CING-FM

CING-FM, Fresh Radio, Burlington

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CING-FM
2000
95.3
100,000
Corus Entertainment
CING-FM
1999
107.9
26.100
Corus Entertainment
CING-FM
1997
107.9
26,100
Shaw Radio Ltd.
CING-FM
1976
107.9
50,000
Burlington Broadcasting Inc.
1976

Le 6 avril, Burlington Broadcasting Inc. fut autorisée à exploiter une station FM commerciale à Burlington. Une licence fut émise le 9 avril. La nouvelle station diffuserait à la fréquence 107,9 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 50 000 watts. La requérante proposait d’offrir la formule « adulte ». Deux autres requérantes avaient présenté des demandes en vue d’exploiter la fréquence 107,9 : Upper Canada Broadcasting Inc. et McMaster Students Union Inc. Ces demandes furent toutefois refusées. Burlington Broadcasting comptait 23 actionnaires, dont aucun ne détenait plus de 17,5%. Doug Cunningham occupait le poste de directeur général et avait manifesté l’ambition de lancer une station de radio depuis ses années au collège.

CING espérait entrer en ondes dès le mois de juillet, mais les plans d’installation de l’antenne au sommet d’un nouveau complexe commercial et d’appartements furent bloqués lorsque le propriétaire de l’immeuble en question fut mis sous séquestre. Un nouveau site d’émission fut choisi sur l’escarpement du Niagara, au nord de Burlington. Le CRTC autorisait ce changement du site de l’émetteur le 23 septembre à 15h30. CING-FM entrait en ondes à 10h41 le lendemain. Un émetteur Collins Generation 4 8316-2 fut utilisé, de même qu’une antenne Collins à 6 baies. L’antenne fut montée sur ce nouveau site en une seule journée. Dave Swallow occupait le poste d’ingénieur en chef de la station.

Les studios et les bureaux étaient logés dans un édifice d’un seul étage au 4144, South Service Road, surplombant la route Queen Elizabeth Way, qui reliait Toronto et la péninsule du Niagara. CING disposait de 2 900 pieds carrés d’espace à bureaux, 1 800 pieds carrés supplémentaires demeurant disponibles pour de futurs agrandissements.

CING-FM diffusait à titre de station FM indépendante (autonome). En effet, elle fut la la troisième du genre au pays, après CFGL-FM Laval et CFMC-FM Saskatoon. La station avait un caractère clair, instructif et mature, et mettait l’accent sur les nouvelles et les affaires publiques.

1978

CING-FM lançait le premier service de lecture à la radio pour les aveugles au Canada, grâce à son système EMCS (système d’exploitation multiplex de communications secondaires). Des récepteurs spéciaux pouvaient être empruntés sans frais auprès de la bibliothèque publique d’Oakville.

En septembre, lors de l’émission de nuit, CING commençait à diffuser selon la formule des anciens succès.

1978-79

Bill Evanov quittait CHIN Radio Toronto, afin de se joindre à l’équipe de CING-FM. L’ingénieur en chef de CING, David Swallow, quittait la station afin de travailler pour CJJD Hamilton.

1979

 Le personnel en ondes comprenait : « Rockin’ » Robin, Norman B., Dave Terryberry, Don Biefer (au printemps) et Jay Brown (« JB »).

1980

CING-FM adoptait la formule des anciens succès et de la nostalgie, sous la désignation « FM 108 ».

Le personnel en ondes de CING-FM comprenait désormais Clint Trueman, Jack Cole, Steve Mortenson et Larry Bunda.

1981

FM 108 commençait à diffuser « The Music of Your Life » entre 09h00 à 19h00, et des anciens succès le reste de la journée.

Le personnel de CING comprenait désormais Earl Warren, Elwood Glover, Gil Christie et Pete Jaycock (qui avait précédemment travaillé pour CJBQ Belleville).

1982

CING-FM décidait de faire appel d’une décision bloquant la construction d’une nouvelle tour de 450 pieds au mont Nemo, à quelques kilomètres au nord de la tour existante de 250 pieds. Le plan avait été accepté par l’Office de protection de la nature d’Halton, propriétaire du site, mais avait été refusé par la Commission de l’escarpement du Niagara. La région d’Halton et la ville de Burlington s’opposaient également à la nouvelle tour.

1983

Le personnel en ondes comprenait : Jim Paulson (06h00-10h00), Pat Murray (10h00-14h00), Earl Warren (14h00-18h00), Pete Jaycock (18h00-22h00), « Rockin’ » Robin (22h00-23h30) et Russ Horton (de nuit). Don Biefer et Jay Brown demeuraient au poste.

Doug Hall se joignait à l’équipe d’aniamteurs de CING.

1984

Le 11 janvier, le CRTC renouvelait la licence de CING-FM jusqu’au 30 septembre 1985.

Elwood Glover prenait sa retraite en tant que pigiste à CING-FM et CKO-FM Toronto.

1985

En ondes : 06h00 John Mitter, 10h00 Jim Paulson, 15h00 Earl Warren, 18h00 Pete Jaycock, 22h00 « Rockin’ » Robin, minuit Russ Horton. Le samedi et le dimanche : Don Bieffer, J.B. (Jay Brown), Dave Whatmough, Ritchie Yorke, Mark Eustace, Mark Panopoulos. Pete Jaycock serait affecté plus tard à l’émission matinale.

1986

Le 8 mai, le CRTC refusait la demande présentée par Burlington Broadcasting en vue de changer la fréquence de CING-FM de 107,9 MHz à 102,9 MHz, avec une puissance réduite. La fréquence 102,9 MHz fut attribuée à Armadale Communications, propriétaire de CKOC-AM dans la ville voisine de Hamilton.

Bert Thombs et Mike Spicer animaient sur les ondes de CING.

1987

Pete Jaycock, animateur de l’émission matinale, quittait la station. Con Chung occupait le poste de directeur des opérations de CING.

1987-88

 Le Dr Ian McIntyre était nommé président de CING-FM, succédant à Bill Evanov.

1988

Le 25 avril, le CRTC refusait une nouvelle demande présentée par CING en vue de changer de fréquence, cette fois à 96,3 MHz. CFMX Cobourg fut autorisée à utiliser cette fréquence pour un réémetteur à Mississauga.

Jay Brown (JB) quittait la station.

1989

Pendant la nuit du 3 mars, CING commençait à utiliser le service par satellite du « Canadian Radio Networks ».

En septembre, CING changeait de désignation en devenant « Rhythm Radio ».

Le personnel en ondes de CING comprenait : Wes Atkinson (émission matinale), Jim Paulson, Michael Spicer, Clint Trueman et Earl Warren. Le service des nouvelles comprenait Esther Bartkiw, Peter Murray, Frances Niblock et Robert Sheppard. La direction comprenait Norman Blakely (directeur des émissions), Mike Ellsworth (production) et Glen Russell (directeur des ventes).

1990

Le 2 mars, le CRTC refusait la demande présentée par la Burlington Broadcasting Inc., visant à obtenir l'autorisation de transférer le contrôle effectif de la compagnie, titulaire de CING-FM Burlington, par le transfert de toutes les actions ordinaires émises et en circulation de Burlington Broadcasting, des actionnaires actuels à Regional Broadcasting Inc. En 1976 CING-FM, station FM indépendante du Groupe I, avait été autorisée pour la première fois à desservir Burlington ; les actions de la titulaire furent partagées entre 21 investisseurs dont aucun ne détenait plus de 17,5 % des actions donnant droit de vote. Regional Broadcasting était une entreprise nouvellement formée pour acheter les actions de Burlington Broadcasting. Même si, à cette époque, Regional Broadcasting ne détenait  aucun intérêt en radiodiffusion, ses actionnaires MM. Douglas G. Cunningham et Jonathan Fitzgerald (33,3 % chacun), détenaient également 33,3 % et 30 % respectivement des actions de Dufferin Communications Inc., titulaire de la licence de  CIDC-FM Orangeville. D’après la déclaration faite par Regional Broadcasting lors de l’audience, la mise en place d’un plan d’exploitation exhaustif visant à accroître la part de l’auditoire de la station ainsi que ses recettes et, comme partie intégrante de ce plan, la mise en oeuvre d’une solution efficace aux problèmes d’exploitation associés aux paramètres techniques actuels de la station faisait partie de la tâche importante à laquelle les nouveaux propriétaires éventuels de CING-FM devraient s’atteler. Cependant, le Conseil fut d’avis que ni le plan d’exploitation ni les projets techniques connexes avancés par la Regional ne furent suffisamment élaborés ou concrets pour convaincre le Conseil que l’acheteuse éventuelle serait en mesure d’appliquer les remèdes à long terme indispensables, selon elle, à la viabilité de la station. Conjugués aux lacunes et aux contradictions non résolues dans la demande, ces problèmes, tel qu’examinés, empêchaient le Conseil de conclure que la demande était  la meilleure proposition possible dans les circonstances. Regional Broadcasting déclarait que, parce qu’on ignorait si l’emplacement actuel de l’antenne serait disponible au-delà de la date d’expiration du bail dans trois ans, il ne serait « pas pratique de construire une nouvelle tour » à ce moment-ci. Elle indiquait être prête à négocier, avec au moins deux autres parties, l’accès à un autre emplacement convenable. Entre-temps, elle proposait « ... juste pour démarrer à un coût de 28 000 $ ou 29 000 $, d’ériger une nouvelle antenne de six baies, sans égard au fait qu’elle puisse être en service pendant seulement trois ans ». Cette mesure ne pouvait être considérée que comme une solution partielle et temporaire aux problèmes techniques de CING-FM. En particulier, le Conseil se préoccupait de ce que la requérante n’ait pas soumis une solution sans équivoque aux problèmes techniques de la station. Le Conseil était en outre préoccupé par le manque de clarté qui caractérisait les projets de programmation de Regional Broadcasting ainsi que sa démarche globale face à la prestation d’un service de radio FM de haute qualité destiné à la région de Burlington. Les intentions qu’elle avait exprimées à l’égard de la formation d’un comité consultatif communautaire, par exemple, furent particulièrement vagues et mal structurées, laissant subsister des doutes importants quant à l’efficacité possible du comité. Étant donné que deux actionnaires principaux de la Regional partageaient aussi le contrôle de CIDC-FM Orangeville, on avait débattu, lors de l’audience, la question à savoir si l’approbation de la présente demande irait à l’encontre de la politique du Conseil qui ne permettait pas à deux entreprises de radiodiffusion, de la même classe, dans le même marché, de tomber sous le contrôle d’une même personne ou de plusieurs personnes. La requérante défendait la position qu’Orangeville et Burlington constituaient des marchés distincts et que l’approbation de la demande n’irait pas à l'encontre de la politique. Cependant, le Conseil estimait que le cas présent soulevait des préoccupations de politique relatives à la propriété commune. 

En ondes : 06h00 West Atkinson, 10h00 Jim Paulson, 15h00 Earl Warren, 19h00 Rhythm Radio. Wayne Williams travaillait également pour CING.

Le 14 novembre, Elwood Glover, ancienne personnalité sur les ondes de CING, décédait à l’âge de 75 ans.

1991

Le 1er septembre, CING-FM adoptait la formule de musique de danse, ainsi qu’une nouvelle désignation, « Dance 108 ». Cette formule s’adressait à un auditoire de moins de 35 ans et fut choisie en vue de répondre à la demande d’un tel format dans le marché de Toronto-Hamilton. L’existence de quelque 500 clubs de danse dans la région démontrait bien la popularité impressionnante de ce genre de musique. Ce changement coïncidait avec l’assouplissement des règlements en matière de gestion financière du CRTC. Alors qu’on ne prévoyait aucun changement à la propriété de CING, ce changement de formule avait été orchestré par trois personnes à CIAO-AM Brampton – Angelo Cremisio (président et directeur général), son associé Bill Evanov (ancien gérant de CING), et John Dukelow (directeur général des ventes). En 1980, Evanov et Dukelow avaient démontré la rentabilité de la formule des anciens succès sur les ondes de CING. Même après avoir quitté l’emploi de la la station en 1986-87, ils en demeuraient des actionnaires importants. Con Chung occupait désormais le poste de gérant et directeur des émissions à Dance 108.

Dave Smith animait désormais l’émission matinale.

1992

En juin, Scott Turner se joignait à l’équipe de CFNY-FM à titre d’animateur, de directeur musical et de directeur adjoint des émissions. Le 18 septembre, Chris Sheppard se joignait à l’équipe de CFNY-FM. 

1995

Scott Turner, Richard Correll et Wayne Williams faisaient partie du personnel d’animateurs de CING. Le 31 août, Chris Allicock quittait CING en vue de travailler à la télévision. Il avait occupé le poste de directeur des opérations.

1997

Le 9 avril, le CRTC autorisait CING à diminuer sa puissance de 50 000 à 26 100 watts. Par la même occasion, la station fut autorisée à déplacer des installations de transmission vers un nouveau site à environ huit kilomètres au nord-ouest de Burlington et à augmenter la hauteur de l’antenne.

Le 10 juin, le CRTC approuvait la demande présentée par Shaw Radio Ltd., Margot M. Micallef, Ron D. Rogers, Hal E. Blackadar, Bob Lang et J. T. Strain en vue d’acquérir 65% de Burlington Broadcasting Incorporated. Shaw serait responsable de la gestion des opérations de CING.

Plus tard cette même année, Shaw ferait l’acquisition de 100% de CING-FM.

Rob Haswell occupait le poste de directeur des nouvelles.

Paul Fockler fut nommé directeur général de CING, succédant à Manuel Canales. Fockler avait précédemment travaillé pour CHAY-FM Barrie.

1998

Deux stations détenues par Shaw – Energy 108 Burlington et K104 Woodstock – furent regroupées en vue de former « Energy Radio ». Les deux stations diffusaient simultanément la programmation à leurs auditoires combinés à Toronto, Burlington, Hamilton, Kitchener, Woodstock et London. Cinq des 20 membres du personnel de CKDK Woodstock perdaient leur emploi, dont quatre à temps plein, un à temps partiel et un annonceur travaillant en ondes. Le directeur général Dean Sinclair, basé à Burlington, déclarait que Woodstock et le comté d’Oxford ne pourraient pas générer suffisamment de revenus publicitaires pour maintenir la station dans une position avantageuse. La diffusion simultanée fut lancée en juin, mais CKDK continuait à proposer de la programmation locale entre 10h00 et 15h00.

1999

Le 1er septembre, Corus Entertainment Inc. fut créée à partir des actifs médias de Shaw Communications Inc. Corus devenait ainsi une société distincte cotée en bourse. La famille Shaw continuait de détenir la majorité des actions avec droit de vote de Corus.

Bob Callahan quittait la station à l’automne. Après avoir été embauché pour animer l’émission du midi, R.J. (Bob Wallace) quittait la station pour CKFM.

La directrice des promotions de CING, Karen Steele, faisait double emploi en acceptant la responsabilité additionnelle de directrice adjointe des émissions. Bruce Gilbert quittait CHTZ-FM Saint Catharines afin d’occuper le poste de directeur adjoint des promotions de CING.

2000

Le 15 novembre, CHAY-FM Barrie changeait d’image de  marque, devenant officiellement « Energy @ 93,1 », diffusant en simultané des émissions de la station sœur CING.

En novembre, 21 personnes perdaient leur emploi chez Corus Radio Hamilton, dont l’animateur de l’émission du soir de CING, « Mastermind ».

2001

En ondes: 05h30 Stu et Mary Ellen ; 09h00 Mike Devine, Bob Callahan, Rory O’Shea ; 15h00 Big D, 19h00 Wayne Williams / Axel Live (mercredi / jeudi / vendredi), 11h00 Mike Devine (11h00-14h00 jeudi) / Scott Turner (vendredi), 12h00 Richard Correll (mar / mer / jeu). 13h00 « American Top 40 » (lundi) / Mike Devine (mardi), 14h00 Richard Correll (vendredi). Week-end : MC Flipside.

Nicholas Picholas quittait WKSE-FM Buffalo en février, afin de se joindre à l’équipe de CING.

Carter Brown quittait la station en mai.

Le 31 août, Energy FM à 107,9 (CING) et Y95,3 (CJXY) faisaient un échange de fréquences. CJXY se déplaçait au 107,9 MHz en tant que Y108 alors que CING se déplaçait au 95,3 MHz en tant que Energy FM @ 95,3.

2002

Le 3 mai, CKGE Oshawa abandonnait la formule Energy et revenait à celle de la programmation locale à temps plein.

Le 15 juillet, Energy 103,1  à Woodstock revenait à la formule de la programmation locale à temps plein, tout en conservant la formule « Energy ».

 En août, CING « Energy 95,3 », diffusant selon la formule musique de danse / grands succès contemporains, et devenait alors  « Country 95,3 ». Des études de marché avaient été effectuées auprès du public pendant environ une semaine avant le lancement officiel le 19 août. CFHK Woodstock / London et CHAY Barrie conservaient la formule « Energy » (CHAY ayant changé de formule en 2003).

L’ancienne personnalité des ondes radiophoniques Earl Warren décédait le 19 octobre, à l’âge de 69 ans.

2006

 Le 22 juin, le CRTC renouvelait la licence de CING-FM jusqu’au 31 août 2013.

2009

Le 13 novembre, « Country 95,3 », qui se présentait comme la station de musique country la plus écoutée au Canada, abandonnait la formule qu’elle avait conservée depuis de 7 ans, afin d’adopter celle des grands succès. En guise d’adieu à son ancienne formule, la station diffusa une dernière chanson country, « The Dance » de Garth Brooks, puis 30 secondes de silence, suivies d’extraits d’archives sonores, dont un célèbre clip de Martin Luther King, pour marquer le changement. La première chanson diffusée selon la nouvelle formule fut « Start Me Up » des Rolling Stones. CING-FM adoptait un nouveau nom de manière temporaire, « The New 95,3 ». La station ne communiquait  pas la liste des annonceurs à cette époque, mais les coanimateurs de l’émission matinale, Paul McGuire et Lea Cater, ainsi que l’animatrice de l’émission du midi, Laura Dunseith, ne travaillaient plus pour la station. Cependant, Corus affectait McGuire à un autre poste pour la chaîne spécialisée CMT à Toronto. Selon la direction de CING, à la suite de sept années de musique country, le nombre d’auditeurs avait stagné. Prétextant que la formule des plus grands succès marchait bien ailleurs au Canada et aux États-Unis, la direction décidait de cibler dorénavant la tranche d’âge 25-64 ans, favorisant légèrement les femmes. Quelques semaines plus tard, la station lançait une nouvelle formule – « The New 95,3 Southern Ontario’s Greatest Hits » (« La nouvelle 95,3 Les plus grands succès du Sud de l’Ontario», ainsi qu’une nouvelle marque – « Vinyl 95,3 ».

2010
Le 4 janvier, Vinyl 95,3 (Les plus grands succès) dévoilait sa nouvelle équipe en ondes : Bob Magee et Corrie Miller (05h00-09h00), John Novak (09h00-15h00), Gord James (15h00-19h00) et Derek Rivers (19h00-minuit).

Derm Carnduff n’occupait plus le poste de directeur des émissions de Y108 / Vinyl 95,3. Jim McCourtie fut nommé directeur des émissions de ces stations. Il avait précédemment travaillé comme directeur des émissions de FM96 et Fresh FM London.

À la suite d’un examen organisationnel, Corus Entertainment apportait plusieurs changements afin de simplifier son mode de prise de décision et pour clarifier les rôles et les mandats. Parmi les changements, Chris Pandoff, vice-président et directeur général de Corus Radio Toronto assumait les responsabilités auparavant déléguées à  Suzanne Carpenter à Hamilton, en relevant de Hal Blackadar, vice-président exécutif et président par intérim de Corus Radio.
Corus Radio décidait de vendre Vinyl 95,3 en tant que station torontoise. À cette époque, la plus grande part de la programmation de la station provenait de Toronto, même si celle-ci conservait un studio à Hamilton.

Ted Townsend, directeur de l’ingénierie chez Corus Radio Hamilton, prenait sa retraite. Townsend avait commencé à travailler pour CHML près de 40 ans auparavant et avait continué à travailler pour la station ainsi que les stations acquises tout au long de sa carrière. Chris Pandoff devenait vice-président exécutif et président de Corus Radio à compter du 1er décembre, responsable des stations de radio et de la branche interactive de la division. Il succédait ainsi à Hal Blackadar, président par intérim de Corus Radio, qui avait annoncé sa retraite plus tôt cette année-là  après une carrière de quatre décennies en radiodiffusion. Pandoff avait récemment occupé le poste de vice-président et directeur général de Corus Radio Toronto et Hamilton.
2011

David « Rocky » DeRocco, directeur des promotions de Corus Hamilton, se joignait à l’équipe de Astral Hamilton afin d’y agir comme directeur de la promotion / marketing, à compter du 14 mars, succédant ainsi à Tracey Fischer. Lars Wunsche, directeur des ventes de Corus Radio Toronto, fut chargé de la direction des ventes à Corus Hamilton. La directrice générale des ventes à Hamilton, Carolyn Thorn, relèverait de Wunsche.

Le contrat de Bob Magee et Corrie Miller, coanimateurs de l’émission matinale sur les ondes de Vinyl 95.3, ne fut pas renouvelé. Carolyn Thorn, directrice générale des ventes de Corus Radio Hamilton, ne faisait plus partie du groupe.

Darrin Laidman revenait sur les ondes de Vinyl 95,3 (CING) Hamilton à titre de coanimateur de l’émission matinale (05h30-09h00) aux côtés de Colleen Rusholme. Laidman avait précédemment travaillé à CFHK London.

Suzanne Carpenter, vice-présidente et directrice générale de Corus Radio Toronto, assumait les mêmes responsabilités à Corus Radio Hamilton à la mi-août.

2012

Michael Cassar fut nommé directeur général des ventes de Corus Entertainment Hamilton, après avoir passé sa carrière jusque-là à l’extérieur de l’industrie de la radiodiffusion. Il avait précédemment occupé le poste de directeur des ventes / directeur de Grand & Toy ainsi que de Canon Canada.

Monica Lapajne quittait Corus Radio Hamilton afin de travailler pour CKWS-FM Kingston à titre d’animatrice de l’émission du midi et assistante musicale.

David Meikle, superviseur des ventes au détail / gestionnaire des ventes interactives à Corus Hamilton, ne faisait plus partie du groupe. Il agirait désormais comme directeur national des comptes numériques à CUE Digital Media à Toronto.

2013

Le 10 avril à 09h53, la station délaissait la formule des plus grands succès de Vinyl 95,3, afin d’adopter la formule adulte contemporain en vogue ainsi que l’appellation « The New 953 Fresh FM ». Gord James, John Novak et Bob animaient l’émission matinale, Emily Szabo fut affectée à l’émission du midi et Kelly Cutrara animaient l’émission du retour à la maison. La dernière chanson diffusée selon la formule des plus grands succès fut « Landslide » de Fleetwood Mac, alors que la première chanson selon la nouvelle formule adulte contemporaine en vogue fut « Get the Party Started » de Pink. CING-FM fut ainsi la quatrième station détenue par Corus à adopter le nom « Fresh FM ». La première avait été le 1031 Fresh FM London, en 2005, suivie de la nouvelle « 99,1 Fresh FM Winnipeg » en 2012 et la nouvelle « 92,5 Fresh FM Edmonton » plus tôt cette même année. « Nous sommes très heureux d’offrir cette formule à succès à nos auditeurs de Hamilton », déclarait Suzanne Carpenter, directrice générale de Corus Radio Toronto et Hamilton. « Il y a de la demande pour cette formule qui est actuellement sous-représentée à Hamilton, et nous sommes certains que ‘The New 953 Fresh FM’ suscitera l’intérêt de nos auditeurs ».

2015

En février, CING abandonnait le nom  FRESH FM afin de devenir  FRESH RADIO.

CING 95,3 commençait à diffuser en HD en utilisant deux canaux. CING-HD1 diffusait simultanément la programmation de CING 95,3 Fresh Radio (analogique) tandis que CING-HD2 diffusait simultanément la programmation de CFMJ AM 640 Toronto, avec une puissance apparente rayonnée, dans chaque cas, de 4 900 watts.

2016

En janvier, CING commençait à diffuser la programmation de sa station soeur CHML 900 en HD. La station offrait déjà CING sur les ondes HD-l et CFMJ 640 Toronto sur les ondes de H-2.

2019

En mars, CING délaissait la formule de type adulte contemporain (« Fresh Radio ») afin d’adopter la formule « succès contemporains » (Energy 95,3). La station avait utilisé la marque « Energy » tout au long des années 1990 et au début des années 2000.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires