CHML-AM

CHML-AM , Global News Radio 900 CHML, Hamilton

Corus Entertainment Inc.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CHML-AM
2000
900
50
Corus Entertainment Inc.
CHML-AM
1997
900
50
WIC Radio Ltd. (Western Broadcasting)
CHML-AM
1985
900
50
Westcom Radio Group Ltd. (Western Broadcasting)
CHML-AM
1978
900
5
Radio ML Ltd. (Western Broadcasting)
CHML-AM
1978
900
50
Radio ML Ltd. (Western Broadcasting)
CHML-AM
1946
900
5
Maple Leaf Broadcasting Co., Ltd. (Ken Soble)
CHML-AM
1944
900
1
Maple Leaf Broadcasting Co., Ltd. (Ken Soble)
CHML-AM
1941
900
900
Maple Leaf Radio Co. Ltd.
CHML-AM
1936
1010
.1
Maple Leaf Radio Co. Ltd.
CHML-AM
1935
880
.1
Maple Leaf Radio Co. Ltd.
CHML-AM
1928
880
.05
Maple Leaf Radio Company
CHML-AM
1927
880
.05
Maple Leaf Radio Company
1926

CHML fut lancée dix ans après l’adoption de la « Loi de tempérance de l’Ontario » (« Ontario Temperance Act »). En effet, CHML proposait une alternative à CKOC, la première station de radio de Hamilton, qui avait censuré toute référence à la possibilité que L’alcool soit de nouveau vendu légalement dans la province. La possible abrogation de cette loi avait déclenché un grand débat de société, qui avait un impact sur les sermons des pasteurs à l’église. Ainsi, Herbert Haslam Slack, titulaire de CKOC, avait décidé que la station demeurerait neutre, en ne parlant jamais  en ondes du sujet de la légalisation de l’alcool. Le révérend James Edward Hughson, pasteur de l’Église Unie, consacra un de ses sermons du dimanche matin au débat sur la Prohibition. Slack écoutait le sermon à l’antenne de CKOC, et en fut horrifié. Il appelait aussitôt l’opérateur de mise en ondes en devoir, et lui ordonna d’interrompre la transmission de l’émission immédiatement.

1927

Cette censure manifeste scandalisait George Lees et d’autres membres de la congrégation de l’Église Unie. Le 28 avril 1927, Lees et les anciens de l’église formaient une entreprise, Maple Leaf Radio Co. Ltd., en vue de lancer leur propre station de radio. L’indicatif d’appel de la station était CFML. Les studios et bureaux de la station se trouvaient au, 222 King Street East (au coin de la rue Wellington). CFML entrait en ondes à la fréquence de 880 kHz avec une puissance de 50 watts, et devait partager le tempsdisponible à l’antenne avec CKOC et CHCS. Avant la fin de l’année, CFML changeait d’indicatif d’appel, devenant ainsi CHML, dont les lettres représentaient le Canada, Hamilton et Maple Leaf.

Selon l’édition du 16 septembre du quotidien le Hamilton Herald : « L’ex-maire George Lees, ex-président de la « Hamilton Prohibition Union », obtenait une licence du Dominion Radio Bureau d’Ottawa en vue d’exploiter une station de radiodiffusion, qui serait connue sous le nom de CHML »

À ses débuts, la station diffusait des services religieux, des discours favorables à la tempérance, des bulletins du service de police, des réunions du YMCA, des émissions spéciales pour les patients du Mountain Sanatorium (un établissement médical spécialisé dans le traitement de la tuberculose), des matchs de hockey occasionnels et de la musique. La station offrait également du temps d’antenne gratuit à différents groupes communautaires pour faire des collectes de fonds. Soixante pour cent de la programmation était diffusée sans publicité.

1930

CKOC et CHCS se déplaçaient à la fréquence 1120 kHz. Désormais, CHML serait la seule entreprise de programmation à diffuser à la fréquence 880 kHz.

Jim Hunter, qui gagnerait plus tard une grande notoriété à l’antenne de CFRB Toronto, se joignait à l’équipe de CHML. Il avait précédemment travaillé pour WBBM Chicago.

1931

CHML déménageait ses studios au sous-sol du nouvel édifice Pigott sur James Street South.

 

1933

En septembre, la station commençait à diffuser à la fréquence 1010 kHz, avec une puissance de 50 watts.

1934

Le sénateur A. C. Hardy de Brockville, Ontario faisait l’acquisition de CHML.

1935

La station augmentait la puissance à 100 watts.

Budd Lynch faisait ses débuts à la radio, à l’antenne de CHML.

1936

Ken Soble se joignait à l’équipe de CHML en tant que directeur.

 

Les années 1930

Les fréquences de CHML et de WBEN Buffalo étaient tellement proches l’une de l’autre, que cela créait du brouillage. Ainsi, à l’heure de l’émission populaire « Amos and Andy » diffusée sur les ondes de WBEN, CHML recevait des d’appels d’auditeurs furieux de capter le signal de CHML par-dessus celui de WBEN. Finalement, le problème fut résolu par un publicitaire novateur, qui diffusait l’annonce suivante : « Grâce à la courtoisie de la Norwood Lumber Co., la station CHML quitte maintenant les ondes pendant 15 minutes pour vous permettre d’écouter le nouvel épisode d’Amos and Andy sans interruption »

1938

Clarence Snelgrove occupait le poste d’ingénieur en chef. L’animateur Robert Edmonds quittait la station en vue de travailler pour la radio anglaise de Radio-Canada à Toronto.

Suite à la bouleversante émission « La Guerre des mondes », réalisée par Orson Welles et le CBS Mercury Theater, un certain nombre de journaux jugèrent bon de condamner l’industrie de la radio par l’entremise d’éditoriaux, d’articles et d’entrevues. Ken Soble de CHML y répondit en diffusant quatre bulletins de nouvelles défendant l’institution de la radio, comportant des extraits de déclarations favorables faites par le maire de Hamilton et d’autres autorités publiques.

1939

L’annonceur Stephen Dale quittait CHML pour la radio anglaise de Radio-Canada à Toronto. Julian Garson, annonceur à CHML, se joignait à l’équipe de CKGB Timmins.

1940

Ken Soble découvrait et recrutait Norm Marshall, qui avait été chanteur à l’antenne de CKTB St-Catharines. Le chef opérateur John Hawken quittait CHML pour devenir ingénieur en chef à la nouvelle station CFOS Owen Sound. Stewart Miller quittait CHML afin de se joindre à l’équipe en ondes de CKCL Toronto. Hal Lawrence quittait CHML pour devenir présentateur de nouvelles à CKGB Timmins. Arnold Stinson, qui avait précédemment travaillé pour CHML, faisait maintenant partie de l’équipe en ondes de CKLW Windsor.

CHML s’abonnait au service de nouvelles de la British United Press.

1941

En vertu du traité de La Havane, CHML devait migrer de la fréquence 1010 vers celle de 1310 kHz (classe IV), avec 100 watts de puissance. Le traité fut révisé et la station diffuserait plutôt à la fréquence 900 kHz (classe II) avec une puissance de 1 000 watts – directionnelle. Le 5 février, la station recevait l’autorisation d’augmenter la puissance de 100 watts à 1 000 watts. À cet effet, la station commanderait un nouvel émetteur RCA et achèterait un nouveau site d’émission d’une superficie de 30 acres, près de Hamilton, tout près de la sortie de l’autoroute Queen Elizabeth. Un nouvel édifice devant abriter serait construit et une antenne directionnelle serait utilisée. CHML commanderait également de nouveaux équipements d’entrée vocale. Toutes ces améliorations coûteraient environ 50 000 $. Les changements de fréquence en Amérique du Nord eurent lieu le 29 mars. À ce moment-là, CHML quittait la fréquence 1010 en vue d’adopter la fréquence 900 kHz.

1942

Ken Soble avait lancé une émission consacrée au talent amateur en 1936. Cette émission commençait à être diffusée par un réseau de stations de l’Ontario et du Québec le 8 février (de 12h30 à 13h00).

Le dimanche, de 16h45 à 17h00, CHML commençait  à diffuser « The Voice of Labour », apparemment la première émission parrainée par un syndicat au Canada. Cette émission était parrainée par le comité organisateur des travailleurs de l’acier de Hamilton.

Pendant toute la journée du 29 juin, toutes les tâches de radio à CHML étaient effectuées par des hommes de l’Armée canadienne.Le personnel en ondes comprenait : Vern Hill et George Bouck. Eddie Blaney à titre d’opérateur, et Earl Allen en tant que directeur des émissions agricoles, alors que Norm Marshall présentait des résultats sportifs.

CHML diffusait beaucoup d’émissions d’actualité sportive, dont des matchs de l’Association du hockey de l’Ontario, de la Ligue de baseball PONY, les matchs de boxe du Championnat du monde, les matchs de la Série mondiale, le hockey de la LNH en reconstruction, la description faite par Buck Druden des courses de chevaux en direct de Dufferin et de Long Branch.

1944

En janvier, après avoir acheté l’entreprise du sénateur Hardy, Ken Soble devenait président de Maple Leaf Broadcasting. Afin de faire cette acquisition, Soble avait tout hypothéqué ce qu’il avait sous la main. Il avait commencé à travailler pour CHML en 1936, en tant que directeur. Il n’avait que 25 ans à cette époque. Soble avait une notoriété solide dans le secteur de la radio. En 1931, il avait créé la première émission consacrée au talent amateur à travers le Canada – The Ken Soble Amateur Hour.

Le ministère des Transports confirmait que Kenneth D. Soble avait acheté CHML. Agé désormais de 32 ans, on disait de lui qu’il était le plus jeune titulaire d’une station de radio au Canada. Président du Metropolitan Broadcasting Service Ltd., de Toronto, il avait fait ses débuts à la radio en 1928, à titre d’annonceur-opérateur-vendeur. Soble avait acheté la station CHML au sénateur A.C. Hardy, au prix de 200 000 $. CHML était entrée en ondes près de 20 ans plus tôt lors de la création de Maple Leaf Radio Co. Ltd., sous la présidence de George H. Lees. Au début, CHML avait partagé sa fréquence avec CKOC et fut vendue au sénateur Hardy en 1936.

Reg Beattie se joignait à CHML en tant que directeur commercial. Il avait quitté l’emploi des « All Canada Radio Facilities » le 1er avril.

Norm Marshall travaillait comme journaliste sportif. Stu Kenny et Doris Wright faisaient également partie de l’équipe de CHML.

En date du 25 mai, CHML commençait à diffuser un bulletin de nouvelles six jours par semaine à 7h45, en provenance de la salle de presse de « Press News Ltd. » à Toronto. Ce bulletin de nouvelles spécial s’ajoutait aux informations déjà diffusées par la station, et était présenté par Lorne Green, ancien annonceur en chef à CBL. Ce même jour, CHML commençait à louer les installations de Press News 24 heures sur 24. CHML fut désormais exploitée selon un horaire continu et demeurerait en ondes 24 heures sur 24 jusqu’à la défaite des forces de l’Axe.

Logan Stewart fut nommé rédacteur en chef de CHML.

CHML commençait à diffuser des pauses d’identification « chantées » à la place des pauses d’identification précédentes.

À compter du 18 septembre, le journaliste du Toronto Evening Telegram, Jim Hunter, commençait à présenter un bulletin d’information quotidien sur les ondes de CHML. Depuis le mois de mai, Lorne Green diffusait un bulletin de nouvelles à 7h45 avec le même commanditaire.

Logan Stewart était directeur des nouvelles. Claude Cain, qui avait quitté CHML quatre ans plus tôt afin de travailler pour British United Press, était de retour à la station. Il deviendrait directeur de la station.

1945

Voici les stations complémentaires du réseau Dominion de Radio-Canada à la même époque : CKCV, CKTB, CHML, CKLW, CKPC, CKCR, CKNX, CJCS, CFOS.

Ken Ardill quittait CKSO Sudbury afin de se joindre à l’équipe en ondes de CHML. Gordon Thompson reprenait l’émission matinale de CHML. Il avait déjà travaillé pour CKCK Regina.

CHML annonçait qu’elle commencerait bientôt à diffuser les réunions du conseil municipal.

Howie (Gordon) Thompson quittait l’émission matinale de CHML à la fin de l’année, pour regagner Regina.

1945-46

Don Ramsay quittait CJIC Sault-Ste-Marie afin de se joindre au personnel de CHML. Après avoir servi dans l’Aviation royale du Canada, Richard Campbell se joignait à l’équipe de la station. Les deux hommes travaillaient comme annonceurs. Logan Stewart occupait le poste de directeur des événements spéciaux. Ted Murphy, anciennement avec CKEY et CKOC, se joignait au personnel du CHML. Bill McKenzie se joignait au personnel de la salle de contrôle de CHML. À un moment donné, Norman Marshall avait quitté CHML afin de travailler pour CKLW Windsor et travaillait désormais pour CJAD Montréal.

1946

CHML prévoyant augmenter sa puissance à 5000 watts jour et nuit, entraînant potentiellement une augmentation de la taille de l’auditoire, la station cherchait à faire passer ses effectifs de 39 à environ 50 employés.

CHML augmentait sa puissance de 1 000 à 5 000 watts (directionnelle la nuit). L’émetteur se situait dans le canton de Vinemount. La station diffusait tous les jours de 5h55 à 1h05 le lendemain matin.

Daryl Wells se joignait au personnel de CHML. Tod Graham quittait CHML afin de se joindre à CJAD Montréal, à titre de rédacteur. Ed Blaney faisait partie du personnel d’ingénierie de CHML.

La puissance de CHML augmentait à 5000 watts, jour et nuit. En août, les ingénieurs de RCA effectuaient des mesures de la force du signal sur le terrain suite à l’augmentation de puissance. Ces mesures démontreraient de manière concluante la couverture de CHML à la nouvelle puissance. Pour ce faire, la station a décidé de tenir un concours de « couverture ». Selon l’information fournie par RCA, Elliott-Haynes totaliserait la population et les ventes au détail dans la zone de couverture principale (directionnelle et non directionnelle). Le concurrent dont l’estimation correspondrait le mieux aux résultats d’Elliott-Haynes gagnerait une nouvelle voiture ou l’équivalent en argent.

CHML prévoyait diffuser tous les matchs à domicile des Tigers de Hamilton de l’Union interprovinciale de rugby, ainsi que tous les matchs à l’extérieur, à l’exception de ceux disputés au Varsity Stadium de Toronto. Le directeur sportif de CHML, Vic Copps, commenterait les matchs, avec l’aide du commentateur invité Tommy Finch, entraîneur de football de Hamilton.

Après une interruption ayant duré trois ans, l’émission de Ken Soble consacrée au talent amateur revenait sur les ondes. Cette émission avait débuté sur les réseaux régionaux en 1935, et avait été diffusée pendant sept ans. Soble la réinaugurait désormais sur les ondes de CHML, dans l’espoir qu’elle atteindrait dans un premier temps un réseau ontarien, et éventuellement l’ensemble du réseau Dominion.

Wally Ford animait la « Farm Family Hour » sur les ondes de CHML.

1946-47

Le brigadier général W.D. Whitaker D.S.O. fut nommé directeur commercial de CHML.

 

1947

Paul Hanover travaillait comme annonceur à CHML. Après y avoir séjourné pendant quatre ans et demi, Vern Hill quittait CHML pour se joindre à l’équipe d’annonceurs de CHUM Toronto. W.L. (Len) Smith démissionnait en tant que représentant national des ventes de Toronto pour CHML afin de travailler pour KGIL Beverly Hills, Californie. Avant de se joindre à l’équipe de CHML, Smith avait travaillé pour CKEY pendant deux ans et demi.

CHML recevait une licence FM.

CHML faisait une demande en vue d’augmenter la puissance diurne à 10 000 watts et nocturne à 5 000 watts. Dans les deux cas, il s’agissait d’orientation directionnelle. En décembre, le Bureau des gouverneurs de Radio-Canada recommandait que cette demande soit refusée, suite à l’opposition de CKNX Wingham et de CHLT Sherbrooke.

Le 7 décembre, l’émission consacrée au talent amateur de Ken Soble commençait à être diffusée par CJAD Montréal, ainsi que par des stations à Ottawa et à Toronto.

CHML diffusait les réunions du conseil municipal depuis deux ans maintenant. Un échevin préparait une motion en vue de recommander au conseil d’interdire ces émissions. Ken Soble affirmait pour sa part que l’interdiction des émissions constituerait une atteinte à la liberté d’expression. À la fin, la motion proposée par l’échevin échoua, permettant à la station de continuer à diffuser les réunions.

1948

CHML-FM entrait en ondes.

Denny Whitaker était  directeur des ventes, et Wally Ford, directeur des émissions agricoles.

Ken Soble annonçait que les travaux de construction débuteraient bientôt au Centre de radio de CHML à Hamilton. L’édifice de deux étages, d’une superficie totale de 10 000 pieds, abriterait les bureaux et installations de tous les départements. De plus, de futurs travaux doteraient la station d’un grand auditorium et d’un studio de télévision.

Les premières demandes canadiennes de stations de télévision furent déposées auprès  de Radio-Canada et devaient être entendues aux audiences en mai. Voici la liste des requérantes à cette occasion : Jack Kent Cooke (CKEY), Kenneth D. Soble (CHML) et Al Leary (qui avait précédemment travaillé pour CKCL Toronto et avait été l’un des premiers propriétaires de CHUM). À sa réunion de mai, le Conseil d’administration de Radio-Canada reportait jusqu’au mois d’octobre les demandes de télévision présentées par CKEY et Al Leary. Selon Radio-Canada, seulement trois canaux de télévision étaient disponibles à Toronto et l’un d’entre eux devait être réservé pour le système national. La demande de Ken Soble fut refusée, car un seul canal était disponible à Hamilton et encore une fois, Radio-Canada estimait que ce canal devrait être réservé pour le système national.

1949

Ken Soble érigeait un nouvel édifice devant abriter CHML-AM et FM, au 848, rue Main. Lors de la mise en service des nouvelles installations, Soble les décrivait comme étant les plus modernes de toute l’Amérique du Nord.

Bob Hendry, employé de CHML, fut électrocuté dans le bâtiment de l’émetteur de la station. E. S. Stock, directeur de la promotion de l’auditoire fut réaffecté au poste de directeur adjoint. Il travaillait pour la station depuis cinq ans. D.W. Whitaker était directeur des ventes. Jane Gray faisait partie du personnel en ondes de CHML. Tom Darling était le gérant et Denny Whitaker, directeur commercial.

1951

Norm Marshall commentait les matchs des Tiger-Cats de Hamilton (LCF) sur les ondes de CHML.

1953

Rus Eastcott était directeur des émissions.

CHML diffusait 21 heures par jour.

CHML, CKOC et CJSH-FM (Hamilton Spectator) s’associaient pour former Niagara Television Ltd. Cette entreprise présenta une demande en vue d’exploiter une station de télévision à Hamilton, au canal 13. Lors d’une audience devant le conseil d’administration de Radio-Canada, Ken Soble, président de CHML, déclarait qu’il dirigerait la station de télévision si elle recevait l’approbation de Radio-Canada. La demande de licence télé fut approuvée.

1954

Niagara Television Ltd., un consortium formé de Maple Leaf Broadcasting Ltd. (CHML), de Wentworth Broadcasting Ltd. (CKOC) et de Southam Press (Hamilton Spectator) inaugurait CHCH-TV, canal 11. Ken Soble fut le premier gérant de la nouvelle station de télévision. Daryl Wells quittait la station afin de travailler pour CHCH-TV. Norm Marshall travaillait au département des nouvelles. CHML devait l’une des premières stations, sinon la première, à offrir des émissions de lignes ouvertes au Canada.

1955

Le personnel d’animation de CHML comprenait : Gordie Tapp, Paul Hanover, Sue Delorme, Staff Habbefield, Vic Copps, Roy Milne, et George Goodrow. Rod Dent travaillait au département des nouvelles. Agnes Anderson était chef de production de CHML, et Denny Whitaker directeur commercial.

1957

 CHML 900 diffusait avec une puissance de 5 000 watts à temps plein en utilisant une seule orientation directionnelle. La station était affiliée au réseau Dominion de Radio-Canada. L’actionnariat de Maple Leaf Broadcasting Co.  Ltd. comprenait K. D. Soble 93,4%, Mme Frances Soble 3,3% et Mlle Thalia Davis 3,3%.

Kenneth D. Soble était président de l’entreprise, Tom Darling était le gérant de CHML, Don Johnston, le directeur des nouvelles, Norm Marshall, le directeur sportif, Bill Hall, responsable des promotions, et Agnes Anderson directrice des émissions. Bud Hall et Bill McVean faisaient partie de l’équipe d’annonceurs de la station.

CHML commençait à utiliser un hélicoptère pour la transmission de ses bulletins de circulation.

Bud Hall était animateur à CHML. Il avait fait ses débuts à la radio sur les ondes de CKSF Cornwall, travaillant par la suite à  CKGB Timmins, CFPL London, CKEY Toronto, CKOY et CFRA Ottawa,et CFCF Montréal. Tony Luciani était le discothécaire en chef.

Années 1950

CHML-FM était retirée des ondes.

1961

Fred Napoli et Tony Parsons quittaient CJOY Guelph pour se joindre à l’équipe de CHML. Fred commençait à CHML au milieu de l’année.

1962

Les réseaux Trans-Canada et Dominion de la SRC furent regroupés en un seul réseau. Grâce à cette fusion ainsi qu’au fait que CBL 740 Toronto pouvait être entendue à Hamilton sans problème, CHML n’avait plus d’obligation de demeurer affiliée au réseau. 

CHML installait un radar météorologique.

1963

Fred Napoli quittait CHML pour se joindre au personnel de CKFM Toronto (qui deviendrait par la suite CFRB-FM). Dès son arrivée en ondes, Napoli fut nommé animateur de l’émission de nuit Nightcap, d’abord le week-end et ensuite, lors du départ de George Morrison, à temps plein.

Entre 1961 et 1963, lors du séjour de Fred Napoli à CHML, le personnel comprenait : Gordie Tapp, Paul Hanover, Baden Langdon, Lloyd Dafoe, Joe Mariash, Paul Reid, Joe Van Poppel, Alex Reynolds, Perc Allan et Jane Grey. Ed Preston travaillait comme discothécaire, et Bill Hall comme directeur des émissions. CHML couvrait une tempête de neige importante, en se servant d’une motoneige.

1964

CHML-FM recommençait à émettre.

1965

Kenneth D. Soble était président de Maple Leaf Broadcasting Co. Ltd., et Ted Darling vice-président et directeur général de CHML tandis que William E. Hall était gérant de la station. Paul Hanover animait l’émission matinale, Don Johnston occupait le poste de directeur des nouvelles, Norm Marshall celui de directeur sportif, et Ed Victor celui d’ingénieur en chef.

1966

Ken Soble, fondateur de CHML-FM, décédait le 16 décembre

1967

La station changeait d’indicatif d’appel, délaissant « CHML-FM » pour devenir « CKDS-FM ». Les lettres « KDS » du nouvel indicatif rendaient ainsi hommage au fondateur, Kenneth D. Soble. Dick Drew quittait CHML pour devenir directeur des ventes à CHAM.

1968

Bill Anderson quittait CFOX Montréal pour se joindre à l’équipe de CHML. Paul Hanover animait l’émission matinale, Lee Dunbar celle du midi et Phil Hitchcock faisait partie de l’équipe d’annonceurs. Bob Hooper occupait le poste de directeur des émissions. 

W.E. (Bill) Hall fut nommé vice-président et directeur général. Il avait travaillé précédemment comme gérant de la station. Certaines stations torontoises prétendaient être les premières à avoir transmis des bulletins d’information routière grâce à des avions, mais CHML affirmait avoir, en fait, été la première station au Canada à diffuser de tels bulletins sur une base régulière. En effet, elle avait diffusé les premiers bulletins de circulation en utilisant un avion  à voilure fixe au cours l’été 1954, lorsque le pilote breveté Bill McVean rapportait les conditions routières durant les émissions estivales. La station débuta la couverture de la circulation routière à partir d’un hélicoptère entre mai et septembre 1957, et cette couverture se poursuit jusqu’à ce jour. Au fil des années, les personnalités à l’antenne de CHML, Perc Allen, Stu Daly, Bill Sturrop et d’autres ont volé dans presque tous les types d’hélicoptères.

CHML commençait à diffuser les réunions du conseil municipal vers 1945, et poursuit cette couverture jusqu’à ce jour. En 1954, la station lançait une émission de lignes ouvertes qui se poursuit également aujourd'hui. R.J. (Dick) Drew fut nommé directeur général des ventes de CHML / CKDS. Il s’est d’abord joint à l’équipe de CHML en 1961 en tant que représentant des ventes. Drew avait récemment occupé le poste de directeur général des ventes d’une autre station de Hamilton. Sa nomination devint effective le 2 décembre.

1969

Bill Anderson quittait la station pour se joindre à l’équipe de CJCB Sydney, en Nouvelle-Écosse. Robert C. Sheppard fut nommé responsable de la promotion-publicité-marchandisage. Il avait travaillé dès 1965 pour le service de promotion de CHML, et avait été nommé directeur du routage en 1967. Sa nomination prenait effet le 1er juin. CHML s’abonnait au service des nouvelles « Standard Broadcast News ». SBN recevait des nouvelles alimentées directement de NBC New York par large bande. Don Johnston était directeur des nouvelles.

1969-70

Frank MacKay fut nommé directeur de la promotion-marchandisage à CHML-CKDS.

1970

« Standard Broadcasting » de Toronto (CFRB) annonçait son intention de faire l’acquisition de CKDS / CHML sous réserve de l’approbation du CRTC. Si la vente était approuvée, Tom Darling, président, demeurerait chef de la direction et aucun changement ne serait apporté aux stations. Le 17 décembre, le CRTC refusait la demande présentée par CHML Radio Ltd. (Standard Broadcasting Corp. Ltd.) en vue de se porter acquéreuse de CHML et de CKDS, détenues par Maple Leaf Broadcasting Co. Ltd.

Détenant déjà le droit de diffuser les matchs des Tiger-Cats de Hamilton pour 1970, CHML annonçait avoir conclu une entente pour la diffusion des matchs pour 1971 et 1972 également. Selkirk Communications faisait l’acquisition de CHCH-TV, mettant ainsi un terme à l’association entre cette dernière et CHML. Bob Bratina quittait CKOC pour se joindre à l’équipe de CHML.

1971

Le 8 juillet, Radio ML Ltd. fut autorisée à faire l’acquisition de  CHML et CKDS, détenues par Maple Leaf Broadcasting Co. Ltd.

1976

CHML fut autorisée à augmenter la puissance de 5 000 watts à 50 000 watts et à déplacer le site de l’antenne à un endroit se trouvant à 12 milles au nord-ouest de Hamilton. Ken Packham quittait CHAM pour se joindre à l’équipe de CHML, où il aurait la responsabilité de coordonner le système d’information sur la circulation CB Base 900 et les bulletins de circulation diffusés à partir de l’hélicoptère

1977

Bob Bratina quittait la station pour CKKW Kitchener. A l’automne, Ken Packham quittait également la station pour CJJD. Paul Hanover animait l’émission matinale. Don Luzi fut promu de directeur général des ventes à vice-président et directeur général.

1978

Au cours de l’été, CHML et CKOC mettaient tout en œuvre pour qu’elles puissent diffuser avec une puissance de 50 000 watts à partir de l’automne. À partir du 1er octobre, CHML effectua des tests de diffusion à partir du nouveau site, et faisait des ajustements anx antennes. Ces travaux furent toutefois suspendus durant les sondages d’automne effectués par BBM. CKOC avait reçu son nouvel émetteur Continental 50 kW dont l’installation avait presque été terminée. Tous les travaux d’ajustement sur les ouveau site d’émetteur à estover, en utilisant huit tours de 275 pieds. L’augmentation de puissance officielle eut lieu au début de 1979.

George Stanley Adams décédait. Il avait été l’un des fondateurs de CHML et le premier gérant de la station dès son entrée en ondes en 1927. Adams avait quitté CHML en 1937.

Tom Cherington faisait partie du personnel en ondes de CHML.

1979

Le 22 octobre, le CRTC refusait une demande en vue d’effectuer le transfert du contrôle effectif de Western Broadcasting Co. Ltd., titulaire de Radio OB Ltd., par le transfert de 55,8% des actions ordinaires de WBC à des sociétés contrôlées individuellement ou conjointement par F. A. Griffiths, D.S. Owen et J.R. Peters – North Continent Communications Ltd. (à hauteur de 26,3%), Doncaster Investments Ltd. (19,5%), Atlin Investments Ltd. (1,9%) et Peters Management Ltd. (0,3%) à J Raymond Peters, au nom d’une société devant être constituée,  ainsi que la création d’une convention de vote fiduciaire par les actionnaires de la société devant être constituée. Cet accord était lié à un transfert similaire proposé du contrôle de Premier Cablevision Ltd. détenue à 26,1% par WBC.

Paul Hanover animait l’émission matinale et R.O. Horning, Jr. celle de l’après-midi. Le service des nouvelles comprenait Bob Hooper, Tom Cherington (animant également une émission-causerie), Ed Wilmott, Al Craig (sports), et Phil Hitchcock .


1982

« Lonesome John » Holmes retournait au bercail à CHML pour reprendre l’émission-causerie animée par Tom Cherington. Ed Victor prenait sa retraite en tant qu’ingénieur en chef de CHML et de CKDS. Il fut remplacé par Bob Burger. Lloyd Dafoe prenait sa retraite du service des nouvelles de CHML après 33 années de service. L’ancien directeur musical de CHML, Tony Luciani, remportait un procès contre la station. Luciani avait poursuivi la station pour congédiement injustifié après qu’on l’ait remplacé par un ordinateur. Il avait estimé que le salaire de cinq mois qu’il avait reçu à titre de compensation n’était guère satisfaisant. La Cour statua que CHML devait 16 353 $ en salaire et prestations à Luciani, qui travaillait désormais à CKKW et CFCA-FM Kitchener.

Le 21 juin, ML Radio Ltd. recevait l’autorisation d’acquérir CHML et CKDS auprès de Radio ML Ltd. Ce transfert n’eut aucun impact sur la propriété comme telle. Ces entreprises étaient détenues en propriété exclusive par WIC Western International Communications Ltd., qui à son tour était contrôlée par Frank A. Griffiths par l’entremise de Western Broadcasting Co. Ltd. Le personnel en ondes comprenait John Hardy, Roy Green et Sandy Bishop. Hal Gibson s’occupait des nouvelles et Ed Hulcurra du divertissement.

1984

En février, CHML commençait à diffuser en mode stéréo, en utilisant le système Motorola C-Quam. Le 13 février, le CRTC approuvait la demande présentée par Télémédia Communications inc. afin d’obtenir une licence visant l’exploitation d’un réseau radiophonique de langue anglaise comprenant CKBB, dans le but de diffuser les matchs de hockey des Maple Leafs de Toronto pendant la saison 1983-1984 de la Ligue nationale de hockey. Après six ans à l’antenne de CHAM, le football des Tiger-Cats de Hamilton (LCF) effectuait un retour sur les ondes de CHML. Perce Allen remplaçait Norm Marshall à titre de commentateur et John Milcahaluk succédait à Bobby Dawson en tant qu’analyste.

Tedd Colbear quittait CKTB Sainit-Catharines pour se joindre à l’équipe des nouvelles de CHML. CHML / CKDS annonçait son intention de faire construire de nouveaux studios dans l’ouest de la ville, ces travaux devant se poursuivre jusqu’en septembre de 1985. Les employés participèrent à la levée de la première pelletée de terre en septembre de 1984.

1984-85

Warren Beck quittait CHML après 20 ans de service, John Burns lui succédant à titre de directeur des nouvelles. 

1985

Le président de la CHML / CKDS, Don Luzzi, nommait Ted Townsend au poste d’ingénieur en chef. Townsend avait fait partie du département d’ingénierie depuis son recrutement par l’entreprise en 1969. À cette époque, il coordonnait la conception et la construction des studios et de l’équipement du nouveau centre de radio CHML / CKDS devant ouvrir ses portes en octobre. ML Radio Ltd. et les autres propriétés radiophoniques de Western fusionnaient avec Westcom Radio Group Ltd.

1986

Le 23 juin à 7 h 45, CHML entrait en ondes à partir de nouveaux studios au 875, rue Main Ouest. Cette inauguration coïncidait avec la réunion des radiodiffuseurs à Hamilton lors du congrès annuel de la CCBA. Les nouvelles installations étaient situées dans un complexe commercial situé en face de l’école secondaire Westdale. Il avait remplacé un lieu  emblématique local, le pub de Paddy Greene. CHML et CKDS occupaient tout le deuxième étage de l’édifice, disposant d’une superficie de 18 000 pieds carrés. 

Cet espace comprenait une salle à manger bien équipée et une salle d’exercice pour le personnel. Des restaurants, magasins et autres services étaient situés au rez-de-chaussée. L’ancien édifice fut vendu à la Société biblique canadienne. L’ancienneenseigne (« Syntonisez 900 ») qui avait été accrochée à l’extérieur de l’édifice d’origine se trouvait désormais dans le hall d’accueil des visiteurs des nouveaux locaux. Afin de doter la station de nouvelles installations de liaison studio-émetteur, il  a fallu construire  un système à deux bonds, ainsi que des antennes plus élevées sur le site AM et sur la tour CHCH-TV qui abritait l’antenne FM et le relais du lien  studio-émetteur AM. De nouvelles consoles McCurdy furent installées dans les studios.

Ted Townsend était le directeur de l’ingénierie. Après 41 ans de service chez ML, Paul Hanover, animateur de l’émission matinale à CHML (surnommé affectueusement l’ancien maire de la matinée), annonçait qu’il retournerait à l’antenne de la nouvelle station FM détenue par CKOC (CKLH). Le personnel en ondes à CHML comprenait : Don Murray, Bill Ochterloney, John Hardy, Lee Dunbar, Perc Allen et Bill McNicholl. Mary Devorski se joignait à l’équipe de CHML en tant que lectrice des nouvelles.

1987

John Burns démissionnait de son poste de directeur des nouvelles de CKDS / CHML afin de redevenir journaliste. John Hardy le remplaçait à titre de directeur des nouvelles. John McCann quittait l’emploi de CKDS / CHML où il avait été directeur général des ventes. Il fut remplacé par Ed Duarte de CHAM.

1987-88

Le journaliste sportif Perc Allen prenait sa retraite. Warren Beck occupait le poste de directeur des nouvelles. Bill Hartnoll, expert en jardinage, décédait à l’âge de 77 ans. Il avait récemment travaillé pour CKOC / CKLH-FM, mais avait également fait des reportages pour CHML et CHFI-FM.

1988

Le 10 août, le CRTC refusait une demande présentée par Hometown Radio Inc. en vue d’acheter CHML et CKDS-FM de Westcom Radio Group Ltd. Les futurs actionnaires de Hometown comprenaient le Fonds d’épargne et de participation aux bénéfices des employés de Dofasco et le Régime de revenu de retraite supplémentaire de Dofasco, chacun d’eux détenant 12,5% des actions avec droit de vote. Les 75% restants étaient détenus indirectement par Don Luzzi, originaire de Hamilton, et personnalité bien connue dans l’industrie de la radio. M. Luzzi faisait partie du personnel de CHML et de CKDS depuis 1976 et était directeur général depuis 1981. Le 15 octobre, Vic Copps décédait à l’âge de 69 ans. Tom Darling, directeur général de CHML, avait recruté Copps au milieu des années 1940. Pendant près de 20 ans à la station, Copps avait travaillé comme journaliste sportif et vendeur. Il avait quitté CHML en 1960 afin d’entrer dans la politique, devenant le maire de Hamilton ayant servi le plus longtemps, de 1962 à 1976.

John Keogh occupait le poste de directeur des émissions. Désormais, Bob Hooper animait « Midday », une émission magazine et musicale (de 11 h à 14 h). Le samedi et le dimanche, Carla Segota présentait « The Weekend’s Entertainment ». CHML renouvelait les droits de radio des Tiger-Cats de Hamilton (LCF).

1990

Danny Kingsbury fut nommé directeur des émissions à CHML et CKDS-FM et Darren Waslyk, directeur adjoint des émissions et directeur du marketing. Le personnel en ondes comprenait : Bob Bratina (émission matinale), John Hardy (émission du midi), Dave Taylor (émission du midi), Bill Kelly (émission de l’après-midi), Kent Chambers / Bob Wallace / Ted Michaels (émission du soir et de nuit). Phil Hitchcock travaillait toujours à cette époque pour CHML.

L’équipe des nouvelles comprenait : Darryl Hartwick, Kevin Bechard, Ted Colbear, Dorie Cowling, Al Craig (sports), Anne Riches (circulation) et Tod Lewis (circulation). Notes : Roy Green remplaçait Dave Taylor. Bob Wallace se joignait au personnel d’animation.

1991

CKDS-FM changeait d’indicatif d’appel, devenant CJXY-FM. Bob Bratina et Ted Michaels animaient l’émission matinale alors que Dave King animait l’émission de nuit. Mary Devorski, Bob Hooper, Gina Lorentz et Bill Sturrup faisaient partie du département des nouvelles. Bob Wallace quittait CHML.

1992

Bob Bratina et Ted Michaels animaient l’émission matinale, John Hardy et Roy Green l’émission du midi, Bill Kelly l’émission de l’après-midi, Bill Osbourne l’émission du soir et Ron Funnell l’émission de nuit. Parmi les nouvelles recrues :Darryl Hartwick, Dorie Cowling, Bob Hooper, Mary Devorski, Gina Lorentz, Bill Sturrup, Al Craig (sports). Circulation routière : Ted Michaels, Anne Riches, Lee Dunbar. Parmi les autres membres du personnel en ondes : Phil Hitchcock, Dave King.

1993

CHML et CHCH-TV se retrouvaient au sein de la même entreprise lorsque Westcom TV Group Ltd. (Western Broadcasting) prit possession de la chaîne de télévision.

1994

Frank Griffiths, fondateur de Western Broadcasting Co. Ltd. (propriétaire du Westcom Radio Group), décédait en avril.

1995

Lisa Brandt se joignait à Bob Bratina pour l’émission matinale. Bratina quittait la station par la suite et fut remplacé par John Hardy, Brandt demeurant à l’émission à titre de coanimateur.

1996

Lisa Brandt fut affectée à l’émission du début de l’après-midi.

1997

Westcom Radio Group Ltd. changeait de dénomination sociale, devenant ainsi WIC Radio Ltd. Ted Michaels quittait CHML. Mary Divorski quittait les nouvelles de CHML pour se joindre à l’équipe de CKGL Kitchener. Emily Griffiths, présidente de Western Broadcasting et actionnaire majoritaire de WIC, prenait sa retraite à l’occasion du troisième anniversaire du décès de son mari Frank. Elle disait qu’elle avait toujours eu l’intention de prendre sa retraite à l’âge de 75 ans. Mme Griffiths demeura au sein de l’entreprise à titre de présidente émérite. Edmondo Giacomelli lui succéda au conseil d’administration.

1998

La famille Griffiths vendait ses actions dans WIC Western International Communications Ltd. à Shaw Communications et CanWest Global Communications Corp., sous réserve de l’approbation du CRTC. CHML diffusait 15 heures par jour de  nouvelles et d’émissions parlées. La station diffusait également les matchs des Tiger-Cats (LCF) et des Maple Leafs (LNH). L’émission du midi fut un peu modifiée, devenant une émission magazine, qui présentait de la musique pour compléter des segments d’interview. 

Lisa Brandt qui avait animé l’émission du midi,  quittait la station en octobre suite de ces changements. Bill Kelly quittait également CHML et fut remplacé Bob Bratina, qui revenait à la station après une courte absence.

1999

Suite à des mois de négociation, des ententes furent conclues avec le CRTC sur la répartition des actifs de WIC entre CanWest Global, Corus Radio Company (anciennement Shaw Radio) et Shaw Communications. Le 1er septembre, Corus Entertainment Inc. fut créé à partir des actifs médias de Shaw Communications Inc. Le personnel en ondes comprenait : John Hardy et Dorie Cowling (05h00-09h00), Roy Green (09h00-midi), Les Pelango (midi-15h00), Bob Bratina (15h00-18h00, « Canada Business Report » (18h00-19h00), Dr. Laura (19h00-21h00), Phil Hitchcock (21h00-minuit), Dr Gabe Mirkin (minuit-01h00), Art Bell (01h00-03h00), Sterling Faux (03h00-05h00). Lee Dunbar et Bill Osborne animaient les émissions du week-end tandis que Bob Hooper, 

Al Craig et Paul Tipple faisaient partie du département des nouvelles. John Hardy quittait la station en septembre. Bob Bratina et Shiona Thompson furent affectés à l’émission du matin.

2000

Les Palango quitta l’entreprise en mai. Il fut remplacé par Rick Malo (anciennement de CKPC Brantford, qui avait également travaillé à temps partiel à CHML). Le 10 mai, le directeur des émissions, Darryl Hartwick, annonçait qu’il quitterait CHML le  2 juin. Il avait occupé le poste de directeur des émissions durant 20 ans. À la suite d’une audience tenue en avril à Vancouver, le CRTC annonçait en juillet qu’il approuvait l’acquisition de WIC Radio par Corus Radio Company et, comme faisant partie de cette transaction, de CHML Hamilton.

CanWest faisait l’acquisition de CHCH-TV. CHML et CJXY furent ensuite détenues en copropriété avec CING-FM dans la ville voisine de Burlington. En novembre, 21 personnes perdaient leur emploi chez Corus Radio Hamilton, dont Rick Malo, animateur du midi sur les ondes de CHML.

2001

En février, Corus Radio regroupait en réseau à prédominance verbale six stations ontariennes, dont CHML 900 Hamilton, CFPL 980 London, CKDO 1350 Oshawa, CKRU 980 Peterborough, CFFX 960 Kingston et CJOY 1460 Guelph. Les émissions-causeries 

provenant de CHML et de CFPL furent diffusées simultanément sur le réseau pendant certaines parties de la journée, sept jours par semaine. Le 12 février, le réseau fut lancé sur les ondes de CHML et CFPL, alors que les autres stations se joignirent au réseau plus tard au cours du même mois. Voici la grille des émissions de CHML : 05h30 – Bob Bratina et Shiona Thompson ; 09h00 – Roy Green (diffusion simultanée à l’antenne de CFPL) ; 12h00 – « Ontario Today » ; 12h30 – Wayne MacLean (de CFPL) ; 16h400 – Brian Wood et Mary Ellen Benninger, 19h00 – Dr Laura, 21h00 – Dr Gabe Mirkin, 23h00 – « Ontario Business Report » ; 23h30 – Infopublicités ; minuit – Art Bell. Le personnel en ondes le week-end comprenait : Lee Dunbar, Shirley Solomon, et celui du service des nouvelles comprenait : Bob Spink, Paul Tipple, Jeff Storey, Bill Sturrup, Carolyn Tangney, Ken Mann, Rick Zamperin, Ted Colbear, Yvonne Van DeWeile, Aiko Iwashita et Bob Hooper.

Notes : en février, Mary Ellen Beninger se joignait à l’équipe de l’émission de l’après-midi. Elle avait précédemment travaillé pour CING-FM. Après une courte absence, Art Bell revenait à l’antenne de la station le 5 février. Changements à la grille des émissions en septembre : 05h00 – Bob Bratina et Shiona Thompson ; 09h00 – Roy Green ; 12h00 – « Ontario Today » ; 13h00 – Wayne McLean ; 16h00 – Mary Ellen Benninger ; 19h00 – Blue Jays / Dr Laura / Dr Gabe Mirkin ; minuit – Infopublicités ; 01h00 – Art Bell.

Notes : en septembre, Larry Silver remplaçait Shirley les fins de semaine (réseau). Brian Wood se joignait à l’équipe pour effectuer des remplacements.

2003

Le 12 décembre, Daryl Wells (Daryl Frederick Wille), ancienne personnalité à l’antenne de CHML, décédait à l’âge de 81 ans. Bill Sturrup prenait sa retraite. Le réseau à prédominance verbale de Corus Ontario avait été dissous peu de temps auparavant, mais le mini réseau regroupant CHML et CFPL demeura en ondes jusqu’au 11 août, date à laquelle CFPL revenait à la programmation locale au milieu de la journée. CFPL avait diffusé les émissions de Roy Green et Larry Silver provenant de CHML

2008

Le 5 novembre, Norm Marshall, ancien journaliste sportif de longue date à l’antenne de CHML, décédait à l’âge de 89 ans. Alors qu’il travaillait pour CHML, Marshall avait joint l’équipe de CHCH-TV l’année de l’entrée en ondes de cette dernière, y demeurant associé pendant plus de 30 ans. Marshall avait également commenté les matchs des Tiger-Cats sur les ondes de CHML ainsi que de CHCH

2010

En septembre, AM900 CHML, chef de file des nouvelles à Hamilton, annonçait sa nouvelle programmation. Avec le départ à la retraite de Bob Bratina, les changements apportés à la programmation viseraient désormais à assurer une couverture complète et pertinente des nouvelles en tout temps en offrant des dossiers d’information continue comprenant l’actualité, la météo, la circulation et les sports. L’émission matinale présenterait des informations continues (à répétition) et serait animée par le principal présentateur de nouvelles Paul Tipple, épaulé par la coprésentatrice des nouvelles Shiona Thompson, alors que le directeur sportif Rick Zamperin et le spécialiste météo Jay McQueen participeraient à l’émission. Les bulletins de circulation et de météo seraient diffusés toutes les 10 minutes, à la 9e minute (ex : 10h09, 11h09…). L’émission du midi, animée par Scott Thompson, fut déplacée au créneau de 12h00 à 15h00 alors que le présentateur de nouvelles Ted Michaels était  en ondes de 15h00 à 18h00, épaulé par le journaliste sportif Matt Holmes. L’émission nationale souscrite de Charles Adler serait diffusée de 19h00 à 21h00, suivie de l’émission de Jim Rome à 21h00 à 23h00. Jeff Storey occupait le poste de directeur des émissions.

Corus Entertainment apportait plusieurs changements afin de simplifier son mode de prise de décision et pour clarifier les rôles et les mandats. Parmi les changements, Chris Pandoff, vice-président et directeur général de Corus Radio Toronto assumait les responsabilités auparavant détenues par Suzanne Carpenter à Hamilton, en relevant de Hal Blackadar, vice-président exécutif et président par intérim de Corus Radio. En octobre, le regretté Norm Marshall recevait des honneurs posthumes lors des Prix d’excellence de Sports Media Canada. Marshall avait été la voix des Tiger-Cats de Hamilton de la LCF et avait également occupé le poste de principal présentateur sportif à l’antenne de CHML et CHCH-TV. Marshall et Larry O’Brien avaient commenté la première émission télévisée de la Coupe Grey en 1952.  Cette année-là, les Argonauts de Toronto avaient défait les Eskimos d'Edmonton 22-11 au Varsity Stadium de Toronto. Marshall décédait en novembre 2008 à l’âge de 89 ans.

Ted Townsend, directeur de l’ingénierie chez Corus Radio Hamilton, prenait sa retraite. Il avait commencé sa carrière à CHML, près de 40 ans auparavant, et y est resté ainsi qu’aux stations acquises tout au long de ces années. Chris Pandoff devenait vice-président exécutif et président de Corus Radio à compter1er décembre, responsable des stations de radio et de la branche interactive de la division. Il succédait ainsi à Hal Blackadar, président par intérim de Corus Radio, qui avait annoncé sa retraite plus tôt cette année après une carrière de quatre décennies en radiodiffusion. Pandoff avait récemment occupé le poste de vice-président et directeur général de Corus Radio Toronto et Hamilton.

Après 45 ans à l’antenne de CHML, Bob Bratina fut élu maire de Hamilton. Bratina avait démissionné de la station en septembre au moment d’annoncer sa candidature. Il avait précédemment siégé au conseil municipal en tant qu’échevin.

2011

Dave DeRocco, directeur des promotions de Corus Hamilton, se joignait à l’équipe de Astral Hamilton afin d’y agir comme directeur de la promotion / marketing, à compter du 14 mars, succédant ainsi à Tracey Fischer. Suzanne Carpenter, vice-présidente et directrice générale de Corus Radio Toronto, assumait les mêmes responsabilités à Corus Radio Hamilton à la mi-août. Lars Wunsche, directeur des ventes de Corus Radio Toronto, fut chargé de la direction de vente à Corus Hamilton. La directrice générale des ventes à Hamilton, Carolyn Thorn, relèverait de Wunsche. Quelque temps après, Carolyn Thorn, directrice générale des ventes chez Corus Radio Hamilton, ne faisait plus partie du groupe.

2012

Michael Cassar fut nommé directeur général des ventes de Corus Entertainment Hamilton, amenant à ce poste son expérience de l’extérieur de l’industrie de la radio. Il était précédemment directeur des ventes / directeur de Grand & Toy et Canon Canada. 

Monica Lapajne quittait l’emploi de Corus Radio Hamilton pour se joindre à l’équipe de CKWS-FM Kingston, où elle fut nommée animatrice du midi et assistante musicale. David Meikle, superviseur des ventes au détail / gestionnaire des ventes interactives à Corus Hamilton, ne faisait plus partie du groupe. Il agirait désormais comme directeur national des comptes numériques à CUE Digital Media à Toronto.

2013

Robert « Bob » Walter Crouse, ancien animateur à CHML, décédait à l’âge de 63 ans.

2016

En janvier, CHML commençait à diffuser en HD via la station sœur CING 95,3. Ces diffusions en HD comprenaient CING sur les ondes de HD-l et CFMJ 640 Toronto sur celles de HD-2, et CHML sur celles de CING-FM-HD3.

Le musicien canadien Gordie Tapp décédait le 18 décembre à l’âge de 84 ans. Il avait commencé à la radio à CJOY Guelph et est rapidement passé à CHML afin d’animer l’émission « Main Street Jamboree ». Du milieu des années 1950 jusqu’en 1965, Tapp avait animé l’émission de variétés « Country Hoedown », sur les ondes du réseau anglais de Radio-Canada. Il avait surtout été connu pour ses années à l’émission de télévision américaine « Hee Haw », diffusée par CBS de 1969 à 1971 puis offerte en syndication jusqu’à ce que l’émission soit annulée en 1993.

2017

À l’automne, CHML changeait d’image de marque, devenant « Global News Radio 900 CHML ».

En décembre, le réseau Global News Radio en Ontario (CFMJ, CHML et CFPL) nommait Alex Pierson à l’émission du soir (lundi à vendredi, 19h00 à 22h00). À partir de janvier 2018, Charles Adler, dont l’émission souscrite était déjà transmise sur les ondes de CJOB Winnipeg, CHED Edmonton, CHQR Calgary et CKNW Vancouver, suivrait Pierson.

2018

Le 22 janvier, Corus Radio lançait une nouvelle émission de tribu était diffusée sur les ondes de CKNW Vancouver, CHQR Calgary, CHED Edmonton, CJOB Winnipeg, CFMJ Toronto, CHML Hamilton et CFPL London. L’émission de quatre heures était produite par CKNW.

Le 17 octobre, Bob Hooper décédait à l’âge de 79 ans. Il avait passé plus de 40 ans à CHML, servant tour à tour comme présentateur des bulletins de nouvelles, animateur d’émissions-débats, producteur d’émissions musicales, puis vice-président de la station.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires