CBEFT-TV

CBEFT-TV, Windsor

Société Radio Canada

1976

 

CBEFT, du réseau de la SRC, est entré en ondes le 10 juillet, sur le canal 78. Comme la date officielle du lancement était fixée au 16 juillet, la station a été en mesure de diffuser les cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques de Montréal le lendemain. Initialement, CBEFT était un réémetteur de CBFT Montréal. Radio-Canada possédait et exploitait également CBEF-AM 540 à Windsor.

                                                       

1982

Le 29 octobre, CBEFT s'est déplacé du canal 78 au canal 54. Les canaux 70 à 83 ont été retirés de la télévision UHF pour servir à d'autres fins.

1984

CBQ-FM 101,7 (du réseau de CBC Stereo) est entré en ondes le 5 juillet.

1989

Lors de l'audition de la demande de renouvellement de la licence de CBEFT, le CRTC a noté que la station retransmettait la programmation de CBLFT Toronto, ainsi que la plupart de la programmation du réseau de Radio-Canada. Il a noté en outre que CBEFT était incapable de retransmettre toutes les émissions du réseau en raison des exigences d'interdiction pour certains événements sportifs locaux. Comme la ville de Détroit, Michigan se trouvait dans la zone de couverture de la station, certaines émissions américaines protégées par des droits de diffusion aux États-Unis ne pouvaient être diffusés par CBEFT. Compte tenu de ces circonstances particulières, CBEFT terminait sa journée de radiodiffusion à 23 h 20 du lundi au jeudi. Pendant le reste de la période de télédiffusion, CBEFT rediffusait de longs métrages et d'autres émissions dont la station avait fait l'acquisition.

1990

En août, CBQ 800 est devenu CBQT 88,3, station dont la puissance apparente rayonnée était de 23 700 watts.

1995

Le 1er mai, CBQT a commencé à diffuser 24 heures sur 24 (le réseau AM a atteint cette cible de 24 heures en retransmettant des émissions produites par des diffuseurs internationaux).

1996

La station soeur CBET-TV canal 9 (de langue anglaise) a reçu l'autorisation de déplacer son émetteur et son antenne du centre-ville de Windsor vers le site de CBEFT à McGregor.

2011

Le 16 août, le CRTC a approuvé les demandes présentées par la Société Radio-Canada visant à maintenir opérationnels 22 réémetteurs de télévision analogique jusqu'au 31 août 2012 dans les marchés établis par le Conseil comme obligatoires pour la conversion à la transmission numérique, et d'apporter des changements techniques associés. Cette approbation s'appliquait à CBEFT Windsor. En outre, pour maximiser la couverture tout en évitant d'interférer avec les services protégés, la SRC a demandé également de changer de canal, et d'apporter des changements techniques associés à CBEFT. L'émetteur à Windsor serait exploité sur le canal 35 avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 12 000 watts (et une PAR maximale de 36 000 watts). La station se servirait d'une antenne directionnelle avec hauteur au-dessus du sol moyen (HEASM) de 206,8 mètres. L'approbation de la proposition de la SRC, et des modifications techniques associées, donnerait plus de temps aux ménages affectés comptant sur un service en direct dans les marchés obligatoires de trouver d'autres moyens d'accéder aux services de télévision de la SRC. L'approbation de la proposition fournirait également au Conseil l'occasion de discuter du plan développé par la SRC pour son système d'émetteur de services en direct au moment de l'audition de renouvellement des licences de la SRC, cette audition devant avoir lieu en juin 2012.
La date limite pour la conversion de l'analogique au numérique dans les marchés obligatoires a été fixée au 31 août. À cette date, CBEFT s'est déplacé du canal 54 au canal 35. Tel qu’il a été mentionné ci-dessus, la SRC a reçu l'autorisation de garder CBEFT en mode analogique en utilisant un canal différent jusqu'à fin août 2012.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires