CHLM-FM

CHLM-FM, Première Chaîne, Rouyn-Noranda

Canadian Broadcasting Corp.

StationYearFréqFortOwneE/Infeur
CHLM-FM
2004
90.7
16,000
Canadian Broadcasting Corp.
CHLM-FM
1979
96.5
51,000
Radio Nord
1976

Radio Nord recevait l'autorisation en vue d'exploiter une station FM à Rouyn-Noranda, diffusant à la fréquence 96,5 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 51 000 watts. Radio-Nord disposerait également d'un réémetteur à Lithium Mines, au 97,3 MHz avec une puissance apparente rayonnée de  52 000 watts. Les stations fourniraient dans cette zone le service de réseau AM de Radio-Canada jusqu'à ce que la SRC établisse sa propre station.

1979

CHLM-FM-1 Lithium Mines recevait l'autorisation de changer de fréquence, du 97,3 MHz au 103,5 MHz et d'augmenter la puissance apparente rayonnée de 52 000 watts à 55 300 watts.

Radio-Nord inaugurait CHLM-FM.

1980

Le réémetteur CHLM-FM-1 Lithium Mines entrait en onde

1989

Le 7 septembre, la demande soumise par CHLM en vue d'exploiter un réémetteur à Ville-Marie fut rejetée. Radio Nord avait proposé d'exploiter l'émetteur avec une PAR de 3000 watts au 100,5 MHz. Le CRTC renouvelait toutefois la licence de CHLM-FM et de CHLM-FM-1 et l'autorisait à se désaffilier du réseau de Radio-Canada.

2000

En février, CHLM-FM et CHLM-FM-1 devenaient des réémetteurs du réseau de Radio-Canada à temps plein.

2002

Le 13 décembre, la Société Radio-Canada recevait l'autorisation d'exploiter un émetteur à Ville-Marie afin de retransmettre CHLM-FM. Le nouvel émetteur exploiterait la fréquence 89,1 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 15.900 watts.

2004

Le 1er septembre, Radio-Canada recevait l'autorisation de faire l'acquisition de CHLM-FM Rouyn-Noranda et de son émetteur CHLM-FM-1 Amos / Val d'Or de Radio Nord Communications inc. Radio-Canada produirait 27 heures 30 minutes de programmation locale par semaine de radiodiffusion. Le reste de la programmation proviendrait du réseau La Première Chaîne, et y serait relayé par CBF-FM Montréal. CHLM était la dernière filiale privée de La Première Chaîne.

À cette époque, CHLM-FM diffusait à la fréquence 90,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 16.000 watts. La hauteur d'antenne était de 204,2 mètres. CHLM-FM-1 exploitait la fréquence 91,5 MHz avec une PAR de 34 400 watts alors que et la hauteur de l'antenne était de 151,1 mètres.

2007

Le 4 avril, la SRC recevait l'autorisation d'ajouter les émetteurs CBFZ-FM Témiscaming et CBFY-FM Ville-Marie à la licence de CHLM-FM (La Première Chaîne). À l'origine, CBFZ-FM et CBFY-FM furent autorisées à servir de réémetteurs devant diffuser les émissions de CHLM-FM, dont Radio Nord Communications inc. était la titulaire. Comme la SRC était désormais titulaire de CHLM-FM, il n'y avait plus de justification de licences distinctes pour CBFZ-FM et CBFY-FM.

À la même date, CHLM recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur à La Sarre, à la fréquence 100,7 MHz avec une puissance rayonnée de 4 290 watts

2009

Le 12 mai, le CRTC renouvelait la licence de CHLM-FM. Le renouvellement incluait les réémetteurs suivants: CBFY-FM Ville-Marie, CBFZ-FM Témiscaming, CHLM-FM-1 Amos / Val d'Or, et CHLM-FM-2 La Sarre.

2010

Le 29 juillet, le CRTC approuvait la demande présentée par la Société Radio-Canada en vue de modifier les licences de CHLM-FM Rouyn-Noranda et de CBF Montréal. La titulaire proposait d'ajouter à la licence de CHLM-FM les émetteurs CBF-1 Senneterre, CBF-3 Lebel-sur-Quévillon et Matagami CBF-4 afin de retransmettre sa programmation, et de supprimer ces émetteurs de la licence de CBF. Tous les paramètres techniques demeureraient inchangés. Seule la source de la programmation serait modifiée. La titulaire indiquait que ces modifications permettraient de mieux desservir la population vivant dans le périmètre de rayonnement de ces trois émetteurs en leur donnant accès à la programmation locale et régionale de CHLM-FM.

Le 9 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CHLM (et de ses émetteurs), jusqu'au 31 août 2011.

2011

Le 25 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CHLM-FM et de ses émetteurs, jusqu'au 1er mars 2013.

2013

Le 22 février, le CRTC renouvelait administrativement les licences pour CHLM Rouyn-Noranda et de ses émetteurs, jusqu'au 31 août 2013.

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CHLM-FM Rouyn-Noranda et de ses émetteurs CBFY-FM Ville-Marie, CBFZ-FM Témiscaming, CHLM-FM-1 Amos / Val-d'Or, CHLM-FM-2 La Sarre, CBF-1 Senneterre, CBF-3 Lebel-sur-Quévillon et CBF-4 Matagami pour une durée de cinq ans, soit jusqu'au 31 août 2018.

2016

Le 30 septembre, le CRTC approuvait la demande présentée par la SRC en vue de modifier le périmètre de rayonnement de CHLM-FM en relocalisant son émetteur, en passant d’une antenne directionnelle à une antenne non directionnelle et en diminuant la PAR moyenne de 16 000 à 11 422 watts (la PAR maximale diminuant à cette occasion de 25 000 à 11 422 watts) et la HEASM de 204,2 à 110,2 mètres. La SRC déclarait que ces changements lui permettraient de combiner ses services FM à Rouyn-Noranda, réduisant ainsi ses coûts d’exploitation.

2017

Après avoir migré vers la bande FM, les réémetteurs CBF-3 Lebel-sur-Quévillon et CBF-1 Senneterre furent fermés.

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires