Cogeco Inc.

1947

Une décennie avant de créer Cogeco inc., Henri Audet intégrait le monde de la radiodiffusion en se joignant au personnel de Radio-Canada. Au cours des années à venir, il occuperait des postes aux responsabilités croissantes. 

1957

En juin, Henri Audet quittait Radio-Canada afin d’assumer le poste de président et directeur général de Télévision Saint-Maurice inc. Radio-Canada (qui était alors l’organisme habilité à approuver les demandes de licences de radiodiffusion privées) lui attribuait une licence en vue d’exploiter une station de télévision à Trois-Rivières. Cette station privée affiliée au réseau de télévision de langue française de Radio-Canada avait pour indicatif d’appel CKTM-TV. Par la suite, la Télévision Saint-Maurice inc. deviendrait une filiale en propriété exclusive de Cogeco inc., entreprise nouvellement créée par Henri, qui à son tour deviendrait éventuellement l’un des principaux diffuseurs et câblodistributeurs au Québec. 

1972

Créée en 1972, Cogeco Câble inc. deviendrait avant la fin du 20e siècle le deuxième câblodistributeur en importante en Ontario et au Québec. 

1973

Le 3 août, le CRTC attribuait une licence à Télévision Saint-François inc., une autre filiale du groupe Cogeco, contrôlé par Henri Audet, en vue d’exploiter une nouvelle station de télévision à Sherbrooke, Québec, qui remplacerait CHLT-TV en tant que station affiliée de Radio-Canada dans ce marché. Henri devenait président et chef de la direction de Cogeco inc. 

1974

Le 19 septembre, la nouvelle station à Sherbrooke entrait en ondes. Son indicatif d’appel était CKSH-TV. Dans une large mesure, la station était un satellite de CKTM-TV Trois-Rivières.

1981

Après avoir travaillé pendant quatre ans à titre de chef de projet d’ingénierie pour Bell Canada dans la région montréalaise, et avoir passé un certain temps à CF Cable TV (anciennement Cable T.V. Inc.) à titre d’assistant au vice-président, Développement, Louis Audet était nommé directeur des ventes nationales pour CKTM-TV et CKSH-TV. 

1984

Louis Audet était nommé administrateur de Cogeco inc. 

1985

Le 13 mai, Cogeco inc. comparaissait devant le CRTC en partenariat avec Moffat Communications Ltd., en vue de soumettre une demande visant l’exploitation d’un nouveau réseau de télévision en français au Québec. Le CRTC décidait d’attribuer cette licence à une autre requérante, Télévision Quatre-Saisons inc. (TQS). Cogeco ne mettrait la main sur une participation minoritaire dans TQS que douze ans plus tard. 

1986

Télévision Saint-Maurice inc. inaugurait CKTM-TV à Trois-Rivières, une nouvelle station de télévision affiliée au réseau TQS. 

1987

Cogeco achetait Stéréo Laval inc. des Placements Roland Saucier inc, en prenant la propriété et le contrôle des stations de radio CFGL-FM Laval et de CJMF-FM à Québec d’un groupe d’investisseurs dirigé par Michel Noël. 

1988

En acquérant le contrôle effectif de Radio Cote-Nord inc., Cogeco ajoutait à son portefeuille sans cesse grandissant trois nouvelles stations de radio québécoises : CHLC-AM et CKDO-FM Baie-Comeau et CFRP-AM Forestville.
Par la suite, Cogeco inc. acquérait Radio Saint-Hyacinthe (1978) ltée de Michel Chapdelaine, André Lagacé, Roger Duceppe et Richard Loiselle. Cette acquisition impliquait les stations CKBS-AM et CFEI-FM à Saint-Hyacinthe.

1991

Le 10 avril, le CRTC révoquait la licence de CKBS-AM, à la demande de Cogeco, en raison de difficultés financières. Cogeco inc. déclarait que ses tentatives de relancer la station AM avaient été vaines, et qu’elle continuerait à desservir la communauté par le biais de CFEI-FM. Cogeco recevait par ailleurs l’autorisation de fermer CKDO-FM à Baie-Comeau. Le CRTC se disait préoccupé par le fait que ces stations ferment trois ans seulement après leur acquisition par Cogeco. 

1992

Les différentes sociétés détenues par Henri Audet furent regroupées au sein de Cogeco Radio-Television inc. Louis Audet fut nommé directeur de Cogeco Câble inc. 

1993

Henri Audet nommait son fils Louis au poste de chef de la direction de Cogeco inc. et de Cogeco Câble inc., tout en demeurant lui-même au poste de président du conseil de ces deux entreprises. 

1996

Henri Audet renonçait au poste de président du conseil de Cogeco inc. et Cogeco Câble inc. en faveur de son fils Louis, tout en demeurant président émérite de chaque entreprise, et en continuant à détenir 72% des droits de vote dans Cogeco inc. 

1997

Le réseau TQS connaissait des difficultés financières depuis plusieurs années. Le contrôle de TQS fut transféré à un consortium comprenant Cogeco, Quebecor inc., Cancom et un groupe de stations affiliés à TQS. Cogeco détiendrait 19,99% de TQS.
Ce consortium acquérait ainsi les stations de télévision CFAP-TV Québec, CFJP-TV Montréal et CJPC-TV Rimouski ainsi que le réseau Télévision Quatre Saisons.

1998

Cogeco Radio-Télévision inc. acquérait de Radio Saguenay ltée les actifs suivants : CKRS-TV Jonquière (ainsi que CKRS-TV-1 Saint-Fulgence) et CFRS-TV. 

1999

Le 26 mars, CKRS-TV changeait d’indicatif d’appel, devenant ainsi CKTV-TV. À cette occasion, le réémetteur CKRS-TV-1 devenait CKTV-TV-1. 

2001

Cogeco Radio-Télévision inc. vendait 40% de CKTV-TV, CFRS-TV et de plusieurs autres stations à CTV Inc., une filiale de Bell Globemedia Inc. Désormais, ces stations seraient exploitées sous l’appellation « TQS inc. ».
Le 5 juillet, le CRTC approuvait l’acquisition du Groupe Vidéotron ltée par Quebecor inc. par l’entremise de sa filiale Quebecor Média inc. Cette acquisition fut conditionnelle à ce que Quebecor vende TQS à une tierce partie.
Le 7 décembre, le CRTC approuvait le transfert du contrôle effectif de TQS à une société détenue par Cogeco inc. (à hauteur de 60 %) et Bell Globemedia inc. (à hauteur de 40 %). Parallèlement, le CRTC approuvait le transfert à TQS des actifs des stations de télévision affiliées au réseau TQS et le transfert au réseau francophone de Radio-Canada des actifs des stations affiliées de la SRC détenues par Cogeco (à savoir CFKM-TV et CKTM-TV Trois-Rivières, CFKS-TV et CKSH-TV Sherbrooke, CFRS-TV et CKTV-TV Chicoutimi / Jonquière et l’émetteur CKTV-TV-1 Saint-Fulgence).

2002

Le 16 juillet, le CRTC approuvait la demande présentée par Cogeco en vue d’exploiter une nouvelle station FM dans la région Chaudière / Appalaches, Québec. L’indicatif d’appel de la nouvelle station serait CJEC-FM. La station ferait partie du réseau Rythme FM, un réseau en pleine croissance. 

2003

Le 2 juillet, Cogeco recevait une licence en vue d’exploiter une nouvelle station FM de langue française à Sherbrooke, à la fréquence 93,7 MHz. Cette station disposerait d’un réémetteur à Magog, à la fréquence 98,1 MHz. Ces stations feraient partie du réseau Rythme FM. L’indicatif d’appel de la station serait CFGE-FM.
Le CRTC approuvait également la demande présentée par Cogeco en vue d’exploiter une nouvelle station à Trois-Rivières, avec l’indicatif d’appel CJEB-FM, diffusant à la fréquence 100,1 MHz.
CJEC-FM Chaudière effectuait des essais au mois d’août et entrait en ondes avant la fin de l’année.

2004

Le 16 juillet, CFGE-FM Sherbrooke entrait en ondes, suivie le 2 septembre par CJEB-FM Trois-Rivières. 

2006

Le 5 décembre, Henri Audet quittait le conseil d’administration de Cogeco Câble inc., à l’âge de 88 ans. Peu de temps après, il se retirait également du conseil d’administration de Cogeco inc. 

2008

Le 11 mars, le Cour supérieure du Québec approuvait une offre d’acquisition de TQS déposée par Remstar Corporation, une entreprise montréalaise œuvrant dans la production et la distribution de films québécois et étrangers. Les actionnaires de Cogeco et de Bell-Globemedia avaient préféré cette offre à deux autres offres présentées par des acheteurs potentiels.
Le 20 mars, le CRTC autorisait le transfert temporaire de la direction de TQS à Remstar Corporation, jusqu’au 20 septembre 2008. Remstar était contrôlée par Julien et Maxime Rémillard.
Le 22 mai, les créanciers de TQS approuvaient le plan de redressement proposé par Remstar. Ce plan fut ensuite approuvé par la Cour supérieure du Québec le 4 juin.
Le 26 juin, le CRTC autorisait Remstar à se porter acquéreuse de TQS, tout en l’obligeant à continuer à diffuser certaines émissions de nouvelles sur toutes les stations du réseau, à Montréal, Québec, Saguenay, Sherbrooke et Trois-Rivières.
En outre, le 26 juin, le CRTC approuvait la demande présentée par Radio-Canada en vue d’acquérir de TQS inc. les actifs de CKSH-TV Sherbrooke, CKTM-TV Trois-Rivières et CKTV-TV Saguenay et son émetteur CKTV- TV-1 Saint-Fulgence.

2010

Le 30 avril, Corus Entertainment Inc. annonçait avoir conclu une entente avec Cogeco inc. en vue de vendre à cette dernière les stations de radio détenues par Corus : CKOI-FM, CKAC-AM, CHMP-FM et CFQR-FM Montréal, CFOM-FM 102,9 et CFEL-FM Québec, CJRC-FM Gatineau, CIME-FM Saint-Jérôme CHLT-FM et CKOY-FM Sherbrooke et CHLN-FM Trois-Rivières.
Le 4 novembre, Diffusion Rogers inc. investissait 75 millions de dollars canadiens afin d’augmenter sa participation dans l’entreprise montréalaise Cogeco Câble inc. ainsi que dans sa société mère Cogeco inc. Suite à cette transaction, Rogers détenait près de 40 pour cent des actions avec droit de vote de son rival en télévision par câble. Cependant, Rogers niait catégoriquement toute idée de prendre éventuellement le contrôle de Cogeco et de sa filiale en câblodistribution.
Le 17 décembre, le CRTC approuvait le transfert de diverses entreprises de radio commerciale détenues par Corus Entertainment Inc. à Cogeco inc. Le CRTC recevait une demande présentée par Corus Entertainment Inc., au nom de ses filiales en propriété exclusive 591991 B.C. Ltd. et Métromédia CMR Broadcasting Inc., en vue de transférer leur propriété et contrôle effectif à Cogeco inc., ou à l’une des filiales en propriété exclusive détenues par cette dernière.
591991 B.C. était  la titulaire des entreprises de programmation de radio commerciale de langue française CFOM-FM Lévis, CFEL-FM Lévis / Québec, CHLT-FM et CKOY-FM Sherbrooke, CKAC Montréal, CJRC-FM Gatineau et CHLN-FM Trois-Rivières. Métromédia était la titulaire des entreprises de programmation de radio commerciale de langue française CKOI-FM Montréal, CHMP-FM Longueuil, CIME-FM Saint-Jérôme et ses émetteurs CIME-FM-1 Val-Morin et CIME-FM-2 Mont-Tremblant, ainsi que de CFQR-FM Montréal, une entreprise de programmation de radio commerciale de langue anglaise.
Suite à la transaction proposée, le contrôle effectif de 591991 B.C. Metromedia serait exercé par Cogeco. Dans le cadre de cette transaction, Cogeco s’engageait à se départir de deux stations dans le marché de la radio québécoise, à savoir CJEC-FM et CFEL-FM.
À la même date, le 17 décembre, le Conseil approuvait la demande présentée par Cogeco, au nom de sociétés devant être constituées, en vue de transférer la propriété et le contrôle effectif de BC Newco1, titulaire de CFEL-FM Lévis / Québec, de BC Newco2, titulaire de CKOY-FM Sherbrooke, et de Diffusion Newco, titulaire de CJEC-FM Québec (ces trois entités étant détenues par Cogeco), à un fiduciaire pour une période de 12 mois à compter de la date de la décision. Fernand Belisle fut nommé fiduciaire.

2011

Le 1er février, CKOY-FM Sherbrooke migrait de la fréquence 104,5 vers la fréquence 107,7 MHz, devenant CJTS-FM. Afin de se conformer aux exigences du CRTC, Cogeco avait toujours l’intention de vendre les installations à la fréquence 104,5, mais la station aurait désormais l’indicatif d’appel CJTS-FM, et adopterait la formule « Souvenirs garantis » déjà utilisée par CHLT-FM (107,7). Cogeco continuerait à exploiter la fréquence 107,7 jadis utilisée par CHLT-FM, mais celle-ci fut attribuée à CKOY-FM qui servirait comme station-relais de CKOI-FM.
Le 30 novembre, Cogeco annonçait la vente de CJEC-FM et CFEL-FM Québec à Leclerc Communication inc. Cette vente résultait de l’engagement pris par Cogeco Diffusion envers le CRTC, au moment de son acquisition des stations de radio québécoises détenues par Corus Entertainment Inc., de se départir de certaines stations afin de se conformer à la politique de propriété commune dans les marchés de Québec et de Sherbrooke.
Le 6 décembre 2011, Cogeco Diffusion annonçait la fermeture de la station de radio CJTS-FM Sherbrooke, à compter de midi ce même jour. Aucune offre convenable n’avait été reçue dans les délais prescrits pour l’acquisition de CJTS-FM Sherbrooke – toute offre devant d’abord satisfaire aux critères établis par le syndic et dûment approuvés par le CRTC.

2018

Le 15 mai, 2018, les conseils d’administration de Cogeco inc. et de Cogeco Communications inc. annonçaient qu’ils avaient accepté la recommandation faite par Louis Audet visant à nommer Philippe Jetté au poste de président directeur-général des deux entreprises en date du 1er septembre 2018.

Philippe Jetté, ingénieur électrique de formation, avait fait une brillante carrière auprès de deux grandes entreprises des communications canadiennes et avait dirigé sa propre firme de consultation avant de se joindre à l’équipe de Cogeco à titre de vice-président principal et chef de la technologie et de la stratégie en 2011. Ces postes lui avait permis de comprendre à fond tous les aspects des entreprises menées par Cogeco. En 2015, il avait accepté d’assumer la présidence de Cogeco Peer 1.

Jan Peeters, actuellement président du conseil des deux entreprises, occuperait le poste d’administrateur principal en date du 1er septembre 2018.

Louis Audet, depuis 25 ans président et directeur-général des deux entreprises, occuperait le poste de président exécutif du conseil, en date du 1er septembre 2018.

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires