CJEM-FM

CJEM-FM , French, Edmundston

Radio Edmundston Ltee.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CJEM-FM
1998
92.7
40,750
Radio Edmundston Ltee.
CJEM-AM
1950
1380
1,000
Radio Edmundston Ltee.
CJEM-AM
1944
1250
250
Radio Edmundston Ltee.
1944

Le 10 décembre, CJEM entrait en ondes. Elle diffusait à la fréquence 1240 kHz avec une puissance de 250 watts. J. D. Boudreau était directeur. Il avait été directeur du trafic à CHRC à Québec.

1945

CJEM changeait de fréquence, diffusant dorénavant au 1230 kHz. La puissance demeurait inchangée à 250 watts.

N. Gendreau était directeur intérimaire.

1946

CJEM était répertoriée comme station affiliée à la SRC, exploitée à partir de studios situés au 99, chemin Canada alors que l'émetteur se trouvait à Iroquois. La station appartenait à Radio Edmundston ltée.

Romain Leclair agissait comme directeur de CJEM, et Frank Jean comme présentateur sportif

1948

Romain LeClair, directeur de CJEM, fut nommé directeur CHFA, qui allait bientôt entrer en ondes à Edmonton. Avant de se joindre à CJEM, il avait travaillé pour CKSO à Sudbury.

Maurice Lacasse devenait directeur, alors que Georges Guérette agissait comme directeur commercial.

1950

Slogan: La seule station bilingue dans les Maritimes.

CJEM demandait au Bureau des gouverneurs de la radiodiffusion l'autorisation de changer de fréquence du 1230 au 1380 kHz (un diagramme de rayonnement d'antenne directionnel) et d'augmenter la puissance de 250 à 1000 watts. Cette demande fut d'abord reportée, puis réentendue plus tard, et finalement approuvée.

À la fin de l'année, CJEM diffusait au 1380 kHz avec une puissance de 1000 watts.

1951

Les travaux sur le nouvel édifice de CJEM avançaient. Cet édifice au sommet plat moderne serait surmonté d'une pyramide d'acier de 200 pieds abritant l'antenne. Tous les terrains environnants seraient agrémentés de parterres de fleurs.

Une demande fut présentée afin de transférer une action ordinaire dans Radio Edmundston ltée. Au cours de la même année, une autre action ordinaire fut transférée.

1952

À partir du 24 mars, la station diffusait au 1380 kHz avec une puissance de 1000 watts.

Par sanction royale, Edmundston devenait la quatrième ville au Nouveau-Brunswick. Grâce à ce changement de statut municipal et à la plus grande puissance de CJEM, la station augmentait son auditoire. Aussi, Edmundston était classée deuxième ville du Canada, en termes de revenus par habitant.

Le Bureau des gouverneurs de la radiodiffusion autorisait CJEM à changer de fréquence, du 1380 au 570 kHz (directionnelle la nuit). La puissance de la station demeurerait inchangée à 1000 watts. Selon la SRC, ce changement aurait pour effet d'améliorer le service offert dans la région. L'autorisation fut accordée pour le transfert d'une action ordinaire à Radio Edmundston ltée.

Le réseau français de Radio-Canada s'étendait maintenant d'Edmundston au Nouveau-Brunswick jusqu' à Edmonton, en Alberta. CKSB Saint-Boniface, CHFA Edmonton, CFRG Gravelbourg et CFNS Saskatoon intégraient le réseau.

1953

Georges Guérrette agissait comme directeur des ventes.

Une publicité concernant le changement de fréquence: une réception plus claire ... un auditoire qui ne cesse d'augmenter! CJEM Edmundston - maintenant à la fréquence 570 kilocycles avec une puissance de 1000 watts... la meilleure des fréquences.

1957

CJEM était une station affiliée au réseau français de la SRC. L'actionnariat de Radio Edmundston ltée comprenait Norman Gendreau à hauteur de 0,7%, Georges Michaud 0,7%, J.M. Michaud 1,3%, Léon Gagnon 0,7%, Jacques Brillant 0,7%, Aubert Brillant 0,6%, Central Public Service Corp. Ltée 48,0% et Mme L. Michaud 47,3%. La famille Brillant possédait également les stations de CJBR de Rimouski, Québec. Georges Michaud agissait comme président de l'entreprise et Georges Guérette comme directeur de CJEM. La station était connue « La Voix du Madawaska ». 

1958

Slogans publicitaires: Edmundston, N- B - diffusant au 570 kc avec une puissance de 1000 watts, Radio CJEM couvre toute la région affichant les plus hauts revenus moyens dans les Maritimes./ Radio CJEM: Une véritable gemme pour les femmes au foyer. / Radio CJEM « La Voix du Madawaska » couvre le marché le plus dynamique dans les provinces de l'Atlantique. 

1960

CJEM atteignait maintenant 58,753 auditeurs francophones au Nouveau-Brunswick. 

1963

La station augmentait sa puissance diurne à 5000 watts et sa puissance nocturne à 1000 watts 

1965

Georges Michaud agissait comme président de Radio Edmundston ltée et Georges A. Label comme directeur de CJEM.

1967

Georges A. Lebel occupait le poste de directeur. Pat Gendron, directeur adjoint, quittait la station pour intégrer CJLV Lévis-Québec.

George Guérette devenait directeur plus tard cette même année.

1972

À cette époque, CJEM offrait aux résidents francophones du nord du Nouveau-Brunswick presque a totalité des nouvelles et des émissions d'affaires publiques produites par CBAF Moncton. 

1974

Le 10 mai, Radio Edmundston ltée recevait l'autorisation d'exploiter une nouvelle station AM à Grand-Sault à la fréquence 1490 kHz avec une puissance diurne de 1000 watts et une puissance nocturne de 250 watts, non directionnelle. Cette station - CKMV - entrerait en ondes plus tard dans l'année. 

1976

Le 7 janvier, Sogebry ltée recevait l'autorisation de transférer sa participation à hauteur de 50% dans Radio Edmundston ltée à Carol Brillant. 

1984

Radio Edmundston ltée recevait l'autorisation d'augmenter la puissance de nuit pour CKMV le réémetteur de CJEM situé à Grand-Sault, de 250 à 1000 watts. 

1991


Le 28 août, CJEM recevait l'autorisation d'ajouter des réémetteurs à Clair (au 95,1 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 15,9 watts) ainsi qu'à St-Léonard (au 104,3 MHz avec une PAR de 13,4 watts). 

1995

Le 1er mars, à la demande de Radio Edmundston ltée, le CRTC modifiait la licence de CJEM Edmundston en supprimant l'autorisation pour les émetteurs CJEM-FM-1 Clair et CJEM-FM-2 Saint-Léonard. 

1998

Le 20 février, CJEM recevait l'autorisation de migrer vers la bande FM, diffusant à la fréquence fonctionnant 92,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 40 750 watts. 

2000

Le 20 avril, CJEM recevait l'autorisation de déplacer son réémetteur CKMV à la bande FM, diffusant au 95,1 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 975 watts. 

2004

Le 28 juin, le CRTC renouvelait la licence de CJEM-FM jusqu'au 31 août 2011. Ce renouvellement s'appliquait également à l'émetteur CKMV-FM à Grand-Sault. 

2011

Le 31 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CJEM-FM et de son émetteur CKMV-FM à Grand-Sault jusqu'au 31 mars 2012 

2012

Le 20 mars, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CJEM-FM Edmundston et de son émetteur CKMV-FM à Grand-Sault jusqu'au 31 août 2012. Le 28 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence jusqu'au 31 décembre 2012. Le 20 décembre le CRTC renouvelait encore cette licence jusqu'au 31 août 2017. 

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires