CFMK-FM

CFMK-FM, 96.3 Big FM, Kingston

Corus Entertainment Inc.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CFMK-FM
2000
96.3
50,000
Corus Entertainment Inc.
CFMK-FM
1989
96.3
50,000
Power Broadcasting Inc. (Power Corp.)
CFMK-FM
1987
96.3
50,000
Frontenac Broadcasting Co. Ltd. (Desmarais Power Corp.)
CFMK-FM
1983
96.3
50,000
Frontenac Broadcasting Co. Ltd.
CKWS-FM
1977
96.3
2,700
Frontenac Broadcasting Co. Ltd. (Pratte-Desmarais)
CKWS-FM
1947
96.3
250
Allied Broadcasting Corp. Ltd. (Thomson-Davies)
1942

Northern Broadcasting inaugurait CKWS le 15 avril. C’était la première station au Canada à transmettre ses émissions en modulation de fréquence. Un émetteur FM (40 MHz) transmettait par voie hertzienne les émissions des studios de Kingston, au dessus du fleuve jusqu’au site de l’émetteur AM à l’île Wolfe. Le signal FM était transmis sans variation de 50 à 15 000 cycles, en comparaison d’une ligne terrestre moyenne qui ne dépasse pas 6000 cycles . Selon la titulaire de la licence, la transmission FM se poursuivrait donc, indépendamment des tempêtes et des pannes de fils subséquentes.

1947

CKWR entrait en ondes le 14 mai à 16h00, à la fréquence 96,3 MHz avec une puissance de 250 watts. CKWR rediffusait la programmation de CKWS-AM et était  affiliée au réseau Trans-Canada de Radio-Canada. CKWR et CKWS appartenaient à Allied Broadcasting Corp. Ltd. (cette dernière étant affiliée au quotidien The Kingston Whig-Standard). Les studios se trouvaient dans l’immeuble Whig-Standard, au 306, rue King, et l’antenne se trouvait au sommet de cet immeuble.

En octobre, CKWR changeait d’indicatif, devenant ainsi CKWS-FM.

1948

CKWS-FM utilisait un émetteur RCA.

1950-51

La titulaire recevait l’autorisation de transférer deux actions de Brookland Co. Ltd. (CKWS et CHEX) sans changement de contrôle.

1954

Allied Broadcasting Corp. changeait de raison sociale, pour devenir Frontenac Broadcasting Co. Ltd.

CKWS-FM augmentait sa puissance à 350 watts.

La titulaire prévoyant inaugurer CKWS-TV au début de 1955 faisait construire de nouvelles installations réunissant sous un même toit sur la rue Queen ses opérations radio et télévision. Le nouvel immeuble disposerait d’environ 22 000 pieds carrés répartis sur deux étages.

CKWS-FM augmentait sa puissance à 350 watts.

La titulaire prévoyant inaugurer CKWS-TV au début de 1955 faisait construire de nouvelles installations réunissant sous un même toit sur la rue Queen ses opérations radio et télévision. Le nouvel immeuble disposerait d’environ 22 000 pieds carrés répartis sur deux étages.

1955

Le 27 mai, les studios de CKWS-AM et FM  ainsi que l’émetteur FM furent relocalisés au nouvel immeuble de CKWS Radio & TV, situé au 170, rue Queen.

1957

CKWS-FM diffusait à la fréquence 96,3 MHz avec une puissance de 350 watts. CKWS-AM-FM était affiliée au réseau de Trans-Canada de Radio-Canada. L’actionnariat de Frontenac Broadcasting Co. Ltd. se répartissait comme suit : W. R. Davies 50,9%, Robertson Davies 0,05%, A. L. Davies 0,05%, R.H. Thomson 1,0%, K. R. Thomson 16,0%, Mme I.J. Brydson 16,0%, Mme P. A. Campbell 16,0%.

1962

Les réseaux Trans-Canada et Dominion furent regroupés en un seul service. Comme CKWS avait été affiliée au réseau principal, le Trans-Canada, et CKLC au réseau Dominion, CKWS-AM demeurait affiliée à Radio-Canada, alors que CKLC devenait une station indépendante, exploitée sans affiliation réseau.

1965

Entre 18h00 et 22h00 tous les soirs, CKWS-FM offrait une programmation distincte de CKWS-AM. La station diffusait en mono.

1967

CKWS-FM 96,3 recevait l’autorisation d’augmenter la puissance apparente rayonnée de 350 à 2 700 watts et d’augmenter la hauteur de l’antenne (omnidirectionnelle) de 100 à 500 pieds (HEASM).

1968

Le 28 mai, Frontenac Broadcasting Co. Ltd. fut autorisée à exploiter un émetteur de réserve pour CKWS-FM au studio principal, à la fréquence 96,3 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 350 watts et une hauteur d’antenne de 100 pieds (non directionnelle).

1969

Le 1er février, D.R. Lawrie, directeur des opérations de radiodiffusion de Northern Broadcasting Ltd., annonçait la nomination d’Allan J. Brooks au poste de gérant  de la station (CKWS Radio & Television). Ce dernier avait précédemment occupé le poste de directeur des ventes de CKWS-TV pendant sept ans. Il succédait ainsi à Roy Hoffstetter, qui venait de prendre sa retraite le 31 janvier en tant que gérant des station AM -FM-TV, après avoir passé 27 années chez Northern.

Il fut annoncé que les actifs en radio de Roy Thomson (le baron Thomson of Fleet) et de la famille du défunt sénateur Rupert Davies seraient vendus à Bushnell TV Co. Ltd. d’Ottawa (CJOH-TV), sous réserve de l’approbation du CRTC. La vente comprenait CKWS-AM-FM-TV Kingston, CHEX-AM-FM-TV Peterborough, CFCH-AM-TV North Bay, CKGB-AM-FM Timmins et CJKL Kirkland Lake.

1970

Le 6 juillet, les familles Thomson et Davies furent autorisées à vendre leurs stations à Bushnell Communications Ltd., d’Ottawa. La vente comprenait des stations à Timmins, Peterborough, Kirkland Lake, New Liskeard et North Bay. Frontenac Broadcasting Co. Ltd. (CKWS-AM-FM-TV) faisait partie de l’entente. La vente de l’ensemble de ces stations fut toutefois conditionnelle au transfert de CFCH-AM-TV North Bay & Cablevue à une tierce partie. Cette acquisition de stations par Bushnell ne se concrétiserait jamais.

1976

 CKWS-FM changeait d’indicatif, devenant ainsi CFMK. À cette époque, cette dernière proposait à ses auditeurs 50 heures par semaine de programmation de réseau de Radio-Canada. De son côté, CKWS-AM offrait 21,5 heures par semaine d'émissions de Radio-Canada.

1977

Le CRTC autorisait une compagnie à numéro détenue par Paul Desmarais, Claude Pratte et J.G. Porteous à acheter Frontenac Broadcasting Co. Ltd. (CKWS-AM-TV et CFMK-FM) et Kawartha Broadcasting Co. Ltd. (CHEX-AM-TV et CFMP) -FM) de la succession Rupert Davies (51%) et de la succession Thomson (49%).

Don Lawrie fut nommé président de Kaneac Holdings, qui à son tour détenait Frontenac Broadcasting et de Kawartha Broadcasting.

1980

Dave Cunningham travaillait pour CFMK.

1982

 Jack Thompson quittait CFMK en tant que directeur des émissions, afin d’occuper le même poste à la station sœur CKWS 960. Il fut remplacé à CFMK par Dave Cunningham.

1983

Au printemps, les studios de radio et les bureaux de Frontenac déménageaient au 479, rue Counter, alors que CKWS-TV demeurait sur la rue Queen.

En septembre, CFMK augmentait la puissance de 5 400 à 50 000 watts, en diffusant à partir d’une nouvelle antenne sur la tour CKWS-TV située sur l’île Wolfe, cinq milles au sud de Kingston.

1984

Le 11 janvier, le CRTC renouvelait la licence de CFMK jusqu’au 30 septembre 1985.

Le 13 février, le CRTC approuvait la demande présentée par Télémédia Communications inc. afin d’obtenir une licence visant l’exploitation d’un réseau radiophonique de langue anglaise comprenant CFMK-FM, dans le but de diffuser les matchs de hockey des Maple Leafs de Toronto pendant la saison 1983-1984 de la Ligue nationale de hockey. Le Conseil rappelait aux titulaires des stations de radio FM affiliées à ce réseau que la programmation de premier plan de la station ne devrait pas représenter plus de 50% de la couverture des événements sportifs.

1987

Le 29 janvier, le CRTC approuvait les demandes visant à transférer le contrôle effectif de Frontenac Broadcasting Company Limited et de Kawartha Broadcasting Company Limited par le transfert de 200 actions ordinaires avec droit de vote (100%) de Katenac Holdings Limited de  Paul G. Desmarais (90 actions ordinaires), Claude Pratte (90 actions ordinaires) et trois actionnaires minoritaires (20 actions ordinaires) à Power Corporation du Canada, qui était indirectement contrôlée par M. Desmarais. À la suite de cette transaction, Power Corporation acquerrait le contrôle à 100% de Katenac Holdings Limited qui détenait le contrôle effectif de : Frontenac Broadcasting Company Limited, titulaire de CKWS, CFMK-FM et CKWS-TV Kingston ; Kawartha Broadcasting Company Limited, titulaire de CHEX, CHEX-TV, CFMP-FM Peterborough et deux réémetteurs, et CKCB Collingwood et CKBB Barrie.

CKWS-AM changeait d’indicatif d’appel, devenant CFFX.

1989

Après presque 44 ans dans le domaine de la radiodiffusion, Don Lawrie prenait sa retraite en tant que président de Katenac Holdings.

Power Corp. du Canada réorganisait ses actifs de radio et de télévision. Ils seraient maintenant détenus dans la nouvelle filiale en propriété exclusive, Diffusion Power inc, basée à Montréal. André Desmarais fut nommé président du conseil d’administration et chef de la direction de la nouvelle unité. Peter Kruyt en fut nommé président. Jusqu’à cette époque, les sept stations AM, quatre FM et trois stations de télévision contrôlées par Power avaient étaient détenues dans un certain nombre de filiales en Ontario et au Québec.

Dave Wing travaillait comme annonceur à la station.

Le CRTC renouvelait la licence de CFMK pour deux ans seulement, en raison d’une promesse de performance insuffisante – selon le Conseil, la station diffusait trop de publicités, elle concentrait la programmation de premier plan le dimanche et elle dépassait la limite réservée aux grands succès.

1990

Donald R. Lawrie fut nommé directeur honoraire de Diffusion Power inc. La très honorable Jeanne Sauvé et Anthony R. Graham furent nommés administrateurs de Diffusion Power. 

1991

Gerry Southcott travaillait comme annonceur à CFMK.

1992

 John Tucker fut nommé président de CFMK-FM, CFFX-AM et CKWS Television. Mike Tiernay fut nommé directeur des ventes au détail.

1993

Brian Hamilton fut nommé vice-président des ventes de CFMK et CFFX.

1994

Greg Multon faisait partie du personnel en ondes de CFMK.

1995

Le 7 avril, le CRTC approuvait la demande de modification de la licence de CFMK-FM en y ajoutant une condition de licence, conformément à l’article 14 du Règlement de 1986 sur la radio autorisant la titulaire à diffuser simultanément les bulletins de nouvelles locales de CFFX sur sa station sœur CFMK- FM à 06h00, 07h00 et 08h00 du lundi au vendredi. Les bulletins de nouvelles proposés duraient 10 minutes chacun, pour une diffusion simultanée hebdomadaire maximale de 2 heures et demie. En évaluant cette demande, le Conseil tenait compte de la situation financière défavorable des deux stations, du fait que la diffusion simultanée proposée était limitée pendant la semaine de radiodiffusion et que la titulaire continuerait de diffuser des bulletins de nouvelles locaux distincts sur les ondes de chaque station pendant le reste de la semaine de radiodiffusion.

Robert Towner fut nommé directeur général des ventes de CFFX / CFMK-FM. Il avait précédemment travaillé pour le Groupe CHUM à Montréal et pour C

1996

Le 15 juillet, Claude Pratte décédait à Québec. Il avait joué un rôle important dans l’industrie de la radiodiffusion au Québec. Entre 1977 et 1987, il avait été copropriétaire de Frontenac Broadcasting Co. Ltd.

1998

Le 9 janvier, lors de la tempête de verglas, la tour de transmission de CKWS-TV et CFMK-FM, à l’île Wolfe, s’est écroulée. Certaines parties de cette tour vieille de 35 ans furent recouvertes de cinq pouces de glace. Les stations revenaient en ondes le 15 janvier avec une puissance très réduite. Une nouvelle tour fut finalement construite.

2000

Le 24 mars, Power Corporation obtenait l’approbation de vendre Diffusion Power inc. à Corus Entertainment Inc., cette dernière prenant le contrôle des stations le 13 avril.

2001
Le 28 novembre, CFMK fut autorisée à réduire la puissance de 50 000 à 14 000 watts.


 
2002

Au cours de l’été, CFFX et CFMK se réinstallaient dans l’'immeuble CKWS au 170, rue Queen. 

2004

Le 6 février à 17h00, CFMK « Country 96 » délaissait la formule country qu’elle avait offerte pendant 27 ans, tout adoptant la nouvelle appellation  « 96,3 JOE-FM ... Playing Anything ». Selon cette nouvelle formule, la station présenterait beaucoup de musique des années 1980 ainsi que des succès des années 1970, 1990 et le palmarès des 40 chansons les plus populaires.

2007

Le 28 juin à 16 h, CFMK changeait de nom, devenant ainsi « FM 96 de Kingston – le meilleur rock and roll de tous les temps ». Cette nouvelle formule réunissait du rock classique hybride, des succès classiques avec un soupçon de succès rétro. En tant que JOE FM, la station avait précédemment offert la formule des succès classique.

2010

J.J. Johnson fut nommé directeur général de Corus Radio à Cornwall, Kingston et Peterborough.

Corus Entertainment apportait plusieurs changements afin de simplifier son mode de prise de décision et pour clarifier les rôles et les mandats. Parmi les changements, relevant de Hal Blackadar, vice-président exécutif et président par intérim de Corus Radio : Suzanne Carpenter, vice-présidente / directrice générale, Corus Radio, Est de l’Ontario et vice-présidente / directrice générale, CHEX TV Peterborough et CKWS-TV Kingston; J.J. Johnston, directeur général, Corus Radio Cornwall, Kingston et Peterborough (ce dernier avait précédemment occupé le poste de directeur général de Corus Radio Vancouver) et Michael Harris, directeur général de CKWS-TV et CHEX TV (avait précédemment occupé le poste de directeur général de CHEX TV). Mike Ferguson, directeur général de Corus Radio-TV Kingston, ne travaillait plus pour l’entreprise. Brian Armstrong, ancien directeur général de Corus Radio Peterborough, fut nommé directeur général des ventes.

Au mois d’août la station sœur CFFX fut autorisée à reprendre son ancien indicatif d’appel CKWS.

En décembre, Corus Entertainment annonçait la nomination de Suzanne Carpenter à titre de directrice générale des stations de radio de Corus Toronto, à compter du 3 janvier 2011. Elle avait précédemment occupé les postes de vice-présidente et directrice générale de Corus Radio Eastern Ontario, CHEX TV et CKWS TV.

2011

Grace La Rose, ancienne directrice des promotions de Bell Media Radio Brockville, fut nommée à ce même poste à Corus Radio Kingston.

2012

Nancy Slater quittait FM96 en vue de se joindre à l’équipe de l’après-midi sur les ondes de CFRI 104,7 Free FM, Grande Prairie, AB. Tim Durkin quittait son bulletin de nouvelles matinal sur les ondes de FM96 Kingston, afin de se joindre au service des nouvelles de Quinte Broadcasting.

2013

Norm (Harold) Haines décédait à l’âge de 73 ans. Il avait débuté sa carrière en tant qu’annonceur à CFTJ Galt en 1958 et avait travaillé pour CKCR Kitchener, CFCO Chatham, CKWS-Radio-TV Kingston et CFOX Montréal. Par la suite, Haines avait déménagé à Calgary pour y occuper le poste de président de Voice of the Prairies Ltd. (Radio CFCN). En 1973, il était retourné à CFCN et, avait développé CJAY-FM, la première station FM de nouvelle génération au Canada.

Dave McCutcheon fut nommé directeur général des opérations Peterborough-Oshawa et Kingston de Corus Entertainment. Il avait précédemment occupé le poste de gestionnaire principal des comptes de Corus Television Sales à Toronto.

2014

Suite au départ de Tim Wieczorek, le directeur général de la station, Dave McCutcheon, assuma les fonctions de directeur général des ventes également.

2015

En février, CFMK changeait de formule, délaissant le rock classique afin d’offrir le rock actif, tout en conservant l’appellation FM96.

En interrompant ses transmissions pendant un certain moment, le 28 août à midi, FM96 signalait son changement de formule, captivant ainsi l’attention des auditeurs. En effet, FM96 délaissait la formule de musique rock traditionnelle et adoptait celle des grands succès / rock classique. FM96 changeait de nom pour devenir 96,3 Big FM.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires