CIME-FM

CIME-FM, Rhythme FM, Saint-Jérôme

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CIME-FM
2010
94.9
11,700
Cogeco Inc.
CIME-FM
2001
94.9
11,700
Corus Entertainment Inc.
CIME-FM
1977
94.9
11,700
Diffusion Laurentides inc.
1976

Colette Chabot, au nom d'une société devant être constituée (Diffusion Laurentides inc.) recevait une licence en vue d'exploiter une nouvelle station FM à Ste-Adèle et dans la région des Laurentides, au nord-ouest de Montréal. Comme la requérante cherchait à exploiter la fréquence 99,5 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 50,000 watts, et que cette utilisation était de nature à interférer avec le signal de CINQ-FM Montréal (à la fréquence 99,3 MHz avec une puissance de 7 watts), le CRTC suggérait à Chabot de consulter le ministère des Communications en vue de trouver une nouvelle fréquence. Finalement, CINQ-FM recevait l'autorisation de migrer vers la fréquence 102,3 MHz, laissant la voie ouverte à la nouvelle station à Ste-Adèle d'exploiter la fréquence 99,5 MHz.

1977

Le 25 mars, CIME-FM entrait en ondes. Elle desservait la région des Laurentides, au nord-ouest de Montréal. Rappelant le mot « cime », son indicatif d'appel faisait référence aux sommets. Elle offrait une formule de type écoute facile, 85 % de la musique diffusée étant consacrée aux artistes québécois. L'émetteur se situait à trois miles au nord de Ste-Adèle au mont Sauvage, le deuxième plus haut sommet des Laurentides après le mont Tremblant. CIME fut autorisée à émettre à la fréquence 99,5 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 50 000 watts. Elle utilisait un émetteur CCA de 25 kW et une antenne diélectrique à 4 baies, et transmettait la programmation des studios à l'émetteur par lien studio-émetteur.

Plus tard dans l'année, le CRTC approuvait une structure de propriété révisée chez CIME-FM. Colette Chabot augmentait sa participation à 52 % et le Dr J.-P. Hogue acquérait une participation de 27%.

1979

Le 2 octobre, Diffusion Laurentides inc. recevait l'autorisation de changer le site de l'antenne exploitée par CIME-FM du mont Sauvage (Val-Morin) au lac Écho, au nord de St-Jérôme. CIME recevait également l'autorisation d'ajouter un réémetteur à Val-Morin à la fréquence 104,9 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 3,9 watts.

Non daté

CIME-FM-1 Val-Morin entrait en ondes.

1984

Le 11 janvier, le CRTC renouvelait la licence de CIME-FM Sainte-Adèle et CIME-FM-1 Val-Morin jusqu'au 30 septembre 1985.

1985

Depuis le début de juin, CIME-FM offrait aux auditeurs de la région un service novateur. Tous les jours de 11h00 à midi et de 16h30 à 20h00, la station diffusait un fond sonore destiné à éloigner les moustiques! Selon Chris Côté, directeur des nouvelles chez CIME, le son du moustique mâle avait été enregistré sous la surveillance de biologistes acoustiques, et était lu sur un ruban tournant en mode continu.

Le 29 juillet, le CRTC renouvelait la licence de CIME, tout en exprimant les préoccupations du ministère des Communications sur le plan technique. En fait, la titulaire se servait de CIME-FM-1 (l'émetteur à Val-Morin) comme station d'origine et de CIME-FM comme réémetteur. La titulaire exploitait donc CIME-FM-1 selon des paramètres techniques non autorisés. La station utilisait également une « exploitation multiplex des communications secondaires » sans autorisation. Le CRTC avait récemment autorisé une station FM à Radio Lachute (1980) inc., à la fréquence 104,9 MHz. En conséquence, CIME-FM-1 serait dans l'obligation de trouver une autre fréquence.

À la même date, une restructuration de l'actionnariat fut approuvée: Colette Chabot transférerait 325 actions ordinaires à Gilles Lajoie; 157 actions ordinaires seraient émises et distribuées à Gilles Lajoie; et l'ensemble des actions détenues par Chabot et Lajoie seraient transférées à leurs sociétés numérotées respectives. Désormais, la structure de propriété de Diffusion Laurentides inc serait comme suit: 114 338 Canada inc. (Gilles Lajoie) à hauteur de 56,2%; 114993 Canada inc. (Colette Chabot) 19,1%; Jean-Pierre Hogue 24,5%; et Guy Dagenais 0,1%.

1986

Radio MF CIEL (1981) inc., détenue par Jean-Pierre Coallier, prenait le contrôle de Diffusion Laurentides inc., propriétaire de CIME-FM Sainte-Adèle et CIME-FM-1 Val-Morin. La nouvelle titulaire prévoyait d'étendre la couverture de CIME à St-Jovite, et recevait une licence lui permettant d'exploiter une station à Lachute à la fréquence 104,9 MHz. CIME-FM-1 migrerait vers la fréquence 102,9 MHz.

CIME-MF-1 Val-Morin changeait de fréquence, allant du 104,9 au 102,9 MHz.

1997

Laurentides Diffusion inc. recevait l'autorisation de changer la fréquence de CIME-FM du 99,5 MHz au 103,9 MHz; de diminuer la puissance apparente rayonnée de 50 000 à 630 watts; de déménager les studios de Sainte-Adèle à Saint-Jérôme; et d'ajouter un émetteur au mont Tremblant, à la fréquence 101,3 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 800 watts.

1999

Radio MF CIEL. (1981) inc. (propriétaire de Laurentides Diffusion inc.) fut achetée à son tour par Métromédia CMR inc.

La dénomination sociale de cette dernière entreprise fut changée pour Diffusion Métromédia CMR inc.

2001

Les Placements Belcand Mont-Royal inc. vendaient Diffusion Métromédia CMR inc. à Corus Entertainment Inc.

CIME-FM recevait l'autorisation d'augmenter la PAR de 630 à 11 700 watts.

2010

Le 30 avril, Corus Entertainment Inc. annonçait avoir conclu une entente avec Cogeco inc. visant à vendre à Cogeco les stations de radio de Corus Québec: CKOI-FM, CKAC-AM, CHMP-FM et CFQR-FM Montréal, CFOM-FM 102. 9 et CFEL-FM Québec, CJRC-FM Gatineau, CIME-FM Saint-Jérôme, CHLT-FM et CKOY-FM Sherbrooke et CHLN-FM Trois-Rivières. Cette entente serait soumise pour approbation au CRTC.

Le 17 décembre, le CRTC approuvait le transfert de diverses entreprises de programmation de radio commerciale de Corus Entertainment Inc. à Cogeco inc. La demande fut présentée par Corus Entertainment Inc. (Corus), au nom de ses filiales à part entière 591991 B.C. Ltd. et Diffusion Métromédia CMR inc., en vue d’effectuer ledit transfert de propriété de Corus à Cogeco inc. (Cogeco) ou à une des filiales détenues en propriété exclusive par cette dernière. 591991 B.C. était la titulaire des entreprises de programmation de radio commerciale de langue française CFOM-FM Lévis, CFEL-FM Lévis / Québec, CHLT-FM et CKOY-FM Sherbrooke, CKAC Montréal, CJRC-FM Gatineau et CHLN-FM Trois-Rivières. Métromédia était la titulaire des entreprises de programmation de radio commerciale de langue française CKOI-FM Montréal, CHMP-FM Longueuil, CIME-FM Saint-Jérôme et ses émetteurs CIME-FM-1 Val-Morin et CIME-FM-2 Mont-Tremblant, et CFQR-FM Montréal, une entreprise de programmation de radio commerciale de langue anglaise. Suite à la transaction proposée, le contrôle effectif de 591991 BC et Métromédia serait exercé par Cogeco, une société contrôlée par Gestion Audem inc. Conformément aux lignes directrices révisées pour la mise en vigueur de la Politique réglementaire, le Conseil déterminait que CIME-FM Saint-Jérôme ne serait pas pris en compte pour le calcul du nombre de stations de radio de langue française exploitées par Cogeco dans le marché montréalais, le nombre d'auditeurs dans la zone de chevauchement entre la zone de desserte de CIME-FM et le marché montréalais étant minime, selon les sondages de BBM Canada. En conséquence, le Conseil considérait l'acquisition de CIME-FM par Cogeco conforme à la Politique réglementaire et ne soulevait aucune autre préoccupation.

2011

À la fin de l'été, CIME (103,9) et CIME-FM-1 (Mont-Tremblant) changeait de formule musicale, délaissant la formule de type adulte contemporain local et adoptant la formule musicale de type adulte contemporain hot des stations « Rhythme FM » détenues par Cogeco.

Le 31 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CIME-FM et ses émetteurs CIME-FM-1 Val Morin et CIME-FM-2 Mont-Tremblant jusqu'au 31 mars 2012.

2012

Le 20 mars, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CIME-FM et ses émetteurs CIME-FM-1 Val Morin et CIME-FM-2 Mont-Tremblant jusqu'au 31 août 2012. Le 28 août, le CRTC renouvelait administrativement jusqu'au 31 décembre 2012.

En novembre, Henri Audet, fondateur de Cogeco Câble décédait à l'âge de 94 ans. Formé comme ingénieur, Audet avait quitté son emploi à Radio-Canada afin de lancer une station de télévision à Trois-Rivières. Il avait vendu sa maison tout en cherchant un capital d'amorçage de 100 000 $ auprès d’amis et d'autres investisseurs. À partir de cette station de télévision unique, Cogeco avait grandi au point de devenir la quatrième plus grande entreprise canadienne de câblodistribution et l'une des plus grandes entreprises médiatiques du Québec. De 1961 à 1964, Audet avait servi comme président de l'Association canadienne des radiodiffuseurs. Il avait été nommé membre de l'Ordre du Canada en 1984. Le contrôle de Cogeco inc. et de ses filiales directes et indirectes était détenu par Gestion Audem inc., une société de portefeuille dont les actions étaient intégralement détenues par les membres de la famille de Henri Audet.

Le 21 décembre, le CRTC renouvelait la licence de CIME-FM St-Jérôme et ses émetteurs CIME-FM-1 Val-Morin et CIME-FM-2 Mont-Tremblant jusqu'au 31 août 2019.

2013

Le 19 décembre, le CRTC a approuvé une demande présentée par Cogeco Diffusion inc. en vue d'acquérir de Cogeco Diffusion Acquisitions inc., dans le cadre d'une réorganisation corporative, les actifs des stations CFOM-FM Lévis, CKOY-FM Sherbrooke, CKOB-FM Trois-Rivières, CKOF-FM Gatineau, et CIME-FM Saint-Jérôme. Cogeco Diffusion inc. appartenait en propriété exclusive à Cogeco Diffusion Acquisitions inc., qui à son tour appartenait en propriété exclusive à Cogeco inc.

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires