CBKFT-DT

CBKFT-DT, SRC-TV, Regina

Société Radio-Canada

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CBKFT-DT
2011
13.1 (13)
SRC Network
Société Radio-Canada
CBKFT-TV
1977
13
SRC
Société Radio Canada
1975

Le 9 juin, la Société Radio-Canada (Radio-Canada) a reçu l'autorisation d'exploiter une nouvelle station de télévision de langue française à Regina. Cette station diffuserait sur le canal 13 avec une puissance apparente rayonnée vidéo de 126 000 watts (directionnelle).

1976

CBKFT est entré en ondes le 27 septembre, en tant que réémetteur de CBWFT à Winnipeg.

1978

CBKFT-1 Saskatoon est entré en service le 23 janvier, suivie de CBKFT-2 Prince Albert le 24 février.

1979

CBKFT-3 Debden est entré en ondes le 12 février, suivi de CBKFT-10 Moose Jaw le 10 décembre, alors que l'émetteur de St-Brieux - CBKFT-4 - est entré en service le 17 décembre.

1979-80

CBKFT-5 Zenon Park est entré en ondes.

1980

1980

Les réémetteurs suivants sont entrés en service: CBKFT-6 Gravelbourg (13 mars), CBKFT-7 Ponteix (11 mars), CBKFT-8 Willow Bunch (14 mars), et CBKFT-9 Bellegarde (15 mars).

1983

En octobre, les studios et les bureaux de Radio-Canada Regina se sont déplacés du 1840, rue McIntyre au 2440, rue Broad. Initialement, l'ouverture des nouveaux locaux avait été prévue pour 1979-1980. Le nouvel édifice abritait les studios de radio et de télévision des réseaux de langue anglaise et de langue française. Le Centre de diffusion de Radio-Canada en Saskatchewan disposait de studios de télévision d'une superficie de 3500 et 1800 pieds carrés, un studio de finition automatisé, deux cabines de diffusion et une salle d'équipement central. Le Centre disposait également de sept unités de production hors studio avec appareillage électronique léger et compact, trois salles de montage électronique, six enregistreurs magnétiques d'image Quadruplex, trois îlots de télécinéma, des générateurs de caractères et des unités électroniques de stockage. Les installations radio comprenaient neuf studios, des consoles de mixage multipistes, 16 chambres d'écoute et de montage ainsi que des systèmes automatiques de commutation des plans.

1984

CBKFT-11 Leoville et CBKFT-12 North Battleford sont entrés en ondes le 13 mars.

1985

Le 7 mai, la SRC a reçu l'autorisation d'exploiter CBKFT Regina (canal 13 avec PAR de 140 000 watts) sous une licence séparée, en produisant de la programmation originale de langue française dans les studios situés à Regina: CBKFT-1 Saskatoon (canal 13, 98000 watts), CBKFT-2 Prince Albert (canal 3, 13 000 watts), CBKFT-3 Debden (canal 22, 2900 watts), CBKFT-4 St-Brieux (canal 7, 140 watts), CBKFT-5 Zenon Park (canal 21, 3000 watts ), CBKFT-6 Gravelbourg (canal 39, 19 000 watts), CBKFT-7 Ponteix (canal 22, 19 400 watts), CBKFT-8 Willow Bunch (canal 21, 9000 watts), CBKFT-10 Moose Jaw (canal 16, 695 watts ), CBKFT-11 Leoville (canal 31, 10 700 watts), et CBKFT-12 North Battleford (canal 41, 10 000 watts). Jusqu'à cette époque, CBKFT et des émetteurs de rediffusion ci-dessus relevaient de la licence de CBWFT Winnipeg.

1994

Le 21 novembre, CBKFT a obtenu l'autorisation de réduire sa puissance apparente rayonnée de 140 000 watts à 103 000 watts.

1995

Le 30 août, CBKFT a reçu l'approbation d'ajouter CBKFT-9 Bellegarde à sa licence. Jusque-là l'émetteur était un réémetteur de CBWFT Winnipeg.

Le 7 décembre, l'approbation a été accordée de réduire la puissance rayonnée de CBKFT-2 Prince Albert, de 13 000 watts à 6500 watts.

Radio-Canada a éliminé 20 postes en Saskatchewan - 17 postes à la radio et la télévision anglaise et trois autres postes au service de langue française de la SRC.

2000

À cette époque, CBKFT Regina exploitait les émetteurs suivants: CBKFT-1 Saskatoon, CBKFT-2 Prince Albert, CBKFT-3 Debden, CBKFT-4 St-Brieux, CBKFT-5 Zenon Park, CBKFT-6 Gravelbourg, CBKFT-7 Ponteix, CBKFT-8 Willow Bunch, CBKFT-9 Bellegarde, CBKFT-10 Moose Jaw, CBKFT-11 Leoville et CBKFT-12 North Battleford.

2009

 

Le 12 mai, le CRTC a renouvelé la licence de CBKFT, ainsi que des réémetteurs suivants: CBKFT-1 Saskatoon, CBKFT-10 Moose Jaw, CBKFT-11 Leoville, CBKFT-12 North Battleford, CBKFT-2 Prince Albert, CBKFT-3 Debden / Pascal, CBKFT-4 St-Brieux, CBKFT-5 Zenon Park, CBKFT-6 Gravelbourg, CBKFT-7 Ponteix, CBKFT-8 Willow Bunch et CBKFT-9 Bellegarde.

2010

Le 9 août, le CRTC a renouvelé administrativement la licence de CBKFT et de ses émetteurs jusqu'au 31 mars 2011.

2011

Le 29 mars, le CRTC a renouvelé administrativement la licence pour CBKFT-TV jusqu'au 31 août 2012. Le Conseil a noté qu'il n'avait pas l'intention de renouveler les autorisations pour les émetteurs analogiques de pleine puissance opérant dans les marchés obligatoires ou sur les canaux 52 à 69 à l'extérieur des marchés obligatoires au-delà du 31 août 2011. À cette époque, le Conseil s'attendait à ce que les titulaires de permis reçoivent l'autorisation nécessaire pour diffuser en numérique. En outre, le Conseil a imposé la condition de licence suivante sur les stations opérant dans les marchés obligatoires ou sur les canaux 52 à 69 à l'extérieur des marchés obligatoires: sauf autorisation du Conseil, la titulaire ne devait ni transmettre de signaux de télévision analogiques au-delà du 31 août 2011 sur des marchés obligatoires désignés comme tels par le Conseil dans la politique réglementaire de radiodiffusion 2011-184, ni transmettre de signaux de télévision sur les canaux 52 à 69. Le CRTC a noté également que conformément à la Politique réglementaire de radiodiffusion 2010-69, il n'avait pas l'intention de renouveler les autorisations d'exploiter des émetteurs numériques transitoires inclus dans ces licences, au-delà du 31 août 2011.

Le CRTC a approuvé la modification de la licence de CBKFT-TV lui permettant d'ajouter un émetteur de télévision numérique post-transition sur le canal 13 avec une puissance apparente rayonnée maximale de 27 100 watts (et une moyenne de 11 800 watts). Une antenne directionnelle avec une hauteur effective de 183,7 mètres serait utilisée sur le site CBC existant.

Le 16 août, le CRTC a approuvé les demandes présentées par la Société Radio-Canada visant à garder opérationnels 22 réémetteurs de télévision analogique jusqu'au 31 août 2012 dans les marchés établis par le Conseil comme obligatoires pour la conversion à la transmission numérique, et d'apporter des changements techniques associés. Cette approbation visait CBKFT-1 Saskatoon également. L'approbation de la proposition de la SRC, et des modifications techniques associées, donnerait plus de temps aux foyers affectés comptant sur des services en direct dans les marchés obligatoires de trouver d'autres moyens d'accéder aux services de télévision de la SRC. L'approbation de la proposition fournissait également l'occasion au Conseil discuter du plan développé par la SRC pour son système d'émetteur de services en direct au moment de l'audition de renouvellement des licences de la SRC, cette audition devant avoir lieu en juin 2012.

Le 31 août était fixé comme date limite pour la conversion de l'analogique au numérique pour les stations de télévision dans les marchés obligatoires. CBKFT a lancé la conversion à cette date, en se servant du canal 13 pour le numérique (canal virtuel 13,1) - le même canal utilisé auparavant pour la radiodiffusion analogique.

2012

Le 17 juillet, le CRTC a approuvé la demande de modifier les licences de 23 stations de télévision de langues anglaise et française exploitées par la Société Radio-Canada afin de supprimer toute référence aux émetteurs analogiques. La SRC prévoyait de cesser l'exploitation de tous ces émetteurs le 31 juillet 2012. Les licences des émetteurs suivants ont été supprimées de la licence de CBKFT-DT: CBKFT-9 Bellegarde, CBKFT-3 Debden, CBKFT-6 Gravelbourg, CBKFT-11 Leoville, CBKFT-10 Moose Jaw, CBKFT-12 North Battleford, CBKFT-7 Ponteix, CBKFT-2 Prince Albert, Saskatoon CBKFT-1, CBKFT-4 St-Brieux, CBKFT-8 Willow Bunch, et CBKFT-5 Zenon Park.

Le 9 août, le CRTC a renouvelé administrativement la licence de CBKFT-DT jusqu'au 31 août 2013.

2013

Le 28 mai, le CRTC a renouvelé la licence de CBKFT-DT pour une durée de cinq ans, jusqu'au 31 août 2018.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires