CBLFT-DT

CBLFT-DT, SRC-TV, Toronto

Société Radio-Canada

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CBLFT-DT
2011
25.1 (25)
SRC
Société Radio Canada
CBLFT-TV
1976
25
SRC
Société Radio-Canada
CBLFT-TV
n/a
n/a
n/a
n/a
1972

Le 10 mars, la Société Radio-Canada a reçu l'approbation d'exploiter une nouvelle station de télévision de langue française à Toronto. Elle serait diffusée sur le canal 25 avec une puissance apparente rayonnée de 234 000 watts vidéo et 46 800 watts audio (directionnelle) à partir d'une antenne d'une hauteur de 350 pieds

 

1973

CBLFT-TV est entré en ondes le 23 mars. L'antenne était située sur la tour TV-FM de Radio-Canada au 354 rue Jarvis.
Le 14 décembre, la plupart des stations de radio FM et de télévision de Toronto ont reçu l'autorisation de transmettre leurs émissions à partir de la nouvelle Tour CN une fois la construction de cette dernière terminée. CBLFT faisait partie de ces stations.

1974

CBLFT a reçu l'autorisation d'ajouter des émetteurs à Windsor (canal 78, 133 000 watts vidéo), Chatham (canal 48, 13 700 watts), London (canal 40, 11 800 watts) et Kitchener (canal 76, 133 000 watts).

 

1975

Le 28 février, les changements techniques suivants ont été approuvés pour les émetteurs de rediffusion proposés par CBLFT: CBLFT-1 Kitchener (canal 76) 133 000 à 192 000 watts vidéo; CBLFT-2 London (canal 40) 11 800 26 500 watts à l'aide d'une antenne située à un emplacement différent; CBLFT-3 Chatham (canal 48) 13 700 15 200 watts à l'aide d'une antenne située à un emplacement différent.
Le 10 novembre, CBLFT a reçu l'autorisation d'ajouter plusieurs émetteurs de rediffusion: Peterborough (canal 44, 48600 watts vidéo), Kingston (canal 32, 48 000 watts) et Belleville (canal 15, 180 000 watts).

 

 

1976

 

Des réémetteurs ont été approuvés pour Barrie (7000 watts sur le canal 55) et (11 300 watts Penetanguishine sur le canal 34).
Le matin du 31 mars, CBLFT a commencé à diffuser ses émissions à partir de la Tour CN, située au 301, rue Front Ouest. Sa puissance apparente rayonnée était maintenant de 2.140.000 watts vidéo et la hauteur de l'antenne était de 1605 pieds. Au préalable, des essais de diffusion s'étaient effectués entre le 24 et le 30 mai.
L'émetteur de CBLFT Kitchener est entré en ondes le 14 juillet.
Le 17 juillet, CBLFT a inauguré des stations de rediffusion à London et Chatham. À la même date, CBEFT Windsor est entré en service.
L'émetteur de CBLFT Barrie a été inauguré le 20 décembre.

1977

Le 1er mai, CBLFT a inauguré des réémetteurs à Belleville, Kingston et Peterborough.
L'émetteur à Penetanguishine est entré en service le 3 juin.

 

1978

Le 26 février, l'émetteur de Sarnia est entré en service.

 

1979

L'émetteur de CBLFT à Thunder Bay est entré en ondes le 13 octobre.
Le 17 décembre, l'émetteur de CBLFT à Sault-Ste-Marie est entré en ondes.
Les émetteurs de Wawa et de Dubreuilville sont entrés en service le 24 décembre.

1980

L'émetteur de Gogama est entré en ondes le 23 février.
Le 29 septembre, les émetteurs de Chapleau, Geraldton et Manitouwadge se sont entrés en ondes.

 

1981

L'émetteur de Mattawa est entré en ondes le 1er juin.

 

1982

Afin de combler déficit de 100 000 $, CBLFT a été obligé d'éliminer six postes. Ces compressions ont réduit la durée de l'émission "Ce Soir" de 60 à 30 minutes par jour, du lundi au vendredi.

 

1983

L'émetteur de Nipigon est entré en ondes le 1er mars.

 

1985

Le 17 décembre, CBLFT a reçu l'autorisation d'ajouter un émetteur à Thorne / Eldee, sur le canal 16 avec une puissance d'émission de 13 watts. Cet émetteur serait alimenté par CBLFT-1 Sturgeon Falls.

 

1986

 

1986
CBLFT a augmenté sa puissance de 1.827.000 watts vidéo et 182 700 watts audio. Après avoir atteint 2.140.000 millions watts à un moment indéterminé au cours de la précédente décennie, la puissance de CBLFT avait été réduite.
Le 18 mars, CBLFT-21 Gogama a reçu l'autorisation de diminuer sa puissance apparente rayonnée de 5300 watts à 2600 watts.

1987

On June 18, the CRTC approved a change of channel for CBLFT London (due to the approval of new rebroadcast transmitters in Southwestern Ontario for CBLT) from 40 to 53 and an increase in effective radiated power from 24,400 to 38,400 watts.

On December 1, CBLFT Toronto received permission to decrease power from 1,827,000 watts to 1,760,000 watts video.

1987
Le 18 juin, le CRTC a autorisé CBLFT London à se déplacer du canal 40 au canal 53 (en raison de l'approbation de nouveaux émetteurs de retransmission dans le sud-ouest de l'Ontario pour CBLT) et à augmenter la puissance apparente rayonnée de 24 400 à 38 400 watts.
Le 1er décembre, CBLFT Toronto a reçu l'autorisation de diminuer sa puissance de 1.827.000 watts à 1.760.000 watts vidéo.

1989

CBLFT exploitait les émetteurs suivants: CBLFT-1 Sturgeon Falls, CBLFT-2 Sudbury, CBLFT-3 Timmins, CBLFT-4 Kapuskasing, CBLFT-5 Hearst, CBLFT-6 Elliot Lake, CBLFT-7 Espanola, CBLFT-8 Kitchener, CBLFT- 9 London, CBLFT-10 Chatham, CBLFT-11 Barrie, CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-13 Belleville, CBLFT-14 Kingston, CBLFT-15 Penetanguishene, CBLFT-16 Driftwood, CBLFT-17 Sarnia, CBLFT-18 Thunder Bay, CBLFT-19 Nipigon, CBLFT-20 Sault-Ste-Marie, CBLFT-21 Gogama, CBLFT-22 Chapleau, CBLFT-23 Wawa, CBLFT-24 Dubreuilville, CBLFT-25 Manitouwadge, CBLFT-26 Geraldton, CBLFT-27 Mattawa et CBFST-2 Témiscaming (Québec).

 

1990-91

1990-1991
Le 5 décembre 1990, la Société Radio-Canada a annoncé son intention de mettre en oeuvre, avec effet immédiat, diverses réductions dans les services et d'autres mesures destinées à combler un déficit budgétaire estimé à environ 108 millions de dollars pour l'exercice à venir. Parmi les réductions la SRC visait à changer le statut de CBLFT-TV Toronto (et de ses réémetteurs, y compris CBEFT Windsor): dorénavant CBLFT-TV Toronto rediffuserait à temps plein les signaux de CBOFT-TV Ottawa. Le CRTC a approuvé ces modifications en date du 28 juin 1991.

 

1993

Toutes les opérations de Radio-Canada Toronto ont déménagé au nouveau Centre de diffusion de Radio-Canada, situé au 250, rue Front Ouest.
Le 10 juin, CBLFT-7 Espanola a reçu l'autorisation de se déplacer du canal 11 au canal 4 et d'augmenter la puissance de son émetteur de 8,9 watts à 10 watts. En 1992, CIII-TV (Global) a reçu l'autorisation d'utiliser le canal 11 à Sudbury. Dès que Global est entré en ondes, CBLFT-7 s'est déplacé au canal 4.

1995

 

CBLFT-16 Driftwood a été supprimé.
Le 8 mars, CBLFT-24 Dubreuilville a reçu l'autorisation de se déplacer du canal 7 au canal 11.

1996

Le 25 avril, CBLFT a reçu l'autorisation de diminuer sa puissance apparente rayonnée de 615 600 watts à 1.760.000 watts. La réduction proposée se traduirait par une légère réduction dans les contours de couverture de la station sans toutefois affecter le service fourni aux zones peuplées. Les zones ne recevant plus de signaux de CBLFT recevraient un signal de bonne qualité de CBLFT-8 Kitchener, CBLFT-11 Barrie ou CBLFT-12 Peterborough.
Le 28 août, CBLFT-21 Gogama a reçu l'autorisation de se déplacer du canal 23 au canal 12 et de diminuer sa puissance apparente rayonnée de 4 400 watts à 468 watts. La SRC a proposé de remplacer son émetteur UHF existant avec un émetteur VHF de moindre puissance sur le canal 12.

2000

Voici la liste des émetteurs CBLFT en service à cette époque: CBLFT-1 Sturgeon Falls (en ondes depuis le 4 mars 1961), CBLFT-2 Sudbury (23 juillet 1962), CBLFT-3 Timmins (7 septembre 1964), CBLFT-4 Kapuskasing (7 septembre 1964), CBLFT-5 Hearst (4 juin 1966) CBLFT-6 Elliot Lake (14 septembre 1967) CBLFT-7 Espanola (20 décembre 1973) CBLFT-8 Kitchener, CBLFT-9 London, CBLFT-10 Chatham, CBLFT-11 Barrie, CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-13 Belleville, CBLFT-14 Kingston, CBLFT-15 Penetanguishene, CBLFT-17 Sarnia, CBLFT-18 Thunder Bay, CBLFT-19 Nipigon, CBLFT-20 Sault-Ste-Marie, CBLFT-21 Gogama, CBLFT-22 Chapleau, CBLFT-23 Wawa, CBLFT-24 Dubreuilville, CBLFT-25 Manitouwadge, CBLFT-26 Geraldton et CBLFT-27 Mattawa.

 

2002

Rendue obsolète depuis plusieurs années, la vieille tour de télévision / FM de la SRC située au 354, rue Jarvis a été démantelée le 24 août, pour faire place à un nouveau bâtiment.

 

2004

Le 30 janvier, CBLFT a obtenu une licence de télévision numérique transitoire, ce service numérique devant être diffusé à partir de la Tour CN sur le canal 24C avec une puissance apparente rayonnée de 2500 watts.

 

2005

Le 5 mars, CBLFT (CBLFT-DT) a inauguré ses opérations numériques sur le canal 24 à partir de la Tour CN.
Le 21 octobre, CBOFT Ottawa a obtenu une licence de télévision numérique transitoire. Comme CBLFT servait de station réémettrice de CBOFT, la SRC a cédé la licence numérique déjà obtenue pour CBLFT, afin de rediffuser les émissions numériques de CBOFT une fois la conversion numérique de cette dernière complétée.

2008

CBLFT-2 Sudbury a reçu l'autorisation de diminuer sa puissance apparente rayonnée maximale de 17 100 watts vidéo et 3420 watts audio à 16 000 watts vidéo et 1600 watts audio. (Sa PAR moyenne était de 8600 vidéo et 1720 audio à 7340 vidéo et 730 audio). La hauteur d'antenne passerait de 143,6 mètres à 149,9 mètres. Le même site d'antenne serait exploité et la station continuerait à être directionnelle.

2010

Le 28 avril, le CRTC a approuvé une demande présentée par la Société Radio-Canada visant à exploiter une nouvelle station de télévision régionale à Toronto. CBLFT-TV Toronto devait diffuser un minimum de cinq heures de programmation locale par semaine, en moyenne et sur une base annuelle, cette programmation locale devant être destinée aux téléspectateurs de Toronto et d'une grande partie de l'Ontario. Le Conseil a également approuvé une demande de la SRC en vue de modifier la licence de télédiffusion de la station CBOFT-TV Ottawa afin de transférer les émetteurs suivants à la nouvelle station de télévision régionale CBLFT-TV Toronto.
MORE : Afficher plus de contenu :
CBLFT, 2010: CBLFT-1-TV Sturgeon Falls, CBLFT-2-TV Sudbury, CBLFT-3-TV Timmins, CBLFT-4-TV Kapuskasing, CBLFT-5-TV Hearst, CBLFT-6-TV Elliot Lake, CBLFT-7-TV Espanola, CBLFT-8-TV Kitchener, CBLFT-9-TV London, CBLFT-10-TV Chatham, CBLFT-11-TV Barrie, CBLFT-12-TV Peterborough, CBLFT-13-TV Belleville, CBLFT-14-TV Kingston, CBLFT-15-TV Penetanguishene, CBLFT-17-TV Sarnia, CBLFT-18-TV Thunder Bay, CBLFT-19-TV Nipigon, CBLFT-20-TV Sault-Ste-Marie, CBLFT-21-TV Gogama, CBLFT-22-TV Chapleau, CBLFT-23-TV Wawa, CBLFT-24-TV Dubreuilville, CBLFT-25-TV Manitouwadge, CBLFT-26-TV Geraldton, CBLFT-27-TV Mattawa , CBEFT Windsor et CBFST-2-TV Témiscamingue. Le Conseil a également approuvé la demande de la SRC en vue de modifier la licence de radiodiffusion de la station CBOFT-DT Ottawa afin de transférer l'émetteur de CBLFT-DT Toronto à la nouvelle station de télévision régionale CBLFT-TV Toronto. La titulaire a fait remarquer que jusqu'en 1991, elle avait exploité une station de télévision de langue française régionale à Toronto, soit CBLFT-TV. Cette station a été fermée à la demande de la titulaire, devenant ainsi un réémetteur de la station CBOFT-TV Ottawa. La SRC souhaitait maintenant convertir l'émetteur CBLFT-TV en station régionale afin d'offrir sur une base régulière une programmation locale et régionale à la population de la région de Toronto. La SRC a précisé qu'elle offrait présentement une programmation locale lorsqu'elle effectuait un détachement de la station CBOFT-TV Ottawa. Cependant, cette offre de programmation locale ne découlait d'aucune obligation réglementaire ou de condition de licence particulière. La SRC a indiqué vouloir augmenter ses engagements à l'égard de la production d'émissions locales et régionales pour la région de Toronto. De plus, la SRC a demandé l'autorisation de solliciter de la publicité locale dans le territoire desservi par la station régionale et ses émetteurs. CBLFT devait produire au moins cinq heures par semaine, en moyenne sur une base annuelle, de programmation locale destinée aux téléspectateurs de Toronto et d'une grande partie de l'Ontario.
Aux fins de cette condition de licence, "programmation locale" signifie " programmation produite par des stations locales qui ont un personnel local ou une programmation créée par des producteurs indépendants locaux qui reflète les besoins et les intérêts propres à la population du marché de Toronto et les environs ".
Le 9 août, le CRTC a renouvelé administrativement la licence de CBLFT et de ses émetteurs jusqu'au 31 mars 2011.

 

2011

Le 29 mars, le CRTC a renouvelé administrativement la licence de CBLFT-TV jusqu'au 31 août 2012. Le Conseil a noté qu'il n'avait pas l'intention de renouveler les autorisations pour les émetteurs analogiques de pleine puissance opérant dans les marchés obligatoires ou sur les canaux 52 à 69 à l'extérieur des marchés obligatoires au-delà du 31 août 2011. Le Conseil s'attendait à ce que les titulaires de licences aient l'autorité nécessaire à cette date-là pour diffuser en numérique. En outre, le Conseil a imposé la condition de licence suivante sur les stations opérant dans les marchés obligatoires ou sur les canaux 52 à 69 à l'extérieur des marchés obligatoires: sauf autorisation du Conseil, la titulaire ne devait ni transmettre de signaux de télévision analogiques au-delà du 31 août 2011 sur des marchés identifiés par le Conseil comme étant obligatoires dans la politique réglementaire de radiodiffusion 2011-184 ni transmettre de signaux de télévision sur les canaux 52 à 69. Le CRTC a noté également que conformément à la Politique réglementaire de radiodiffusion 2010-69, il n'avait pas l'intention de renouveler les autorisations d'exploiter des émetteurs numériques transitoires faisant partie de ces licences, au-delà du 31 août 2011.
Le CRTC a approuvé la modification de la licence de CBLFT-TV visant à ajouter un émetteur de télévision numérique post-transition sur le canal 25 avec une puissance apparente rayonnée de 106 200 watts (non directionnelle). La hauteur effective de l'antenne située sur la Tour CN serait de 491 mètres. La programmation se ferait alimenter par fibre optique STL.
Le 16 août, le CRTC a approuvé les demandes présentées par la Société Radio-Canada visant à garder opérationnels 22 réémetteurs de télévision analogique jusqu'au 31 août 2012 dans les marchés établis par le Conseil comme obligatoires pour la conversion à la transmission numérique, et de faire des changements techniques associés. Cette approbation s'appliquait à CBLFT-8 Kitchener, CBLFT-9 London, et CBLFT-18 Thunder Bay. CBLFT-8 serait exploitée sur le canal 61 (existant) avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 334 watts (et une PAR maximale de 635 watts). L'antenne serait directionnelle avec une hauteur effective de l'antenne au-dessus du sol moyen de 198,1 mètres (ce dernier chiffre reflétant les paramètres approuvés par le ministère de l'Industrie). CBLFT-9 continuerait à diffuser sur le canal 53, avec une PAR moyenne de 181 watts (maximum de 340 watts). Une antenne directionnelle serait utilisée avec une HEASM de 306,5 mètres. L'approbation de la proposition de la SRC, et des modifications techniques associées, donnerait plus de temps aux ménages affectés comptant sur un service en direct dans les marchés obligatoires de trouver d'autres moyens d'accéder aux services de télévision de la SRC. L'approbation de la proposition fournirait également au Conseil l'occasion de discuter du plan développé par la SRC pour son système d'émetteur de services en direct au moment de l'audition au sujet de la demande de renouvellement des licences de la SRC, cette audition devant avoir lieu en juin 2012.
A la même date, le Conseil a approuvé la demande faite par Radio-Canada visant à modifier les paramètres techniques de CBLFT-17-TV Sarnia: l'émetteur se déplacerait du canal 68 au canal 17, les contours autorisés devant changer en raison d'une réduction de sa PAR moyenne de 41 300 à 12 120 watts, une réduction de sa PAR maximale de 60 000 à 27 200 watts, et un changement de la hauteur effective de l'antenne au-dessus du sol moyen de 133,5 mètres à 98 mètres. Pour ce qui est des émetteurs analogiques mandatés pour la conversion numérique, ou opérant sur les canaux 52 à 69 dans les marchés non obligatoires, le Conseil a noté qu'il n'avait pas l'intention de renouveler au-delà du 31 août 2011 les autorisations d'émetteurs analogiques de pleine puissance sur les canaux 52 à 69 à l'extérieur des marchés où la conversion était obligatoire. La requérante a donc soumis les demandes faisant l'objet de cette décision afin de libérer les canaux utilisés par son émetteur de Sarnia.
La date limite pour la conversion de l'analogique au numérique dans les marchés obligatoires a été fixée au le 31 août. À cette date, le canal CBLFT-TV 25 (analogique) a été supprimé, la station se déplaçant du canal numérique 24 (canal transitoire) au canal 25 (canal virtuel 25,1). Les émetteurs de CBLFT dans les marchés obligatoires de Kitchener, London, Thunder Bay et Windsor ont été autorisés à demeurer en mode analogique jusqu'au 31 août 2012. CBLFT-8 Kitchener (canal 61) et CBLFT-9 London (canal 53) ont réduit leur puissance respective. CBEFT Windsor a réduit sa puissance tout en se déplaçant du canal 53 au canal 35. CBLFT-17 Sarnia s'est déplacé du canal 68 au canal 17. CBLFT-TV-11 Barrie (canal 55) a été supprimé.
Le CRTC a approuvé un amendement à la licence de CBLFT-DT Toronto en supprimant l'émetteur de CBLFT-11 Barrie

2012

Le 17 juillet, le CRTC a approuvé la demande faite par la Société Radio-Canada visant à modifier les licences de 23 stations de télévision de langues anglaise et française exploitées par cette dernière, afin que toute référence à des émetteurs analogiques puisse être supprimée. La SRC prévoyait de cesser l'exploitation de tous ces émetteurs le 31 juillet 2012. Les licences pour les émetteurs suivants ont été supprimées de la licence CBLFT-DT: CBLFT-11 Barrie, CBLFT-13 Belleville, CBLFT-22 Chapleau, CBLFT-10 Chatham, CBLFT-24 Dubreuilville, CBLFT-6 Elliot Lake, CBLFT-7 Espanola, CBLFT-26 Geraldton, CBLFT-21 Gogama, CBLFT-5 Hearst, Kapuskasing CBLFT-4, CBLFT-14 Kingston, CBLFT-8 Kitchener, CBLFT-9 London, CBLFT-25 Manitouwadge, CBLFT-27 Mattawa, CBLFT-19 Nipigon, CBLFT-15 Penetanguishene, CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-17 Sarnia, CBLFT-20 Sault-Ste-Marie, CBLFT-1 Sturgeon Falls, CBLFT-2 Sudbury, CBFST-2 Témiscaming, CBLFT-18 Thunder Bay, CBLFT-3 Timmins, CBLFT-23 Wawa et CBEFT Windsor.
Le 9 août, le CRTC a renouvelé administrativement la licence de CBLFT-DT jusqu'au 31 août 2013.

2013

Le 28 mai, le CRTC a renouvelé la licence de CBLFT-DT pour une durée de cinq ans, jusqu'au 31 août 2018.

 

 

 

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires