CFTF-DT

CFTF-DT, TQS, Riviere-Du-Loup

Riviere-Du-Loup

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CFTF-DT
2011
29.1 (29)
TQS
Television MBS
CFTF-TV
1988
29
TQS
Television MBS
1988

Le 28 juin, la Société de Télévision MBS recevait l’autorisation d’exploiter une station de télévision à Rivière-du-Loup, au canal 29B, avec une puissance apparente rayonnée de 18 100 watts, qui retransmettrait les émissions de CFJP-TV Montréal. Télévision MBS appartenait à CKRT-TV ltée, qui détenait également CKRT-TV et CIMT-TV dans la même ville.

CFTF-TV canal 29 est entrée en ondes au mois de septembre, comme station affiliée au réseau TQS.

.

 

 

 

 

 

1990

CFTF fut autorisée à exploiter des réémetteurs à Trois-Pistoles (canal 17, 70 watts) ainsi qu’à Edmundston, au Nouveau-Brunswick (canal 42, 70 watts).

La Société de Télévision MBS changeait de nom, devenant ainsi Télévision MBS inc. L’entreprise demeurait une filiale en propriété exclusive de CKRT-TV ltée.

Télévision MBS fut autorisée à exploiter un réémetteur à Baie-Saint-Paul, en utilisant le canal 24 avec une puissance de 100 watts

1993

Renonçant à la licence de son réémetteur à Baie St-Paul, CFTF-TV cherchait des moyens plus performants d’étendre sa zone de service. La station continuerait à exploiter des réémetteurs à Trois-Pistoles et à Edmundston.

 

1995

Le 15 février, le CRTC approuvait la demande de modification de la licence de CFTF-TV en ajoutant à la licence la condition de licence suivante: en plus des 12 minutes de matériel publicitaire visées au paragraphe 11 (1) du Règlement sur la télédiffusion, 1987, la titulaire pouvait diffuser plus de 12 minutes de matériel publicitaire au cours de chaque heure d’horloge de la journée de radiodiffusion, afin de diffuser des infopublicités définies dans l’avis public CRTC 1994-139, et ce, conformément aux critères énoncés dans cet avis, tel que modifié.

 

1998

Le 8 juillet, comme elle proposait de diffuser deux heures et 57 minutes de programmation locale par semaine, Télévision MBS inc. recevait du CRTC une licence d’entreprise de programmation de télévision. Ainsi, CFTF-TV fut autorisée en tant qu’entreprise de distribution de radiocommunication à rediffuser la programmation de CFJP-TV, reçue par satellite. CFTF exploiterait également des émetteurs de rediffusion aux endroits suivants: Trois-Pistoles, Sept-Îles, Baie-Comeau, Forestville, et Edmundston (NB).

 

1999

CFTF-TV fut autorisée à ajouter un émetteur de faible puissance à Rivière-du-Loup, afin de compenser le faible signal de la station principale à plusieurs endroits dans la partie basse de la ville.

 

2001

CFTF-TV fut autorisée à ajouter un émetteur aux Escoumins.

 

2002

Télévision MBS inc. recevait l’autorisation d’ajouter des émetteurs de CFTF-TV à Carleton, Baie-Saint-Paul et Gaspé.

 

2004

À cette époque, CFTF-TV exploitait les émetteurs suivants: CFTF-TV-1 Edmundston, Nouveau-Brunswick ; CFTF-TV-2 Trois-Pistoles ; CFTF-TV-3 Cabano ; CFTF-TV-4 Forestville ; CFTF-TV-5 Baie-Comeau ; CFTF-TV-6 Rivière-du-Loup ; CFTF-TV-7 Sept-Îles ; CFTF-TV-8 Les Escoumins ; CFTF-TV-9 Gaspé ; CFTF-TV-10 Baie-Saint-Paul et CFTF-TV-11 Carleton, Québec.

 

2009

Le 27 août le CRTC renouvelait jusqu’au 31 août 2016, la licence de CFTF-TV et ses émetteurs (Québec: CFTF-TV-2 Trois-Pistoles, CFTF-TV-3 Cabano, CFTF-TV-4 Forestville, CFTF-TV -5 Baie-Comeau, CFTF-TV-6 Rivière-du-Loup, CFTF-TV de Sept-Îles, CFTF-TV-8 Les Escoumins, CFTF-TV-9 Gaspé, CFTF-TV-10 de Baie-Saint Paul, CFTF-TV-11 de Carleton-sur-Mer et CJPC-TV Rimouski; Nouveau-Brunswick: CFTF-TV-1 Edmundston). Parmi les conditions de licence, on peut noter que la titulaire allait devoir diffuser pas moins de trois heures et 10 minutes de programmation locale par semaine de radiodiffusion, comme suit: une heure et 35 minutes de programmation locale à l’intention de Rimouski et ses environs et une heure et 35 minutes de programmation locale à l’intention de Rivière-du-Loup et de la région environnante, de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick.

 

2010

Le CRTC approuvait la modification de l’actionnariat de Quebecor Media inc. par le transfert des actions dans QMI détenues par Capital d’Amérique CDPQ inc. à CDP Capital d’Amérique Investissement inc., une autre filiale de la CDPQ. Cette transaction n’affectait pas le contrôle effectif de QMI et de ses filiales titulaires de permis. Par l’entremise du Groupe TVA inc. et Vidéotron ltée, QMI possédait des entreprises de distribution de télédiffusion, des entreprises de programmation télévisuelle, une entreprise de télévision à la carte, des services spécialisés et une entreprise de vidéo sur demande.

 

2011

Le 7 janvier, le CRTC approuvait la demande présentée par Télévision MBS inc. en vue de modifier la licence de CFTF-TV visant à ajouter un émetteur numérique post-transition afin de desservir la population de Rivière-du-Loup. Le nouvel émetteur numérique serait exploité au canal 29 une puissance apparente rayonnée moyenne de 26,200 watts (PAR maximale de 44.000 watts avec une hauteur effective d’antenne au-dessus du sol moyen de 341,1 mètres).

Le 8 avril, le CRTC approuvait la demande présentée par Télévision MBS inc. en vue de modifier la licence de CFTF-TV Rivière-du-Loup visant à ajouter un émetteur numérique post-transition pour desservir la population de Rimouski. Le nouvel émetteur (CJPC-DT) serait exploité au canal 18 avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 127 watts (PAR maximale de 360 watts avec une hauteur effective d’antenne au-dessus du sol moyen de 118,2 mètres).

Le CRTC approuvait des modifications à la licence de la station de télévision conventionnelle CFTF-TV Rivière-du-Loup, afin d’ajouter des émetteurs numériques post-transition à Cabano et Forestville, aux Escoumins, à Gaspé, Baie-Saint-Paul, Carleton-sur-Mer et Edmundston (Nouveau-Brunswick), ainsi qu’à Trois-Pistoles, Baie-Comeau, Rivière-du-Loup, et Sept-Îles, au Québec.

La date limite pour la conversion de la télévision analogique au numérique dans les marchés obligatoires était fixée au 31 août. CFTF-TV n’était obligée à convertir ses émetteurs à Rivière-du-Loup. La station décidait toutefois de convertir la totalité de ses émetteurs en date du 1er septembre. La plupart des stations conservaient leurs canaux analogiques originaux, une fois la conversion au numérique complétée (dans chaque cas, l’émetteur analogique fut supprimé et l’émetteur numérique prenait immédiatement sa place au même canal) : CFTF-TV Rivière-du-Loup, canal 29 ; CFTF-TV-1 Edmundston (N-B), canal 42 ; CFTF-TV-2 Trois-Pistoles, canal 17 ; CFTF-TV-3 Cabano, canal 12 ; CFTF-TV-4 Forestville, canal 4 ; CFTF-TV-5 Baie-Comeau, canal 9 ; CFTF-TV-6 Rivière-du-Loup, canal 11 ; CFTF-TV-7 Sept-Îles, canal 7 ; CFTF-TV-8 Les Escoumins, canal 33 ; CFTF-TV-10 Baie-Saint-Paul, canal 26 ; CFTF-TV-11, Carleton-sur-Mer,  canal 44 ; et CJPC-TV Rimouski, canal 18. CFTF-TV-9 Gaspé fut déplacée du canal analogique 58 au canal numérique 30.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires