale de 428 watts) et CHAN-TV-4 Courtenay (canal 25, PAR maximale de 4 450 watts).

Terry Dolan décédait à l’âge de 79 ans. Il avait travaillé dans le domaine de l’information, y compris chez CHAN-TV et CBC. Il avait pris sa retraite en 1994.

Bill Elliott décédait en décembre. Ancien vice-président à la production de BCTV à Vancouver, il avait participé à l’entrée en ondes de CHCH-TV Hamilton en 1954. En 1960, il avait pris la direction de BCTV.

2014

Le 11 février, le CRTC approuvait la demande de CHAN-DT visant à remplacer l’émetteur analogique existant CHAN-TV-6 Wilson Creek. Le nouvel émetteur serait exploité au canal 23 avec une PAR maximale de 4 300 watts (PAR moyenne de 1 900 watts).

Brian Coxford prenait sa retraite après 40 ans de service à Global BC.

Le 28 octobre, le CRTC approuvait les demandes de Shaw Television Limited Partnership visant à modifier la licence de CHAN-DT afin d’ajouter des émetteurs numériques pour remplacer ses émetteurs analogiques existants CHAN-TV-2 Bowen Island, CHAN-TV-3 Squamish, CHAN-TV -5 Brackendale, CHAN-TV-7 Whistler, CITM-TV 100 Mile House et CITM-TV-1 Williams Lake.

Le 17 décembre, le CRTC approuvait la demande de CHAN-DT visant à ajouter des émetteurs numériques pour remplacer ses émetteurs analogiques actuels CHKM-TV-1 Pritchard (au canal avec une PAR maximale de 781 watts) et CITM-TV-2 Quesnel (au canal avec une PAR maximale de 569 watts).

2015

Le 3 mars, le CRTC approuvait la demande de CHAN-DT en vue d’ajouter des émetteurs numériques pour remplacer ses émetteurs analogiques existants CISR-TV-1 Grand Forks (au canal 7), CISR-TV Santa Rosa (au canal 44) et CKTN-TV-2 Taghum (au canal 23).

Le 29 avril, le CRTC approuvait la demande de CHAN-DT visant à ajouter un émetteur numérique en remplacement de son émetteur analogique existant CHKL-TV-3 Revelstoke. Le nouvel émetteur CHKL-DT-3 serait exploité au canal 7 avec une PAR moyenne de 11 watts (PAR maximale de 80 watts avec une HEASM de 1 166 mètres).

2016

Le 23 mars, le CRTC approuvait une demande présentée par Shaw Communications inc., au nom de Shaw Media inc. et ses filiales autorisées, afin d’obtenir l’autorisation d’effectuer une réorganisation intrasociété à étapes multiples, par le transfert de toutes les actions de Shaw Communications inc. dans Shaw Media à Corus Entertainment Inc. ou à l’une de ses filiales. Depuis la création de Corus en 1999, le Conseil considérait que le contrôle effectif de Shaw Communications et de Corus était  exercé par la même personne, soit J. R. Shaw. La réorganisation proposée ne changerait pas qui exercerait le contrôle effectif de ces entreprises et leurs services. On s’attendait à ce que la transaction soit conclue le 1er avril.

Au début d’avril, Corus Entertainment complétait son acquisition de Shaw Media, au coût de 2,65 milliards de dollars. Corus comptait maintenant 45 services de télévision spécialisés, 15 chaînes de télévision conventionnelles, 39 stations de radio, une entreprise de contenu mondial et un portefeuille d’actifs numériques.

Le 31 août, après 30 ans de service à Global News BC, John Daly présentait son dernier reportage. Daly avait remporté le premier Jack Webster Award en 1987, pour le meilleur reportage de l’année, tous domaines confondus.

2017

Le 16 juillet, Finley (Fin) J. H. Anthony décédait à l’âge de 87 ans. Il avait fait ses débuts à la radio en 1951, à l’antenne de CJVI Victoria, avant de se joindre aux équipes successives de CKNW New Westminster, CFUN, CKLG et BCTV Vancouver. Il avait incarné la voix du grand magasin Woodward de 1963 à 1987. Il avait également animé une émission consacrée à la pêche à l’antenne de KVOS-TV Bellingham.

Bill Phillips, ancien présentateur et commentateur de BCTV, décédait le 24 août, à l’âge de 83 ans. Au cours de sa carrière, il avait également travaillé pour CJIB Vernon, CBC Radio & Télévision Vancouver, CHQM-AM / FM et CJAZ-FM Vancouver et CIGV Penticton.

 Lloyd Colthorp décédait le 19 novembre, à l’âge de 87 ans. Il avait fait ses débuts à la radio à Medicine Hat, puis avait travaillé pour CHCH-TV Hamilton et ensuite pour BCTV Vancouver. À BCTV, Colthorp avait occupé les postes de directeur du routage, occupant ensuite le poste de vice-président de la programmation jusqu’à sa retraite en 1987.

2019

 Le 13 juin, à la demande de Corus Entertainment Inc., le CRTC approuvait la suppression des réémetteurs de CHAN-DT suivants : CHAN-DT-2 Bowen Island, CHAN-DT-3 Squamish, CHAN-DT-5 Brackendale, CHAN-DT-6 Wilson Creek, CHAN-DT-7 Whistler, CHKL-DT-3 Revelstoke, CHKM-DT-1 Pritchard, CHRP-DT-2 Revelstoke, CISR-DT Santa Rosa, CISR-DT-1 Grand Forks, CITM-DT 100 Mile House, CITM-DT-1 Williams Lake, CITM-DT-2 Quesnel, CKKM-TV Oliver, CKTN-DT-2 Taghum, CKTN-TV-1 Castlegar, CKTN-TV-3 Nelson et CKTN-TV-4 Creston.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires